La France audacieuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La France audacieuse
Image illustrative de l’article La France audacieuse
Logotype officiel.
Présentation
Premier délégué général Christian Estrosi
Fondation (association)
(parti politique)
Scission de Les Républicains
Siège 128 rue de la Boétie, 75008 Paris
Porte-paroles Delphine Bürkli
Arnaud Robinet
Caroline Pozmentier
Délégués généraux Jean-Luc Moudenc
Arnaud Péricard
Positionnement Centre à centre droit
Idéologie Libéral-conservatisme
Démocratie chrétienne
Europhilie
Adhérents 15 000 (revendiqués, 2018)[1]
Couleurs Bleu, blanc et rouge
Site web la-france-audacieuse.fr

La France audacieuse (LFA) est un parti politique français, classé du centre au centre droit sur l'échiquier politique.

LFA est fondée en par Christian Estrosi, maire de Nice, en tant que mouvement d'élus locaux, avec plusieurs personnalités de droite telles que Jean-Luc Moudenc, Christophe Béchu, Jean Rottner ou Luc Lemonnier. La France audacieuse devient un parti en 2020.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lancement[modifier | modifier le code]

Le 14 octobre 2017, Christian Estrosi, maire Les Républicains de Nice, lance un mouvement d'élus locaux qu'il baptise « La France audacieuse »[2],[3],[4]. Or ce nom est déjà celui d'un groupe de réflexion de la société civile, actif depuis 2016, qui mène des études de fond sur le développement durable et l'économie sociale[5]. Le lancement du mouvement de Christian Estrosi est donc entaché par des accusations de plagiat, fortement relayées sur Twitter et dans les médias[6],[7].

À travers l'objet de l'association, Christian Estrosi souhaite « apporter un renouveau dans la vie politique française en organisant la voix des territoires et en portant la voix des citoyens pour permettre l'élaboration d'une vie démocratique plus participative et plus représentative »[8].

Transformation en parti politique[modifier | modifier le code]

Christian Estrosi, fondateur et premier délégué général de La France audacieuse.

Le 22 septembre 2020, Christian Estrosi annonce lors d'une assemblée générale la transformation de son mouvement en parti politique pour « faire entendre la voix des territoires »[9] et « peser » dans le débat politique[10],[11]. Elle s'accompagne de la création d'une association de financement et devient un parti politique enregistré par la CNCCFP[12].

La France audacieuse accepte la double appartenance de ses membres avec les partis politiques traditionnels[13]. Le mouvement est présenté souvent comme Macron-compatible[14],[15], revendiquant vouloir accompagner les réformes du gouvernement de sa présidence[16].

Participation électorale[modifier | modifier le code]

La France audacieuse revendique 15 000 adhérents et 1 200 élus locaux en 2021[17]. Aux élections régionales de 2021, elle présente 40 candidats sur des listes de toutes tendances partisanes [18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.lepoint.fr/politique/la-france-audacieuse-estrosi-fait-sa-rentree-avec-pecresse-et-bertrand-07-09-2018-2249315_20.php
  2. « Christian Estrosi lance son mouvement "La France audacieuse" », sur lejdd.fr, .
  3. « Christian Estrosi lance son collectif "la France audacieuse" », sur lejdd.fr (consulté le )
  4. « Christian Estrosi lance « La France audacieuse » avec deux élus de Seine-Maritime à ses côtés », sur actu.fr (consulté le )
  5. « Présentation de France Audacieuse », sur franceaudacieuse.com.
  6. « La France audacieuse : Quand les politiques piquent les bonnes idées de la société civile », sur media-web.fr, .
  7. Marion Streicher, « "La France audacieuse" mais le nom est déjà pris par une autre institution », sur francebleu.fr, France Bleu Besançon, .
  8. « Résultats de recherche », sur journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  9. « Christian Estrosi : « Sans les élus locaux, l’État serait nu » »
  10. Alexandre Sulzer, « Christian Estrosi transforme sa «France audacieuse» en parti politique », sur leparisien.fr, (consulté le )
  11. « Christian Estrosi appelle au "dépassement" politique "à partir d'une France décentralisée" », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le )
  12. « Liste des partis politiques enregistrés à la CNCCFP », sur cnccfp.fr (consulté le )
  13. « La charte des valeurs : La France Audacieuse », sur la-france-audacieuse.fr (consulté le )
  14. « Estrosi : «Nous lançons un mouvement d'élus locaux au-dessus de la mêlée» », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  15. Mathilde Siraud, « Le plan secret d’Emmanuel Macron pour l’Association des maires de France », sur lepoint.fr, (consulté le )
  16. « Autour d’Estrosi et Moudenc, La France audacieuse veut accompagner les réformes de Macron », sur lopinion.fr, (consulté le ).
  17. Jérôme Cordelier, Mathilde Siraud, « Christian Estrosi, ses propositions pour la présidentielle », sur lepoint.fr, (consulté le )
  18. « La France Audacieuse », sur france-audacieuse.fr (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]