Julie Dachez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Julie Dachez
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (35 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Œuvres principales

Julie Dachez ([daʃe]; née le ) est une docteure en psychologie sociale, conférencière et militante française pour les droits des personnes autistes. Elle est l'auteure de La Différence invisible et Dans ta bulle !.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julie Dachez réalise ses études dans une école de commerce et travaille quatre ans en entreprise. Après des recherches personnelles, elle est diagnostiquée avec le syndrome d'Asperger à 27 ans en 2012 dans un Centre Ressources Autisme[1],[2]. Elle oriente alors ses activités sur ce thème, crée un blog, réalise des vidéos sur YouTube et entame une thèse de doctorat en psychologie sociale sur le sujet de l'autisme[2]. Elle est la première personne ouvertement autiste à soutenir une thèse sur le sujet en France, en 2016[2], Envisager l'autisme autrement : une approche psychosociale[3].

Positions sur l'autisme[modifier | modifier le code]

Julie Dachez voit en l'autisme « une différence de fonctionnement pathologisée par une société obsédée par la normalité[4] », qu'elle envisage du point de vue social et non médical, principalement au niveau de la stigmatisation et de la discrimination subies par les personnes autistes, affirmant davantage souffrir des préjugés des autres vis-à-vis de l'autisme et de l'inadéquation entre les structures sociales et ses besoins plutôt que du fait d'être elle-même autiste[1],[5].

Elle considère également que les intérêts spécifiques des personnes autistes relèvent de stratégies de coping (adaptation à l'environnement)[2].

Elle décrit l'autisme chez les femmes comme une « double peine », en raison du biais de genre lié aux manifestations plus subtiles des troubles autistiques chez les femmes et au fait que les critères de diagnostic de l'autisme ont été élaborés à partir de cas masculins, ce qui conduit les femmes à une errance diagnostique[2],[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Elle publie deux ouvrages au sujet de l'autisme. Le premier, La Différence invisible, est une bande dessinée autobiographique coécrite avec Mademoiselle Caroline. Il reçoit un accueil critique très favorable, en raison tant de sa valeur didactique que de son traitement narratif et esthétique[6],[7]. Le second, Dans ta bulle ! (préfacé par Josef Schovanec[8]) relate sous forme d'essai et de récit les expériences de plusieurs personnes adultes et autistes sans déficience intellectuelle[2],[5].

Elle donne des conférences au sujet de l'autisme et milite notamment pour vaincre les préjugés liés à l'autisme[1] et faire avancer les droits des personnes autistes[5]. Dans ce cadre, elle participe notamment en tant que conférencière à la Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme en 2018, faisant salle comble[9]. En 2019, elle s'engage de nouveau lors de cette journée, cette fois dans le cadre des PEP 12 (Pupilles de l'enseignement public)[10].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Julie Dachez, André N’Dobo et Oscar Navarro Carrascal, « Représentation sociale de l’autisme », Les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale, vol. 4, no 112,‎ , p. 477-500 (DOI 10.3917/cips.112.0477, lire en ligne).
  • Julie Dachez, Andre Ndobo et Anaïs Ameline, « French Validation of the Multidimensional Attitude Scale Toward Persons with Disabilities (MAS): The Case of Attitudes Toward Autism and Their Moderating Factors », Journal of Autism and Developmental Disorders, vol. 45, no 8,‎ , p. 2508–2518 (DOI 10.1007/s10803-015-2417-6).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Autisme Asperger : en finir avec les préjugés », sur francetvinfo, (consulté le 16 mai 2019).
  2. a b c d e et f Sandrine Cabut, « Julie Dachez, une incarnation de l’autisme au féminin », sur Le Monde, (consulté le 16 mai 2019).
  3. Julie Dachez, « Envisager l'autisme autrement: une approche psychosociale », sur theses.fr, .
  4. Dachez 2018, cité dans Cabut 2018.
  5. a b et c Philippe Gambert, « Julie Dachez, « l’autisme n’est pas une maladie » », sur Ouest France, (consulté le 16 mai 2019).
  6. « La Différence invisible - Par Julie Dachez et Mademoiselle Caroline-Delcourt », Actua BD, .
  7. Pauline Fréour, « L'éclosion à la vie d'une autiste qui s'ignorait », Le Figaro santé,
  8. Les enfants de dialogues, Dans ta bulle, Les autistes ont la parole : éco... - Julie Dachez : Marabout (lire en ligne).
  9. « Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme », Ouest-France,‎ .
  10. « Changer de regard sur l'autisme », Centre Presse,‎ .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sandrine Cabut, « Julie Dachez, autiste Asperger, auteure, docteure... », Le Monde,‎ .
  • J.-D.Fresneau, « Dans la bulle de l'autisme », Presse Océan,‎ .
  • « L'autisme au féminin, une différence invisible », Ouest-France,‎ .
  • Brigitte Bègue, « Autistes invisibles », Actualités sociales hebdomadaires,‎ .
  • Fabienne Cazalis, « Ces femmes autistes qui s’ignorent », The Conversation, .

Liens externes[modifier | modifier le code]