Euskal Herria Bai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Euskal Herria Bai ou EH Bai (en français : « Pays basque Oui ») est une coalition de partis politiques basques (Abertzaleen Batasuna, Eusko Alkartasuna et Batasuna) présents sur le territoire français. La coalition s'est présentée la première fois pour les élections législatives de 2007 dans les quatrième, cinquième et sixième circonscriptions des Pyrénées-Atlantiques. EAJ-PNB ne fait pas partie de cette coalition.

Programme[modifier | modifier le code]

Les principes fondateurs du programme politique d'Euskal Herria Bai sont les suivants :

  • reconnaissance et respect du Pays basque. Reconnaissance de son droit à déterminer son avenir ;
  • seules des méthodes démocratiques et politiques sont acceptables pour parvenir à ces objectifs ;
  • création d'un cadre institutionnel propre pour le Pays basque français ;
  • reconnaissance du basque (ou euskara) comme langue coofficielle du territoire, aux côtés du français ;
  • élaboration et défense de politiques sociales de progrès (d'après la coalition, celles-ci ne formeraient pas un obstacle au ralliement du PNB).

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives de juin 2007[modifier | modifier le code]

  • Marie-Léonie Aguergaray a obtenu 6,32 % des voix dans la quatrième circonscription (secteur Oloron - Mauléon - Saint-Jean-Pied-de-Port) ce qui représente 12,7 % des voix sur la partie basque de la circonscription.
  • Miguel Torre a obtenu 4,50 % des voix dans la cinquième circonscription (Bayonne) ;
  • Beñat Elizondo a obtenu 9,09 % des voix dans la sixième circonscription (Biarritz-Hendaye).

Élections cantonales de mars 2008[modifier | modifier le code]

Au total les candidats EHBai obtiennent 12 302 votes au premier tour des cantonales, soit 13,75 % des votes valides. Dans deux cantons, celui d'Ustaritz et celui de Saint-Étienne-de-Baïgorry, les candidats EHBai se maintiennent au second tour mais sont battus. Dans le canton de Saint-Pierre-d'Irube, Alain Iriart, membre de AB et maire de Saint-Pierre-d'Irube, se présentait en marge de la coalition. Il est élu conseiller général dès le premier tour.

Élections cantonales de mars 2011[modifier | modifier le code]

Les trois partis membres de la coalition Euskal Herria Bai ont décidé de reconduire leur accord pour présenter des candidats communs sur les dix cantons du Pays basque français[1], obtiennent 16 073 votes.

Élections législatives de juin 2012[modifier | modifier le code]

Les candidats de la coalition Euskal Herria Bai recueillent, dans les trois circonscriptions du Pays basque français, 11 518 voix.

Élections départementales de mars 2015[modifier | modifier le code]

Les candidats d'Euskal Herria Bai recueillent, dans les douze nouveaux cantons de la partie basque des Pyrénées-Atlantiques, un total de 17 779 voix au premier tour des élections départementales, ce qui représente 16,09 % des suffrages exprimés. Cinq binômes abertzale sont qualifiés pour le second tour. Lors de ce second tour, le conseiller sortant Alain Iriart, d’EH Bai, est élu avec 78,05 % des suffrages exprimés, ainsi que sa colistière sans étiquette Fabienne Ayensa. Les quatre autres binômes abertzale présents au second tour recueillent des pourcentages allant de 38,14 % à 45,40 %, ce qui fait une moyenne de 49,38 % sur les cinq cantons.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Euskal Herria Bai présente sur les dix cantons », sur lejpb.com, (consulté le 4 août 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]