Saison 2021-2022 du Paris Saint-Germain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paris Saint-Germain
Saison 2021-2022
Description de l'image Paris Saint-Germain Logo.svg.
Généralités
Couleurs Rouge, bleu et blanc
Stade Parc des Princes
47 929 places
Président Nasser Al-Khelaïfi
Entraîneur Mauricio Pochettino
Résultats
Championnat Champion
86 points (26V, 8N, 4D)
(90 buts pour, 36 buts contre)
Trophée des champions Finaliste
contre le LOSC Lille 1-0
Coupe de France Huitièmes de finale
contre l'OGC Nice 0-0 (5-6)tab
Ligue des champions Huitièmes de finale
contre le Real Madrid (1-0, 3-1)
Meilleur buteur Championnat :
Kylian Mbappé (28)
Toutes compétitions :
Kylian Mbappé (39)
Meilleur passeur Championnat :
Kylian Mbappé (17)
Toutes compétitions :
Kylian Mbappé (26)

Maillots

Domicile

Extérieur

Troisième

Chronologie

La saison 2021-2022 du Paris Saint-Germain est la 52e saison de son histoire et la 48e saison d'affilée en première division.

Cette saison-là, le club est sacré Champion de France pour la dixième fois de son histoire et égale ainsi le record de l'AS Saint-Étienne.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Mbappé, Messi et Neymar, la ”MNM”, en octobre 2021.

À l'occasion du dixième anniversaire de son rachat par Qatar Sports Investments, le PSG marque les esprits en réalisant un mercato historique: après avoir levé l'option d'achat de Danilo Pereira, le club signe libre de tout contrat Georginio Wijnaldum, le capitaine des Oranje, et enchaîne en achetant pour 60 millions d'euros (hors bonus) le latéral droit Achraf Hakimi. Ensuite, c'est le légendaire capitaine Sergio Ramos, en fin de contrat avec le Real Madrid, qui arrive dans la capitale française. Puis, vient Gianluigi Donnarumma, le récent vainqueur et meilleur joueur de l'Euro 2020[1] qui était également arrivé en fin de contrat avec son ancien club. Enfin, contre toute attente, le FC Barcelone ne parvient pas à prolonger le sextuple Ballon d'or Lionel Messi[2]. La Pulga, considéré par certains comme le meilleur joueur de toute l'histoire du football, quitte alors son club de toujours et débarque à Paris. Dans les dernières heures du mercato, le club fait venir en prêt avec option d'achat Nuno Mendes, l'arrière gauche très prometteur du Sporting CP. Pablo Sarabia fait quant à lui le chemin inverse pour une saison en prêt. Alessandro Florenzi et Moise Kean ne sont pas conservés à l'issue de leurs prêts, Mitchel Bakker est vendu en Allemagne et Alphonse Aréola ainsi que quelques jeunes joueurs sont prêtés.

La saison 2021-2022 débute par une défaite 1-0 au Trophée des champions 2021 face au LOSC Lille. Cet échec met fin à une série de 8 titres consécutifs pour les Parisiens dans cette compétition. Malgré les absences de plusieurs joueurs internationaux en début de saison, le PSG se rattrape en Ligue 1, gagne ses 8 premiers matchs et prend la tête du classement à l'issue de la 3e journée. Mais, pour la première de la MNM en tant que titulaire, l'équipe est tenue en échec (1-1) lors la première rencontre européenne de la saison sur la pelouse du Club Brugge. Par la suite, le PSG signe deux victoires à domicile contre Manchester City (2-0) avec le premier but de Leo Messi, puis contre le RB Leipzig (3-2). Cependant, le PSG connaît deux déceptions consécutives face à ces deux clubs lors de la phase retour (match nul 2-2 en Allemagne puis défaite 2-1 à Manchester) et doit se contenter de la 2e place du groupe. En Ligue 1, le PSG est champion d'automne avec une confortable avance de 13 points sur son dauphin niçois à la trêve. En parallèle, Lionel Messi gagne son septième Ballon d'or tandis que Donnarumma devient le premier gardien parisien de l'histoire à remporter le Trophée Yachine.

En huitièmes de finale de la Ligue des champions, face au Real Madrid, le PSG aborde sereinement le match retour grâce à sa nette domination du match aller conclu par une victoire 1-0 sur sa pelouse. Paris ouvre le score au Stade Santiago-Bernabéu et domine à nouveau son sujet. Mais l'équipe s'effondre brusquement et encaisse 3 buts en moins de 20 minutes sur de grossières erreurs défensives. Le PSG est alors éliminé au stade des huitièmes de finale pour la quatrième fois de l'ère QSI, la troisième fois après un scénario catastrophe. Éliminé prématurément lors des huitièmes de finale de la Coupe de France face à l'OGC Nice (0-0, 5-6 tab) quelques semaines plus tôt, le club parisien n'ira pas non plus en finale de la coupe nationale pour la première fois depuis 2014. Les joueurs Parisiens se focalisent donc sur la Ligue 1, qu'ils remportent le 23 avril 2022. Il s'agit du dixième titre de champion de France du Paris Saint-Germain, inaudible aux yeux des supporters parisiens, égalant ainsi le record de l'AS Saint-Étienne. Le sourire revient lors du dernier match de la saison avec l'annonce inattendue de la prolongation pour 3 saisons supplémentaires de l'attaquant star Kylian Mbappé, pourtant longtemps annoncé en partance pour le Real Madrid. Au cours de ce match, les ultras du Virage Auteuil mettent également fin à la grève des encouragements commencée après la déconvenue à Madrid. Le soir même, le directeur sportif Leonardo, sous le feu des critiques depuis plusieurs mois, est limogé.

Préparation d'avant-saison[modifier | modifier le code]

La reprise de l'entraînement au Camp des Loges a eu lieu le lundi [3].

Transferts[modifier | modifier le code]

Transferts estivaux[modifier | modifier le code]

Mercato d'été Tableau détaillé des transferts du mercato d'été
Nom Nationalité Poste Transfert Provenance/Destination Division
Arrivées
Achraf Hakimi Drapeau du Maroc Maroc Défenseur Transfert (60+11 millions d'euros)[4] Inter Milan Serie A
Danilo Pereira Drapeau du Portugal Portugal Milieu Transfert (16 millions d'euros)[5] FC Porto Liga Portugal BWIN
Lenny Manisa Drapeau de la France France Défenseur Transfert (400 000 euros) EA Guingamp -19 ans National U19
Gianluigi Donnarumma Drapeau de l'Italie Italie Gardien Transfert libre AC Milan Serie A
Lionel Messi Drapeau de l'Argentine Argentine Attaquant Transfert libre FC Barcelone LaLiga Santander
Sergio Ramos Drapeau de l'Espagne Espagne Défenseur Transfert libre Real Madrid LaLiga Santander
Georginio Wijnaldum Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Milieu Transfert libre[6] Liverpool FC Premier League
Nuno Mendes Drapeau du Portugal Portugal Défenseur Prêt payant (7 millions d'euros) Sporting CP Liga Portugal BWIN
Alphonse Areola Drapeau de la France France Gardien Retour de prêt Fulham FC Premier League
Marcin Bułka Drapeau de la Pologne Pologne Gardien Retour de prêt LB Châteauroux Ligue 2
Eric Junior Dina-Ebimbe Drapeau de la France France Milieu Retour de prêt Dijon FCO Ligue 1
Bandiougou Fadiga Drapeau de la France France Milleu Retour de prêt Stade brestois 29 Ligue 1
Garissone Innocent Drapeau de la France France Gardien Retour de prêt SM Caen Ligue 2
Arnaud Kalimuendo Drapeau de la France France Attaquant Retour de prêt RC Lens Ligue 1
El Chadaille Bitshiabu Drapeau de la France France Défenseur Premier contrat professionnel PSG -19 ans National U19
Moutanabi Bodiang Drapeau de la France France Défenseur Premier contrat professionnel PSG -19 ans National U19
Lucas Lavallée Drapeau de la France France Gardien Premier contrat professionnel LOSC Lille B National 3
Kaïs Najeh Drapeau du Maroc Maroc Défenseur Premier contrat professionnel PSG -19 ans National U19
Mathyas Randriamamy Drapeau de Madagascar Madagascar Gardien Premier contrat professionnel PSG -19 ans National U19
Daouda Weidmann Drapeau de la France France Milieu Premier contrat professionnel PSG -19 ans National U19
Départs
Mitchel Bakker Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Défenseur Transfert (7+3 millions d'euros) Bayer Leverkusen Bundesliga
Maxen Kapo Drapeau de la France France Milieu Rupture de contrat (20 % à la revente) FC Lausanne-Sport Super League
Alphonse Areola Drapeau de la France France Gardien Prêt West Ham Premier League
Thierno Baldé Drapeau de la France France Défenseur Prêt Le Havre AC Ligue 2
Marcin Bułka Drapeau de la Pologne Pologne Gardien Prêt OGC Nice Ligue 1
Garissone Innocent Drapeau d'Haïti Haïti Gardien Prêt Vannes OC National 2
Arnaud Kalimuendo Drapeau de la France France Attaquant Prêt RC Lens Ligue 1
Kenny Nagera Drapeau de la France France Attaquant Prêt SC Bastia Ligue 2
Timothée Pembélé Drapeau de la France France Défenseur Prêt FC Girondins de Bordeaux Ligue 1
Pablo Sarabia Drapeau de l'Espagne Espagne Milieu Prêt Sporting CP Liga Portugal BWIN
Alessandro Florenzi Drapeau de l'Italie Italie Défenseur Fin du prêt AS Roma Serie A
Moise Kean Drapeau de l'Italie Italie Attaquant Fin du prêt Everton FC Premier League
Kays Ruiz-Atil Drapeau de la France France Milieu Fin de contrat FC Barcelone B Segunda División B

Transferts hivernaux[modifier | modifier le code]

Mercato d'hiver Tableau détaillé des transferts du mercato d'hiver
Nom Nationalité Poste Transfert Provenance/Destination Division
Arrivées
Garissone Innocent Drapeau d'Haïti Haïti Gardien Retour de prêt Vannes OC National 2
Kenny Nagera Drapeau de la France France Attaquant Retour de prêt SC Bastia Ligue 2
Younes El Hannach Drapeau de la France France Défenseur Premier contrat professionnel PSG -19 ans National U19
Départs
Bandiougou Fadiga Drapeau de la France France Milieu Transfert libre (20 % à la revente) Olympiakos Le Pirée Superleague Elláda
Teddy Alloh Drapeau de la France France Défenseur Prêt KAS Eupen Division 1A
Kenny Nagera Drapeau de la France France Attaquant Prêt US Avranches National
Samuel Noireau-Dauriat Drapeau de la France France Attaquant Prêt S.P.A.L. Serie B
Rafinha Drapeau du Brésil Brésil Milieu Prêt Real Sociedad LaLiga Santander
Sergio Rico Drapeau de l'Espagne Espagne Gardien Prêt RCD Majorque LaLiga Santander

Compétitions[modifier | modifier le code]

Bilan du Paris SG dans les compétitions officielles
Championnat de France Ligue des champions Coupe de France Trophée des champions
Vainqueur
90 points
Huitièmes de finale
face au Real Madrid (1-0, 3-1)
Huitièmes de finale
face l'OGC Nice (0-0, 5-6tab)
Finale
face au LOSC Lille (1-0)
26V 8N 4D 4V 2N 2D 2V 1N 0D 0V 0N 1D
TOTAL : 32V 11N 7D

Trophée des champions[modifier | modifier le code]

Prévu le , l'édition 2021 du Trophée des Champions s'est déroulé au Stade Bloomfield de Tel Aviv, en Israël. Cette édition de la compétition a opposé le LOSC Lille, champion de France de l'édition 2020-2021 de la Ligue 1, au Paris Saint-Germain, vainqueur de l'édition 2020-2021 de la Coupe de France[7].

Le club parisien démarre donc sa saison le par le Trophée des champions 2021 face au LOSC. En l'absence des internationaux, Mauricio Pochettino et son staff ne trouvent pas la solution face aux lillois et le club concède la première défaite (1-0) de sa saison malgré une large domination parisienne[8]. Cette rencontre fera également parler d'elle notamment sur les réseaux sociaux, à la suite des sifflets constants de la part d'un grande partie des israéliens présents dans le stade envers le nouveau latéral parisien Achraf Hakimi, qui comme à l'image de plusieurs joueurs dans le monde, avait exprimé son avis vis-à-vis des évènements récents entre la Palestine et Israël[9].

Trophée des champions LOSC Lille 1 - 0 Paris Saint-Germain Stade Bloomfield, Tel Aviv-Jaffa, Israël
Dimanche
21h00 UTC+3 (heure locale)
(Passe décisive Burak Yılmaz) Xeka But inscrit après 45 minutes 45e (1 - 0) Spectateurs : 29 000
Diffuseur : Prime Video
Arbitrage : Yigal Frid
Arbitre vidéo : David Fuxman
Luiz Araújo Averti après 78 minutes 78e
Léo Jardim Averti après 90+2 minutes 90+2e
Rapport Averti après 30 minutes 30e Thilo Kehrer
Averti après 52 minutes 52e Abdou Diallo
Averti après 84 minutes 84e Julian Draxler
Averti après 90+4 minutes 90+4e Danilo Pereira

Championnat[modifier | modifier le code]

La Ligue 1 2021-2022 est la quatre-vingt-quatrième édition du championnat de France de football et la vingtième sous l'appellation Ligue 1. Il s'agit de la deuxième saison consécutive où la Ligue 1 a pour sponsor principal la plateforme de livraison de repas à domicile Uber Eats[10], donnant l'appellation Ligue 1 Uber Eats depuis 2020[11]. La division oppose vingt clubs en une série de trente-huit rencontres, chaque club se rencontrant à deux reprises. Les meilleurs de ce championnat se qualifient pour les coupes d'Europe. Le premier et le deuxième sont qualifiés pour les phases de groupe de la Ligue des champions, tandis que le troisième disputera le troisième tour de qualification de cette compétition. Le quatrième, au même titre que le vainqueur de la Coupe de France 2022, sera qualifié pour les phases de groupe de la Ligue Europa. Depuis la saison précédente, le cinquième de Ligue 1 disputera les barrages de la Ligue Europa Conférence, troisième compétition européenne qui voit le jour lors de cette saison[12]. Le Paris Saint-Germain participe à cette compétition pour la quarante-neuvième fois de son histoire et la quarante-huitième fois de suite depuis la saison 1974-1975, ce qui constitue un record au niveau national.

Cette saison, le Championnat de France a commencé le vendredi et se terminera le samedi . Une trêve hivernale aura lieu après la 19e journée programmée le mercredi [13].

Journées 1 à 5[modifier | modifier le code]

Journées 1 à 5 du championnat
J. Rencontre Place
1 ESTAC Troyes 1-2 Paris SG 4e (0)
2 Paris SG 4-2 RC Strasbourg 3e (0)
3 Stade brestois 2-4 Paris SG 1er (+2)
4 Stade de Reims 0-2 Paris SG 1er (+2)
5 Paris SG 4-0 Clermont Foot 1er (+4)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

De retour en France après un match à Tel Aviv, en Israël, pour disputer le Trophée des champions 2021, les joueurs du Paris Saint-Germain se déplacent à Troyes afin d'affronter le promu à l'occasion de la première journée de championnat. Malgré l'ouverture du score des troyens sur un corner transformé par Oualid El Hajjam à la 9e min., les Parisiens se reprennent rapidement et voient une dizaine de minutes plus tard, Achraf Hakimi inscrire son premier but sous les couleurs du club puis Mauro Icardi dans la foulée donner l'avantage au club de la capitale qui restera le même (1-2) jusqu'à la fin de la rencontre[14]. Une semaine plus tard, Strasbourg se déplace pour la seconde journée de Ligue 1 devant un Parc des Princes en folie car en plus d'être le premier match à domicile devant tout le public depuis la pandémie de Covid-19, peu avant la rencontre le club de la capitale présente son impressionnant mercato estival composé du défenseur espagnol Sergio Ramos, le milieu de terrain néerlandais Georginio Wijnaldum, le latéral marocain Achraf Hakimi, le gardien de but italien champion d'Europe Gianluigi Donnarumma et le sextuple ballon d'or argentin Lionel Messi. L'événement est couvert par les médias du monde entier et vivement commenté notamment dû à l'arrivée de l'Argentin[15]. Les Parisiens s'imposent 4 buts à 2 face aux Strasbourgeois pour cette deuxième journée de championnat et pour leur première prestation à domicile[16].

Journées 6 à 10[modifier | modifier le code]

Journées 6 à 10 du championnat
J. Rencontre Place
6 Paris SG 2-1 O. lyonnais 1er (+5)
7 FC Metz 1-2 Paris SG 1er (+7)
8 Paris SG 2-0 Montpellier HSC 1er (+9)
9 Stade rennais 2-0 Paris SG 1er (+6)
10 Paris SG 2-1 Angers SCO 1er (+9)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

Le PSG entame sa 6 journées de championnat face à Lyon. Une petite victoire, 2 buts à 1, Paris est mené au score à la 54e minutes. Un penalty marqué par Neymar va permettre au bleu et rouge de respirer. Un second but après 2e minute de temps additionnel marqué par Icardi confirmera la victoire[17]. Face à Metz, Hakimi marque un doublé, un but à la 5e et à la 90+5e minutes vont permettre à Paris de s'imposer. Lors du match à domicile face à Montpellier, les deux buteurs parisiens du match sont Gueye à la 14e minutes de jeu et Draxler à la 88e. Cependant, c'est face au stade Rennais que le Psg encaisse sa première défaite du championnat de ligue 1 pour cette saison[18]. Un but juste avant la mi-temps à la 45e et juste au retour des joueurs à la 46e minute. Lors de sa 10 journées de championnat le PSG joue à domicile face à Angers. Il s'impose (2-1) avec un but de Herrera à la 69e minute et second marqué sur pénal par Mbappé à la 89e.

Journées 11 à 15[modifier | modifier le code]

Journées 11 à 15 du championnat
J. Rencontre Place
11 O. Marseille 0-0 Paris SG 1er (+7)
12 Paris SG 2-1 Lille OSC 1er (+8)
13 G. Bordeaux 2-3 Paris SG 1er (+10)
14 Paris SG 3-1 FC Nantes 1er (+11)
15 AS St-Étienne 1-3 Paris SG 1er (+12)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

Lors du match compliqué au Vélodrome, le Paris ne réussit pas à s'imposer au score malgré les nombreuses tentatives menées. Des projectiles seront lancés sur des joueurs parisiens pendant les corners ce qui fera prendre des sanctions importantes contre l'OM par la LFP[19]. De retour au Parc des Princes pour la 12ème journée, la revanche est prise face aux Lillois après Le Trophée des Champions. La victoire est courte (2-1) avec beaucoup de tension et de cartons jaune adressés au LOSC (5 cartons jaunes)[20]. Une belle victoire aura lieu au Stade des Girondins de Bordeaux avec un doublé de Neymar. Pour la match face au FC Nantes, un but très rapide de Kylian Mbappé a lieu. A cause d'une mauvaise relance Nantaise, il marque un but dès la 2ème minute. Le gardien parisien Kelyor Navas sortira sur carton rouge, touchant le ballon de la main en dehors de sa zone. Pour la 15ème journée du championnat à Saint Etienne, Marquinhos réalise un doublé face aux Verts, Di Maria marquant le 3ème but[21].

Journées 16 à 19[modifier | modifier le code]

Journées 16 à 19 du championnat
J. Rencontre Place
16 Paris SG 0-0 OGC Nice 1er (+12)
17 RC Lens 1-1 Paris SG 1er (+11)
18 Paris SG 2-0 AS Monaco 1er (+13)
19 FC Lorient 1-1 Paris SG 1er (+13)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

Journées 20 à 24[modifier | modifier le code]

Journées 20 à 24 du championnat
J. Rencontre Place
20 O. lyonnais 1-1 Paris SG 1er (+11)
21 Paris SG 2-0 Stade brestois 1er (+10)
22 Paris SG 4-0 Stade de Reims 1er (+11)
23 Lille OSC 1-5 Paris SG 1er (+13)
24 Paris SG 1-0 Stade rennais 1er (+13)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

Journées 25 à 29[modifier | modifier le code]

Journées 25 à 29 du championnat
J. Rencontre Place
25 FC Nantes 3-1 Paris SG 1er (+13)
26 Paris SG 3-1 AS St-Étienne 1er (+15)
27 OGC Nice 1-0 Paris SG 1er (+13)
28 Paris SG 3-0 G. Bordeaux 1er (+15)
29 AS Monaco 3-0 Paris SG 1er (+12)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

Journées 30 à 34[modifier | modifier le code]

Journées 30 à 34 du championnat
J. Rencontre Place
30 Paris SG 5-1 FC Lorient 1er (+12)
31 Clermont Foot 1-6 Paris SG 1er (+12)
32 Paris SG 2-1 O. Marseille 1er (+15)
33 Angers SCO 0-3 Paris SG 1er (+15)
34 Paris SG 1-1 RC Lens 1er (+13)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

Journées 35 à 38[modifier | modifier le code]

Journées 35 à 38 du championnat
J. Rencontre Place
35 RC Strasbourg 3-3 Paris SG 1er (+14)
36 Paris SG 2-2 ESTAC Troyes 1er (+12)
37 Montpellier HSC 0-4 Paris SG 1er (+15)
38 Paris SG 5-0 FC Metz 1er (+15)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou,
si le Paris SG est premier, sur le deuxième.

Classement[modifier | modifier le code]

Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Qualification ou relégation
1 Paris Saint-Germain 86 38 26 8 4 90 36 +54 Qualification pour la phase de groupes de la Ligue des champions
2 Olympique de Marseille 71 38 21 8 9 63 38 +25
3 AS Monaco 69 38 20 9 9 65 40 +25 Qualification pour le troisième tour de qualification de la Ligue des champions
4 Stade rennais FC 66 38 20 6 12 82 40 +42 Qualification pour la phase de groupes de la Ligue Europa
5 OGC Nice 66[α] 38 20 7 11 52 35 +17 Qualification pour les barrages de la Ligue Europa Conférence
Mis à jour après les matchs joués, au . Source : Ligue 1
Critères de départage :
1. Différence de buts générale ;
2. Plus grand nombre de points sur confrontations directes ;
3. Différence de buts particulière ;
4. Plus grand nombre de buts dans les confrontations directes ;
5. Plus grand nombre de buts à l’extérieur dans les confrontations directes ;
6. Meilleure attaque générale ;
7. Meilleure attaque à l’extérieur (général) ;
8. Club ayant marqué le plus grand nombre de buts sur une rencontre de championnat ;
9. Départage disciplinaire
Notes :
  1. Retrait de 1 point.

Ligue des champions[modifier | modifier le code]

La Ligue des champions 2021-2022 est la 67e édition de la Ligue des champions, la plus prestigieuse des compétitions européennes inter-clubs. Elle est divisée en deux phases, une phase de groupes, qui consiste en huit mini-championnats de quatre équipes par groupe, les deux premières poursuivant la compétition et la troisième étant repêchée en barrages de la phase à élimination directe de la Ligue Europa.

Parcours en Ligue des champions[modifier | modifier le code]

Parcours en Ligue des champions
Groupe
Club Bruges 1-1 4-1 Paris SG
Paris SG 2-0 2-1 Manchester City
Paris SG 3-2 2-2 RB Leipzig
Phase Finale
Paris SG 1-0 3-1 Real Madrid
Phase de groupes[modifier | modifier le code]
Classement et résultats du groupe A de la Ligue des champions 2021-2022
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)
1 Manchester City 12 6 4 0 2 18 10 +8 Manchester City 2-1 6-3 4-1
2 Paris Saint-Germain 11 6 3 2 1 13 8 +5 Paris Saint-Germain 2-0 3-2 4-1
3 RB Leipzig 7 6 2 1 3 15 14 +1 RB Leipzig 2-1 2-2 1-2
4 Club Bruges KV 4 6 1 1 4 6 20 -14 Club Bruges KV 1-5 1-1 0-5
Phase finale[modifier | modifier le code]

Coefficient UEFA[modifier | modifier le code]

Ce classement permet de déterminer les têtes de séries dans les compétitions européennes, plus les clubs gagnent des matches dans ces compétitions, plus leur coefficient sera élevé[26].

Classement 2021 des clubs selon leur coefficient UEFA
Rang
2021
Rang
2020
Évolution Club 2016-2017 2017-2018 2018-2019 2019-2020 2020-2021 Coefficient
1 1 = Bayern Munich 22,000 29,000 20,000 36,000 27,000 134,000
2 2 = Real Madrid 33,000 32,000 19,000 17,000 26,000 127,000
3 6 +3 Manchester City 18,000 22,000 25,000 25,000 35,000 125,000
8 7 -1 Paris Saint-Germain 20,000 19,000 19,000 31,000 24,000 113,000

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Rencontres en Coupe de France
Tour Rencontre Div.
1/32 Entente F-A 0-3 Paris SG (N3)
1/16 Vannes OC 0-4 Paris SG (N2)
1/8 Paris SG 0-0
(5-6)tab
OGC Nice (L1)

Matchs officiels de la saison[modifier | modifier le code]

Joueurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Encadrement technique[modifier | modifier le code]

L'équipe parisienne est entraînée par l'Argentin Mauricio Pochettino, qui entame sa deuxième saison avec le club. Entraîneur de 49 ans arrivé au milieu de la saison dernière, Pochettino était auparavant un défenseur international argentin. Il a joué au Paris Saint-Germain de à . Pilier de l'équipe et patron de la défense parisienne, il fut nommé capitaine pour sa dernière saison sous le maillot du PSG (saison 2002-2003). Pochettino commence sa nouvelle carrière d'entraîneur à l'Espanyol de Barcelone en 2009. Arrivé en cours de saison dans un club en grande difficulté pour le maintien en Liga, il sauva le club de la relégation grâce à une excellente fin de championnat. Par la suite, il maintient à nouveau le club en Liga durant 3 saisons avant d'être renvoyé le , malgré ses bons résultats. Quatre mois après, il rejoint Southampton et maintient le club en Premier League en battant au passage plusieurs cadors. Sa deuxième saison en Angleterre est bouclé à la huitième place, l'un des meilleurs classement de l'histoire du club. Son très bon travail avec les Saints le fait repérer par les Spurs de Tottenham à la recherche d'un entraîneur pour la saison suivante. Mauricio Pochettino rejoint le nord de Londres le . Finaliste malheureux de la Coupe de la Ligue anglaise dès sa première saison, il obtient le premier podium de Tottenham en championnat depuis 1990 la saison suivante, après une prometteuse cinquième place en 2015. En 2017, son équipe impressionne en Premier League et finit vice-championne d'Angleterre derrière le Chelsea FC. La saison 2018-2019 voit Pochettino et les Spurs réaliser un parcours mythique en Ligue des champions, atteignant la finale au terme d’une double confrontation contre l’Ajax Amsterdam (0-1 ; 2-3). Mais les Spurs de Pochettino chutent lors de la finale 100% britannique face à Liverpool (2-0). Le début de la saison 2019-2020 est compliqué, et Mauricio Pochettino est limogé de son poste d'entraîneur de Tottenham, le [27]. Après plus d'un an sans club, le technicien argentin fait son retour sur un banc de touche au Paris Saint-Germain le . Il remplace l'Allemand Thomas Tuchel, limogé le après un début de saison très poussif[28]. Le défi est grand pour Pochettino, son prédécesseur ayant remporté deux championnat de France en 2019 et 2020, deux trophées des Champions en 2018 et 2019, ainsi qu'une Coupe de France et une Coupe de la Ligue en 2020. Il a également été nommé meilleur entraîneur de Ligue 1 en 2019 et a atteint la finale de la Ligue des champions en 2020. Si l'Argentin n'est pas parvenu à combler le retard en Ligue 1, il a tout de même réussi à remporter les premiers trophées de sa carrière en tant qu'entraîneur avec un trophée des Champions et une Coupe de France. Il a également hissé le club parisien jusqu'aux demi-finales de la prestigieuse Ligue des champions. Après des premiers mois riches en émotion, le coach parisien a pour mission de faire mieux pour la saison 2021-2022[29].

Mauricio Pochettino est accompagné de sa propre équipe composée de ses deux fidèles adjoints : son compatriote Miguel D'Agostino et l'espagnol Jesus Perez, de l'ancien international espagnol Toni Jiménez au poste d'entraîneur des gardiens, et enfin de son fils Sebastiano Pochettino comme préparateur physique[30].

Effectif professionnel[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste l'effectif professionnel du Paris Saint-Germain pour la saison 2021-2022[31].

Effectif de la saison 2021-2022
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[note 1] Nom Date de naissance Sélection[note 2] Club précédent Contrat
1 G Drapeau du Costa Rica Navas, KeylorKeylor Navas 15/12/1986 (35 ans) Costa Rica Real Madrid 2019-2024
40 G Drapeau de l'Italie Franchi, DenisDenis Franchi 22/10/2002 (19 ans) Prata Falchi 2020-2023
50 G Drapeau de l'Italie Donnarumma, GianluigiGianluigi Donnarumma 25/02/1999 (23 ans) Italie AC Milan 2021-2026
60 G Drapeau de la France Letellier, AlexandreAlexandre Letellier 11/12/1990 (31 ans) US Orléans 2020-2022
2 D Drapeau du Maroc Hakimi, AchrafAchraf Hakimi 04/11/1998 (23 ans) Maroc Inter Milan 2021-2026
3 D Drapeau de la France Kimpembe, PresnelPresnel Kimpembe 13/08/1995 (26 ans) France Formé au club 2015-2024
4 D Drapeau de l'Espagne Ramos, SergioSergio Ramos 30/03/1986 (36 ans) Espagne Real Madrid 2021-2023
5 D Drapeau du Brésil Marquinhos, Marquinhos Capitaine 14/05/1994 (28 ans) Brésil AS Rome 2013-2026
14 D Drapeau de l'Espagne Bernat, JuanJuan Bernat 01/03/1993 (29 ans) Espagne Bayern Munich 2018-2025
17 D Drapeau de la France Dagba, ColinColin Dagba 06/09/1998 (23 ans) France espoirs Formé au club 2017-2024
20 D Drapeau de la France Kurzawa, LayvinLayvin Kurzawa 04/09/1992 (29 ans) France AS Monaco 2015-2024
22 D Drapeau du Sénégal Diallo, AbdouAbdou Diallo 04/05/1996 (26 ans) Sénégal Borussia Dortmund 2019-2024
24 D Drapeau de l'Allemagne Kehrer, ThiloThilo Kehrer 21/09/1996 (25 ans) Allemagne Schalke 04 2018-2023
25 D Drapeau du Portugal flèche vers la droite Mendes, NunoNuno Mendes 19/06/2002 (20 ans) Portugal Sporting CP 2021-2022
31 D Drapeau de la France Bitshiabu, El ChadailleEl Chadaille Bitshiabu 16/05/2005 (17 ans) France -18 ans Formé au club 2021-2024
6 M Drapeau de l'Italie Verratti, MarcoMarco Verratti 05/11/1992 (29 ans) Italie Delfino Pescara 2012-2024
8 M Drapeau de l'Argentine Paredes, LeandroLeandro Paredes 29/06/1994 (28 ans) Argentine Zénith St-Pétersbourg 2019-2024
11 M Drapeau de l'Argentine Di María, ÁngelÁngel Di María 14/02/1988 (34 ans) Argentine Manchester United 2015-2022
15 M Drapeau du Portugal Pereira, DaniloDanilo Pereira 09/09/1991 (30 ans) Portugal FC Porto 2021-2025
18 M Drapeau des Pays-Bas Wijnaldum, GeorginioGeorginio Wijnaldum 11/11/1990 (31 ans) Pays-Bas Liverpool FC 2021-2024
21 M Drapeau de l'Espagne Herrera, AnderAnder Herrera 14/08/1989 (32 ans) Espagne Manchester United 2019-2024
23 M Drapeau de l'Allemagne Draxler, JulianJulian Draxler 20/09/1993 (28 ans) Allemagne VfL Wolfsburg 2017-2024
27 M Drapeau du Sénégal Gueye, IdrissaIdrissa Gueye 26/09/1989 (32 ans) Sénégal Everton FC 2019-2023
28 M Drapeau de la France Dina-Ebimbe, Eric JuniorEric Junior Dina-Ebimbe 21/01/2000 (22 ans) France espoirs Formé au club 2018-2023
34 M Drapeau des Pays-Bas Simons, XaviXavi Simons 21/04/2003 (19 ans) Pays-Bas -19 ans FC Barcelone 2019-2022
35 M Drapeau de la France Gharbi, IsmaëlIsmaël Gharbi 10/04/2004 (18 ans) France -18 ans Formé au club Aspirant
38 M Drapeau de la France Michut, EdouardEdouard Michut 04/03/2003 (19 ans) France -19 ans Formé au club 2020-2025
39 M Drapeau de la France Bitumazala, NathanNathan Bitumazala 10/12/2002 (19 ans) Formé au club 2020-2023
7 A Drapeau de la France Mbappé, KylianKylian Mbappé 20/12/1998 (23 ans) France AS Monaco 2018-2025
9 A Drapeau de l'Argentine Icardi, MauroMauro Icardi 19/02/1993 (29 ans) Argentine Inter Milan 2020-2024
10 A Drapeau du Brésil Neymar Jr, Neymar Jr 05/02/1992 (30 ans) Brésil FC Barcelone 2017-2025
30 A Drapeau de l'Argentine Messi, LionelLionel Messi 24/06/1987 (35 ans) Argentine FC Barcelone 2021-2023
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Jesus Perez
  • Miguel D'Agostino
Préparateur(s) physique(s)
  • Sebastiano Pochettino
  • Nicolas Mayer
Entraîneur(s) des gardiens

Analyste(s) vidéo

  • Antoine Guillotin
  • Vincent Brunet
  • Clément Gonin

Coordinateur performance club

  • Gian Nicola Bisciotti

Sport scientist(s)

  • Denis Lefebve
  • Ricardo Rosa
  • Ben Michael Simpson
  • Maxime Coulerot
  • Cristoforo Filetti

Responsable médical

  • Christophe Baudot

Docteur(s)

  • Quentin Vincent

Coordinateur kinésithérapie

  • Cyril Praud

Physiothérapeute(s)

  • Frédéric Mankowski
  • Joffrey Martin
  • Gael Pasquer
  • Rafael Martini
  • Dario Fort
  • Diego Mantovani

Podologue(s)

  • Gaëlle Scalia

Assistante médicale

  • Sandrine Jarzaguet

Légende

Consultez la documentation du modèle

Joueurs prêtés[modifier | modifier le code]

P. Nat. Nom Club en prêt Compétition Championnat Coupe d'Europe Coupes nationales Total
MJ B Averti Carton rouge MJ B Averti Carton rouge MJ B Averti Carton rouge MJ B Averti Carton rouge
G Alphonse Areola West Ham Premier League 1 0 0 0 10 0 0 0 6 0 0 0 17 0 0 0
G Marcin Bułka OGC Nice Ligue 1 1 0 0 0 0 0 0 0 5 0 0 0 6 0 0 0
G Garissone Innocent Vannes OC National 2 10 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 10 0 1 0
G Sergio Rico RCD Majorque LaLiga Santander 13 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 14 0 0 0
D Teddy Alloh KAS Eupen Division 1A 12 0 1 0 0 0 0 0 2 0 1 0 14 0 2 0
D Thierno Baldé Le Havre AC Ligue 2 31 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 31 0 0 0
D Timothée Pembélé FC Girondins de Bordeaux Ligue 1 26 1 3 0 0 0 0 0 2 2 0 0 28 3 3 0
M Rafinha Real Sociedad LaLiga Santander 16 1 2 0 2 0 0 0 2 0 0 0 20 1 2 0
M Pablo Sarabia Sporting CP Liga Portugal BWIN 29 15 7 0 8 2 0 0 8 4 0 0 45 21 7 0
A Arnaud Kalimuendo RC Lens Ligue 1 34 12 1 1 0 0 0 0 3 1 0 0 37 13 1 1
A Kenny Nagera SC Bastia Ligue 2 6 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 6 0 0 0
A Kenny Nagera US Avranches National 12 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 12 0 0 0

Onze de départ (toutes compétitions)[modifier | modifier le code]

No. Pos. Joueur Titulaire Notes
1 GB Keylor Navas 26 Gianluigi Donnarumma a 23 matchs
3 DC Presnel Kimpembe 41 Abdou Diallo a 36 matchs
5 DC Marquinhos 40 Sergio Ramos a 13 matchs
2 DD Achraf Hakimi 41 Thilo Kehrer a 34 matchs
25 DG Nuno Mendes 37 Juan Bernat a 16 matchs
18 MC Georginio Wijnaldum 38 Marco Verratti a 32 matchs
15 MD Danilo Pereira 37 Leandro Paredes a 22 matchs
27 MD Idrissa Gueye 33 Ander Herrera a 28 matchs
30 AiD Messi, LionelLionel Messi 34 Julian Draxler a 24 matchs
11 AiG Ángel Di María 31 Neymar a 28 matchs
7 AC Kylian Mbappé 46 Icardi a 30 matchs

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Après George Weah en 1995, lauréat sous les couleurs du Paris Saint-Germain et de l'AC Milan, Lionel Messi remporte son 7e Ballon d'or le lors de la cérémonie au Théâtre du Châtelet à Paris. Lors de cette dernière, Nuno Mendes se classe 4e au classement du Trophée Raymond Kopa. Gianluigi Donnarumma remporte le Trophée Yachine récompensant le meilleur gardien de but de l'année, Keylor Navas lui se voit placé à la 8e position[32].

Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

Structure juridique et organigramme[modifier | modifier le code]

Cette saison, le club du Paris Saint-Germain est toujours géré par Qatar Sports Investments, filiale de Qatar Investment Authority, le fonds d'investissement souverain de l’émirat du Qatar, propriétaire du club depuis 2011. Nasser al-Khelaïfi est donc toujours président et directeur général du club depuis l'arrivée de QSI dans le capital du club parisien, tout comme Jean-Claude Blanc, qui reste directeur général délégué du PSG[33]. Leonardo entame sa troisième au poste de directeur sportif, après avoir remplacé Antero Henrique le [34]. L'ancien international brésilien avait déjà occupé ce poste entre 2011 et 2013.

Éléments économiques et financiers[modifier | modifier le code]

Équipementier et sponsors[modifier | modifier le code]

Aspects socio-économiques[modifier | modifier le code]

Supporteurs[modifier | modifier le code]

Couverture médiatique[modifier | modifier le code]

Maillots de la saison[modifier | modifier le code]

Comme depuis la saison 2018-2019, le Paris Saint-Germain jouera avec quatre maillots différents. Si la grande majorité des clubs européens jouent avec trois maillots différents seulement, cette spécificité parisienne s'inscrit dans le cadre d'une collaboration commencée en 2018 entre le club parisien et Jordan, filiale de la marque Nike. Ce contrat court jusqu'en 2022 et s'étend sur trois saisons plus une optionnelle qui a été activée en 2021[35].

Maillot domicile[modifier | modifier le code]

Le Paris Saint-Germain a fêté les 50 ans de sa création en 2020. Pour l'occasion, le club avait choisit de rééditer le maillot Hechter, la tenue incontournable du club crée par le couturier et ancien président du club Daniel Hechter[36]. Le maillot domicile de la saison 2020-2021 était donc similaire à celui de la saison 1973-1974. Principalement bleu, la tenue comportait une large bande rouge verticale au niveau du torse, encadrée par deux liserés blancs. Ce maillot historique, répondant au code couleur bleu-blanc-rouge-blanc-bleu dans le plus pure style Hechter, a fait la joie des supporters, très attachés à ce maillot, et a connu un grand succès.

Dévoilé officiellement en mai 2021[37], le maillot domicile pour cette saison 2021-2022 change radicalement par rapport à la saison précédente. Si un premier leak, qui avait fait son apparition quelques jours avant l'annonce officielle, comportait la fameuse bande “Hechter” chère aux supporters, la version finale est finalement sans bande verticale et entièrement bleu foncé. Sur ce nouveau maillot, le logo Jordan remplace celui de Nike (une première pour un maillot domicile) et la bande blanc-rouge-blanc se trouve reléguée au bout des manches et autour du cou. On retrouve la même bande sur le short dans un style se rapprochant de celui des shorts de basketball. Les premiers avis sont négatifs, ce maillot ne plaît pas aux internautes, fans ou pas du PSG[38]. Le Collectif Ultras Paris, principal groupe de supporters du club, appelant même au boycott de ce maillot[39].

Maillot extérieur[modifier | modifier le code]

Maillots spéciaux[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Bilan collectif[modifier | modifier le code]

Bilan sportif de l'équipe première du Paris Saint-Germain
Compétition Débute au tour Termine Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Trophée des champions Finale Finaliste 1 0 0 1 0 1 -1
Ligue 1 - Champion 38 26 8 4 90 36 +54
Ligue des champions Phase de groupes 8e de finale 8 4 2 2 15 11 +4
Coupe de France 1/32 de finale 8e de finale 3 2 1 0 7 0 +7
Total - - 50 32 11 7 112 48 +64

Statistiques des buteurs[modifier | modifier le code]

Buteur Ligue 1 Coupe de
France
Trophée des
Champions
Ligue des
Champions
Total
1 Kylian Mbappé 28 5 0 6 39
2 Neymar 13 0 0 0 13
3 Lionel Messi 6 0 0 5 11
4 Mauro Icardi 4 1 0 0 5
5 Danilo Pereira 5 0 0 0 5
6 Marquinhos 5 0 0 0 5
7 Ángel Di María 5 0 0 0 5
8 Ander Herrera 3 0 0 1 4
9 Idrissa Gueye 3 0 0 1 4
10 Achraf Hakimi 4 0 0 0 4
11 Georginio Wijnaldum 1 0 0 2 3
12 Sergio Ramos 2 0 0 0 2
13 Julian Draxler 2 0 0 0 2
14 Marco Verratti 2 0 0 0 2
15 Thilo Kehrer 2 0 0 0 2
16 Presnel Kimpembe 1 1 0 0 2
17 Pablo Sarabia 1 0 0 0 1
18 Leandro Paredes 1 0 0 0 1

Dernière mise à jour : 21 mai 2022

Statistiques des passeurs[modifier | modifier le code]

Buteur Ligue 1 Coupe de
France
Trophée des
Champions
Ligue des
Champions
Total
1 Kylian Mbappé 17 0 0 4 21
2 Lionel Messi 14 0 0 0 14
3 Ángel Di María 7 0 0 1 8
4 Neymar 6 0 0 1 7
5 Achraf Hakimi 6 0 0 0 6
6 Georginio Wijnaldum 3 0 0 0 3
7 Julian Draxler 1 0 0 1 2
8 Nuno Mendes 1 1 0 0 2
9 Marco Verratti 2 0 0 0 2
10 Ander Herrera 1 0 0 0 1
11 Édouard Michut 1 0 0 0 1
12 Colin Dagba 0 1 0 0 1
13 Xavi Simons 0 1 0 0 1
14 Eric Junior Dina-Ebimbe 0 1 0 0 1
15 Abdou Diallo 1 0 0 0 1
16 Leandro Paredes 1 0 0 0 1
17 Idrissa Gueye 1 0 0 0 1
18 Marquinhos 0 0 0 1 1
19 Presnel Kimpembe 0 1 0 0 1

Dernière mise à jour : 21 mai 2022

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

(Mis à jour le )

Numéro Nat. Nom Championnat Ligue des champions Coupe de France Trophée des champions Total
M.j. But inscrit Passe décisive Averti Carton rouge M.j. But inscrit Passe décisive Averti Carton rouge M.j. But inscrit Passe décisive Averti Carton rouge M.j. But inscrit Passe décisive Averti Carton rouge M.j. But inscrit Passe décisive Averti Carton rouge
1 Navas 21 0 0 0 1 3 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 26 0 0 0 1
2 Hakimi 34 4 6 3 1 8 0 0 2 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 43 4 6 5 1
3 Kimpembe 30 1 0 6 0 7 0 0 3 0 3 1 1 1 0 1 0 0 0 0 41 2 1 10 0
4 Ramos 12 2 0 1 1 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 13 2 0 1 1
5 Marquinhos 32 5 0 5 0 8 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 40 5 1 5 0
6 Verratti 24 2 2 12 0 5 0 0 2 0 3 0 0 0 0 0 0 0 0 0 32 2 2 14 0
7 Mbappé 35 28 19 10 0 8 6 6 1 0 3 5 1 0 0 0 0 0 0 0 46 39 26 11 0
8 Paredes 15 1 2 3 0 5 0 0 3 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 22 1 2 6 0
9 Icardi 24 4 0 1 0 3 0 0 0 0 2 1 0 0 0 1 0 0 0 0 30 5 0 1 0
10 Neymar Jr 22 13 6 10 0 6 0 2 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 28 13 8 11 0
11 Di María 26 5 8 3 0 5 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 31 5 9 3 0
12 Rafinha 5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 5 0 0 0 0
14 Bernat 15 0 0 2 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 16 0 0 2 0
15 Danilo 27 5 0 3 0 7 0 0 2 0 2 0 0 1 0 1 0 0 1 0 37 5 0 7 0
16 Rico 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0
17 Dagba 3 0 0 1 0 0 0 0 0 0 3 0 1 1 0 0 0 0 0 0 6 0 1 2 0
18 Wijnaldum 31 1 3 2 0 5 2 0 0 0 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 38 3 3 2 0
19 Sarabia 2 1 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 1 0 1 0
20 Kurzawa 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0
21 Herrera 19 3 2 2 0 6 1 0 1 0 2 0 0 1 0 1 0 0 0 0 28 4 2 4 0
22 Diallo 12 0 1 1 0 2 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 0 0 1 0 16 0 1 2 0
23 Draxler 18 2 1 0 0 4 0 1 0 0 1 0 0 0 0 1 0 0 1 0 24 2 2 1 0
24 Kehrer 27 2 0 0 0 3 0 0 1 0 3 0 0 1 0 1 0 0 1 0 34 2 0 .3 0
25 Mendes 27 0 1 3 0 8 0 0 1 0 2 0 1 0 0 0 0 0 0 0 37 0 1 4 0
27 Gueye 26 3 1 4 0 7 1 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 33 4 1 5 0
28 Dina-Ebimbe 10 0 0 2 0 1 0 0 0 0 2 0 1 0 0 1 0 0 0 0 14 0 1 2 0
30 Messi 26 6 15 0 0 7 5 0 1 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 34 11 15 1 0
31 Bitshiabu 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 0 0 0 0
32 Alloh 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
34 Simons 6 0 0 1 0 0 0 0 0 0 3 0 1 0 0 0 0 0 0 0 9 0 1 1 0
35 Gharbi 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 1 0 0 0 0 4 0 0 0 0
38 Michut 4 0 1 0 1 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 6 0 1 0 1
39 Bitumazala 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0
40 Franchi 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
50 Donnarumma 16 0 0 3 0 5 0 0 2 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 23 0 0 5 0
60 Letellier 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0

Affluence et télévision[modifier | modifier le code]

Affluence[modifier | modifier le code]

Retransmission télévisée[modifier | modifier le code]

Autres équipes[modifier | modifier le code]

Équipe féminine[modifier | modifier le code]

Équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

En novembre 2021, le PSG inaugure une académie de foot au Rwanda, dans le district de Huye, au sud du pays. L'objectif est d'accueillir et former 172 enfants, filles et garçons âgés de 6 à 16 ans, accompagnés par des entraineurs formés par le PSG[40].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Italie-pays de Galles Gianluigi Donnarumma, le prodige aux mains d’argent du PSG, liberation.fr, 20 juin 2021, actualisé le 14 juillet 2021, par Damien Dole
  2. « Pourquoi le PSG pense réussir là où le Barça a échoué économiquement avec Messi », sur Le HuffPost, (consulté le )
  3. Martin Briard, « PSG : La date de reprise déjà révélée », sur OnzeMondiale, (consulté le ).
  4. « Transferts : Achraf Hakimi (Inter) au PSG, c'est fait », sur l'Equipe, (consulté le ).
  5. « Revue de presse PSG : Mbappé, mercato, ventes, priorités, UCL… », sur canal supporters, (consulté le ).
  6. « Transferts : Georginio Wijnaldum a signé trois ans au PSG », sur l'Equipe, (consulté le ).
  7. « Le Trophée des champions 2021 délocalisé en Israël », sur wwww.sofoot.com, (consulté le ).
  8. Trophée des champions : Le LOSC s'impose face au PSG grâce à Xeka, eurosport.fr, .
  9. Achraf Hakimi sifflé par le public de Tel-Aviv pendant le Trophée des champions, lequipe.fr, .
  10. « Accord majeur entre la Ligue 1 et Uber Eats », sur Ligue1, (consulté le