Gilles Tréhin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gilles Tréhin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Gilles Tréhin est un artiste, auteur et autiste savant français né le . Il est connu pour avoir développé le concept d'une ville imaginaire : Urville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gilles Tréhin, né en 1972, est autiste[1]. Ses facultés sociales et cognitives se sont développées de façon atypique[2],[3]. Il n'a pas parlé avant l'âge de trois ans, et son premier mot fut « avion ». À cinq ans, il découvre les nombres premiers et à cinq ans et demi commence à dessiner. À six ans les médecins découvrent qu'il est doué de l'oreille absolue et qu'il est capable de résoudre des tâches informatiques complexes. À huit ans, il est classé comme autiste Asperger par les médecins. Il est également polyglotte.

Si dans son imagination Gilles Tréhin vit avec sa compagne, Catherine Mouet, dans la ville imaginaire d'Urville, le couple vit en réalité à Cagnes-sur-Mer[4].

Gilles Tréhin a dessiné de nombreux plans de la ville et ses bâtiments. En 2006, il a également écrit un livre présentant Urville[3]. Il travaille plusieurs heures par jour sur ce projet[5].

Urville[modifier | modifier le code]

Depuis 1984 il travaille sur la conception d'une ville imaginaire Urville. Il l'a nommée en référence à la base antarctique Dumont-d'Urville[1].

Gilles Tréhin a développé tout un monde imaginaire, mais connecté au réel, pour situer l'environnement d'Urville. Ainsi, la ville est située géographiquement en Méditerranée, sur une île au large de Cagnes-sur-mer. Elle a également une démographie et comptait en 2006 près de 12 millions d'habitants.

Gilles Tréhin a également dessiné de nombreux plans de l'urbanisme de la ville ainsi que de l'architecture des bâtiments[4]. La disposition des bâtiments est souvent symétrique et précise. Urville dispose de gratte-ciels et de quartiers avec des maisons individuelles et des rues commerçantes dans des styles XIXe siècle et début du XXe siècle.

Il existe également une histoire associée à Urville, liée à l'histoire locale, ainsi qu'une économie avec ses secteurs en évolution et mutation[2]. Gilles Tréhin a enfin doté Urville d'un système et de personnalités politiques[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Gilles, ma ville Urville », sur www.autismealsace.org
  2. a et b (en) « Gilles Trehin: The City of Urville », sur Wisconsin medical society
  3. a et b (en) Charlotte Moore, « Autistic couple bound to each other - and their art », The Guardian,‎ (lire en ligne).
  4. a et b (Tréhin 2006)
  5. a et b Emmanuel Beretta, « La cité imaginaire de Gilles Tréhin », Le Point,‎ (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]