Garde au sol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sur les autres projets Wikimedia :

Il s'agit de la hauteur du point le plus bas situé entre le train avant et le train arrière.


Deux roues[modifier | modifier le code]

Sur les motos, la garde au sol désigne également la capacité du véhicule à s'incliner dans les virages avant que le flanc de la moto n'entre en contact avec le sol. Une garde au sol améliorée permet de pencher davantage en virage, donc de prendre les virages plus vite sans risque de délester une roue du fait d'un appui sur les éléments les plus larges et bas de la moto.

Pour améliorer la garde au sol d'une moto, on peut :

  • diminuer la largeur des éléments bas (d'où un aspect en V des motos vues de face);
  • surélever les éléments bas les plus larges;
  • élargir les pneumatiques;
  • raidir les suspensions (la garde au sol est influencée par l'état d'enfoncement des suspensions, qui tendent à s'écraser dans les virages sous l'effet de la force centrifuge).

Enfin, sur circuit seulement pour des raisons de sécurité, on peut améliorer artificiellement la garde au sol d'une moto en déhanchant vers l'intérieur du virage, déplaçant ainsi le centre de gravité de l'ensemble pilote/moto.

Les motos modernes misent surtout sur l'élargissement des pneumatiques, ce qui permet aux pilotes de compétition de prendre des angles impressionnants presque sans déhancher.

Vélo[modifier | modifier le code]

En vélo, les problèmes de garde au sol sont influencés par le pédalier.

Pour prendre un virage plus vite sans risquer d'accrocher la pédale intérieure, le cycliste doit arrêter de pédaler et garder la pédale du côté intérieur du virage relevée. Dans cette configuration, étant donnée la largeur des vélos, il n'y a aucun risque d'accrocher le sol, alors que ce risque est important si le cycliste continue à pédaler ou garde sa pédale intérieure baissée.