Groupe Les Indépendants – République et territoires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Groupe Libertés et territoires.

Groupe Les Indépendants – République et territoires
Image illustrative de l’article Groupe Les Indépendants – République et territoires
Chambre Sénat
Partis membres Les Républicains
Union des démocrates et indépendants
Parti radical
Divers droite
Président Claude Malhuret
Représentation
12 / 348
Site Web independants-senat.fr

Le groupe Les Indépendants – République et territoires (LIRT), anciennement groupe République et territoires – Les Indépendants (RTLI), est un groupe parlementaire français rassemblant au Sénat des parlementaires des Républicains, centristes et indépendants.

Création[modifier | modifier le code]

Le , le sénateur LR Claude Malhuret annonce la création d’un groupe étant composé de onze sénateurs issus de son parti et de l'UDI[1]. La sénatrice Fabienne Keller, qui avait promu la création du groupe, reste membre du groupe Les Républicains[2],[3].

Le groupe est vu comme le pendant sénatorial du groupe UDI, Agir et indépendants à l’Assemblée nationale.

Ligne politique[modifier | modifier le code]

S'inscrivant dans la majorité sénatoriale de la droite et du centre, ses membres se réclament d'une « ligne de centre droit libérale, européenne et sociale ».

Dans sa déclaration constitutive d’octobre 2017, le groupe indique : « Le Sénat est concerné au premier chef par l’inévitable recomposition politique. La famille libérale, sociale et européenne doit en prendre l’initiative plutôt que de la subir. L’affirmation de son identité et de ses idées passe par la création d’un groupe autonome, seule façon de peser dans une assemblée parlementaire. S’inscrivant dans la majorité sénatoriale, ce groupe travaillera de façon libre et indépendante, refusant toute opposition systématique comme tout suivisme »[4].

Président[modifier | modifier le code]

Nom Parti Dates
Claude Malhuret Agir Depuis le

Composition[modifier | modifier le code]

À sa fondation, le groupe est composé de 10 membres et un apparenté[5]. En , Robert Laufoaulu, jusque-là apparenté au groupe Les Républicains, adhère au groupe, portant son effectif à 11 membres et un apparenté[6].

Membres[modifier | modifier le code]

Nom Parti Circonscription
Claude Malhuret Agir Allier
Alain Marc MRSL Aveyron
Daniel Chasseing MRSL Corrèze
Jean-Louis Lagourgue UDI La Réunion
Joël Guerriau UDI Loire-Atlantique
Emmanuel Capus Agir Maine-et-Loire
Dany Wattebled UDI puis SE Nord
Colette Mélot LR-Agir Seine-et-Marne
Jérôme Bignon LR-Agir Somme
Alain Fouché LR Vienne
Robert Laufoaulu DVD Wallis-et-Futuna

Apparentés[modifier | modifier le code]

Nom Parti Circonscription
Jean-Pierre Decool LR puis SE Nord

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les « Constructifs » créent un groupe au Sénat », Les Échos,‎ (lire en ligne).
  2. Céline Rouden, « Le Sénat devrait rester dans l'opposition ; extrait « Ainsi la juppéiste Fabienne Keller s’active-t-elle pour que Les Républicains "constructifs" » », La Croix,‎ (lire en ligne).
  3. Emmanuel Galiero, « Les crispations vont crescendo chez les Constructifs du Sénat », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  4. « Les déclarations politiques », sur www.senat.fr.
  5. Composition, en temps réel, des groupes politiques sur le site du Sénat
  6. « Informations parlementaires SÉNAT Session ordinaire de 2018-2019 : Effectifs des groupes du Sénat », Journal officiel, 2 décembre 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]