Layvin Kurzawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Layvin Kurzawa
Image illustrative de l’article Layvin Kurzawa
Layvin Kurzawa avec le PSG en 2015.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Paris SG
Numéro 20
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (26 ans)
Lieu Fréjus (France)
Taille 1,82 m (6 0)[1]
Période pro. 2010 -
Poste Arrière latéral gauche
Parcours junior
Saisons Club
1999-2002Drapeau : France ES Fréjus
2002-2007Drapeau : France Stade raphaëlois
2007-2010Drapeau : France AS Monaco
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2010-2015Drapeau : France AS Monaco9700(9)
2015-Drapeau : France Paris SG79 0(11)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010-2011 Drapeau : France France -19 ans008 0(0)
2013 Drapeau : France France -20 ans002 0(0)
2013-2014 Drapeau : France France espoirs005 0(3)
2014- Drapeau : France France011 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 4 mai 2018

Layvin Kurzawa, né le à Fréjus (Var), est un footballeur international français qui évolue en Ligue 1 au poste de latéral gauche au Paris Saint-Germain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Débuts à l'AS Monaco (2010-2015)[modifier | modifier le code]

Kurzawa avec l'AS Monaco en 2014.

Formé à l'AS Monaco, il est lancé en professionnels par Guy Lacombe le 22 septembre 2010 lors d'un match de Coupe de la Ligue contre le RC Lens[2], alors qu'il vient de fêter ses 18 ans quelques jours plus tôt. Il fait ses débuts en Ligue 1 trois jours après au FC Lorient[3]. Pour sa première saison, il dispute six matchs avec l'équipe première toutes compétitions confondues mais c'est surtout avec les U19 Nationaux de l'AS Monaco qu'il se signale. En effet, il est titulaire dans l'équipe qui remporte la Coupe Gambardella au Stade de France en mai 2011 contre l'AS Saint-Étienne (1-1, 4 tab à 3).

La saison suivante, il joue à nouveau très peu malgré la descente du club en Ligue 2, notamment en raison de plusieurs blessures. Il signe néanmoins son premier contrat professionnel en février 2012[4]. Le club termine 8e en championnat.

La saison suivante, il est cantonné à un rôle de doublure de Yióryos Tzavéllas, disputant huit matchs de championnat lui permettant de remporter le titre de champion de France de Ligue 2 2013, le club retrouve l'élite du foot français. Il marque également son premier but professionnel lors d'un déplacement au SC Toulon (3-1 a.p) en Coupe de France[5].

Layvin Kurzawa effectue donc son retour en Ligue 1 avec Monaco pour la saison 2013-2014. Lors de la préparation et du début de championnat, il s'intègre dans l'équipe-type de l'AS Monaco, pourtant renforcée par de nombreuses recrues défensives à l'inter-saison, dont Éric Abidal et Ricardo Carvalho. Il est notamment titulaire lors de la première journée de Ligue 1 face aux Girondins de Bordeaux, où il délivre une passe décisive pour le premier but monégasque (2-0). Il inscrit son premier but en Ligue 1 le 14 décembre 2013, contre l'En Avant Guingamp en reprenant de la tête un corner de James Rodríguez lors d'une victoire deux buts à zéro. Au début de l'année 2014, il se montre régulièrement décisif aux avant postes en permettant à l'ASM de prendre de précieux points. En l'espace de quelques semaines, il inscrit plusieurs buts Montpellier HSC, le Toulouse FC, le FC Lorient et offre la victoire dans le temps additionnel lors de la réception du Stade de Reims. Ses bonnes performances lui valent d'être élu dans l'équipe-type de la Ligue 1, aux trophées UNFP, aux côtés de son partenaire James Rodriguez. Le club est vice-champion de France derrière le Paris Saint-Germain.

Lors de la saison 2014-2015, il est titulaire indiscutable au poste d'arrière gauche. Le 16 septembre, il participe à son premier match européen lors de la première journée de phase de poule de Ligue des Champions contre le Bayer Leverkusen. Le club termine premier du groupe puis élimine Arsenal en huitième de finale grâce à une victoire trois buts lors du match aller à l'Emirates Stadium et malgré la défaite deux à zéro à domicile lors du match retour. Le club est éliminé en quart de finale par la Juventus. Il prend part à trente-neufs rencontres toutes compétitions confondue et joue ses premiers matchs en sélection.

Après avoir commencé la saison suivante avec l'ASM en jouant six matchs et marqués ses deux premiers en Ligue des champions, il quitte le club le 27 août 2015 pour rejoindre la capitale.

Paris Saint-Germain (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Il rejoint Paris Saint-Germain et signe un contrat de cinq ans pour un montant de 23 millions d'euros pour être la doublure du Brésilien Maxwell[6]. Il joue son premier match le 11 septembre 2015 en entrant en cours de jeu contre les Girondins de Bordeaux pour le compte de la 5e journée de Ligue 1[7]. Il inscrit son premier but le 25 octobre suivant en ouvrant le score contre l'AS Saint-Étienne à l'occasion de la 11e journée pour une victoire quatre buts à un[8]. Il dispute son premier match de Ligue des Champions sous le maillot parisien le 8 décembre 2015 lors de la dernière journée de poules avec la réception du Chakhtar Donetsk puisqu'en ayant disputé le tour préliminaire la même saison avec l'AS Monaco, il n'est pas éligible avant la deuxième phase de la compétition avec son nouveau club. Le club remporte le triplé championnat, Coupe de France et Coupe de la Ligue.

La saison suivante débute de la plus belle des manières avec une victoire quatre buts à un lors du Trophées des Champions remporté contre l'Olympique lyonnais pendant lequel il marque. Il enchaîne ses bonnes performances lors des deux premières journées de championnat en marquant à chaque fois.

Le 31 octobre 2017, il s'offre un triplé lors du match retour contre Anderlecht .

En sélection[modifier | modifier le code]

Kurzawa est appelé avec l'Équipe de France de football des moins de 19 ans en 2010-2011 et dispute huit matchs avec les Bleuets cette saison-là. Il est également approché par la Fédération polonaise pour intégrer l'équipe nationale en 2011[9]. Après deux ans d'absence en sélection française, il est convoqué par Willy Sagnol pour participer au Tournoi de Toulon 2013 avec son coéquipier en club Nampalys Mendy[10]. Il participe à deux rencontres sur les cinq disputées par les Bleuets, qui terminent troisième de la compétition. Auteur d'un bon début de saison en club, il est appelé pour la première fois avec les Espoirs de Sagnol pour affronter l'Arménie (éliminatoires Euro 2015) et les Pays-Bas (amical) en novembre 2013[11]. Il fait ses débuts lors du nul (1-1) contre les Pays-Bas le 18 novembre[12]. Il inscrit ses deux premiers buts, dont un ciseau acrobatique, le lors d'une large victoire (5-1) au Kazakhstan[13]. Lors des barrages, il inscrit son troisième but lors du match retour en Suède mais ça ne suffit pas à empêcher l'élimination des Bleuets (2-0, 1-4). Lors de ce match, il chambre d'un geste (la main sur le front) les Suédois et en particulier John Guidetti. Malheureusement pour lui, Guidetti va finalement offrir le but de la victoire à la Suède (cette élimination prive également les espoirs français des Jeux olympiques d'été de 2016), et n'oubliera pas de chambrer à son tour le français avec le même geste, qu'il utilisera comme célébration pour ses buts à venir. Cependant, il n'y plus aucun problème entre les deux joueurs qui ont fait la paix à l'occasion d'un France-Suède le 18 novembre 2014, chez les A cette fois. Guidetti expliqua qu'il utilise dorénavant cette célébration pour la beauté de ce geste et non par provocation[14].

Le 9 novembre 2014, Kurzawa est convoqué pour la première fois en Équipe de France, profitant de la blessure de Benoît Trémoulinas[15]. Le 14, il fête sa première cape lors du match amical (1-1) contre l'Albanie à Rennes, en remplaçant Lucas Digne à la 70e minute[16]. Il est titulaire quatre jours plus tard contre la Suède à Marseille. Seulement, il ne peut terminer ce match à cause d'une lésion musculaire à la cuisse dans les dernières minutes de jeu (il est remplacé par Lucas Digne)[17].

Il retrouve la sélection le 1er septembre 2016 lors d'un match amical contre l'Italie et en profite pour marquer son premier but en sélection.

Il n'est pas retenu par Didier Deschamps pour la Coupe du Monde 2018 en Russie.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Layvin Kurzawa au 7 septembre 2018[18],[19]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2010-2011 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 5 0 0 - - - 1 0 0 - - - - - - - 6 0 0
2011-2012 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 2 4 0 0 - - - - - - - - - - - - - 4 0 0
2012-2013 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 2 8 0 1 2 1 0 3 0 0 - - - - - - - 13 1 1
2013-2014 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 28 5 3 1 0 0 - - - - - - - - - - 29 5 3
2014-2015 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 27 0 4 2 0 0 2 0 0 - - - C1 8 0 0 39 0 4
2015-2016 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 3 1 0 - - - - - - - - - C1 3 2 0 6 3 0
Sous-total 75 6 8 5 1 0 6 0 0 - - - - 11 2 0 97 9 8
2015-2016 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 16 3 5 4 0 0 4 0 0 - - - C1 1 0 0 25 3 5
2016-2017 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 18 2 2 1 0 0 1 0 0 1 1 1 C1 5 0 2 26 3 5
2017-2018 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 20 2 1 1 0 1 - - - 1 0 0 C1 6 3 2 28 5 4
2018-2019 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 - - - - - - - - - - - - C1 - - - 0 0 0
Sous-total 54 7 8 6 0 1 5 0 0 2 1 1 - 12 3 4 79 11 14
Total sur la carrière 129 12 16 11 1 1 11 0 0 2 1 1 - 23 5 4 176 19 22

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Layvin Kurzawa au 14 novembre 2017
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2014-2015 Drapeau de la France France - - - - - - - 2 0 0 2 0 0
2015-2016 Drapeau de la France France Euro 2016 - - - - - - - - - 0 0 0
2016-2017 Drapeau de la France France - - - - 3 0 0 2 1 0 5 1 0
2017-2018 Drapeau de la France France Coupe du monde 2018 - - - 2 0 0 2 0 0 4 0 0
Sous-total 0 0 0 5 0 0 6 1 0 11 1 0

Liste des matches internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux de Layvin Kurzawa
Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Stade San Nicola, Bari, Italie Drapeau : Italie Italie 1-3 1-3 Match amical

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

 

Drapeau : France AS Monaco

 

Drapeau : France Paris Saint-Germain

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Il est membre de l'équipe-type UNFP de Ligue 1 2013-2014.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Layvin Kurzawa porte le nom de sa mère, qui a des ascendances polonaises[21]

Son frère Yrlès Teoro-Kurzawa entame également une carrière de footballeur professionnel, à l'OGC Nice[22].

Il est en couple avec Mélissa Chovet et est le père d’une petite fille depuis le 14 septembre 2018[23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Layvin Kurzawa », sur L'Équipe.fr
  2. Feuille de match Monaco 1-0 Lens
  3. Feuille de match Lorient 2-1 Monaco
  4. « Kurzawa monégasque jusqu'en 2015 », Site officiel de l'AS Monaco,
  5. Feuille de match Toulon 1-3 a.p. Monaco
  6. « Kurzawa au Paris Saint-Germain jusqu'en 2020 », psg.fr,
  7. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Saison 2015/2016 - 5ème journée - Paris Saint-Germain / Girondins de Bordeaux », sur www.lfp.fr (consulté le 26 octobre 2015)
  8. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Saison 2015/2016 - 11ème journée - Paris Saint-Germain / AS Saint-Etienne », sur www.lfp.fr (consulté le 26 octobre 2015)
  9. « La fédération polonaise recrute sur Facebook », 20 minutes,
  10. « La sélection pour Toulon », France Football,
  11. « La sélection pour l'Arménie et les Pays-Bas », lequipe.fr,
  12. « Feuille de match France 1-1 Pays-Bas », lequipe.fr,
  13. « La France en barrages (1-5) ! », fff.fr,
  14. « Kurzawa et Guidetti font la paix » (consulté le 25 mars 2015)
  15. « Trémoulinas forfait, Kurzawa appelé », fff.fr,
  16. « France et Albanie dos à dos (1-1) », fff.fr,
  17. « Ligue 1 - AS Monaco : Layvin Kurzawa ne rejouera plus en 2014 à cause d'une lésion musculaire », eurosport.fr,
  18. « Fiche de Layvin Kurzawa », sur footballdatabase.eu
  19. « Fiche de Layvin Kurzawa », sur LFP.fr
  20. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.
  21. http://la1ere.francetvinfo.fr/2014/11/10/le-guadeloupeen-layvin-kurzawa-appele-en-equipe-de-france-par-didier-deschamps-205436.html
  22. Le petit frère de Kurzawa signe à l'OGC Nice, http://www.nicematin.com, 27 janvier 2014.
  23. Layvin-Kurzawa-papa-Decouvrez-le-sexe-du-premier-enfant-du-joueur-du-PSG

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :