Séparation (politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Séparation.

La séparation est un acte politique qui se produit lorsqu'une région (et non un État fédéré) se détache d'un État plus ou moins unitaire.

Terminologie[modifier | modifier le code]

On confond régulièrement et séparation et sécession.

Exemples[modifier | modifier le code]

En France, il serait exact de parler de « séparatisme » breton[1], mème si ce terme ne regroupe pas un seul et unique mouvement[2].

Au Canada, le terme séparatisme est couramment associé à divers mouvements ou partis du Québec[3], les plus connus étant le Parti québécois et le Bloc québécois. Son emploi est parfois contesté au profit des termes « souverainisme » ou « indépendantisme »[4] car le Québec constitue une entité fédérée et non une région[citation nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pour le séparatisme, manifeste du parti nationalistebreton (1911), consulté le 2 octobre 2017.
  2. [PDF]Histoire résumée du mouvement breton, sur idbe-bzh.org, consulté le 2 octobre 2017
  3. Séparatisme, sur le site thecanadianencyclopedia.com, consulté le 2 octobre 2017
  4. L'accession à la souveraineté et le cas du Québec : conditions et modalités politico-juridiques, Jacques Brossard, Montréal : Presses de l'Université de Montréal, 1995, p.94

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]