Vaincre l'autisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vaincre l'autisme

Cadre
Forme juridique association loi de 1901
But Guérison de l'autisme
Zone d’influence France
Fondation
Fondation
Fondateur M'Hammed Sajidi
Identité

Vaincre l'autisme est une association loi de 1901 française œuvrant dans le domaine de l'autisme en France, décrite comme « une association de famille, déterminée à vaincre l'autisme »[1]. Son fondateur et président depuis sa création, en 2001, est M'Hammed Sajidi. Elle possède un agrément national par le Ministère de la Santé en tant que « représentants des usagers », et participe à la formation des auxiliaires de vie scolaire (AVS). Vaincre l'autisme est à l'origine des Futuroschool, concept d'école qui propose des prises en charge éducatives de l'autisme.

Vaincre l'autisme, qui considère que l'autisme est une maladie, recherche des mécènes et organise des campagnes de financements[2] dans le but de trouver un remède à l'autisme. L'association a pris position contre le packing, contre le mouvement de la neurodiversité, et pour l'application de la méthode ABA.

Missions[modifier | modifier le code]

La mission de Vaincre l'autisme est, selon ses statuts de 2017, de « faire prendre conscience que l'autisme est une maladie et réveiller la capacité d'indignation des Français », suivant la vision selon laquelle « l'autisme n'est pas une fatalité, c'est une maladie dont on peut guérir »[3]. Son slogan est « avec vous, on peut en guérir »[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette association, créée le , se nommait à l'origine « Léa pour Samy »[4]. Elle est rebaptisée « Vaincre l'autisme » le [2]. D'après le psychanalyste Claude Wacjman, M'hammed Sajidi, le président de Vaincre l'autisme, a créé cette association par rejet de la psychanalyse, et pour défendre les méthodes comportementales[5].

En juin 2009, le président de l'association Vaincre l'autisme est arrêté et interrogé par la police judiciaire d'El Jadida au Maroc, en raison d'un dépôt de plainte en juillet 2008[6].

Le , la demande de reconnaissance d'utilité publique de l'association vaincre l'autisme est rejetée par le ministère de l'intérieur, en raison d'un manque de transparence dans le fonctionnement de cette association[7].

Lutte contre le packing[modifier | modifier le code]

Article connexe : Packing.

En 2009, « Léa pour Samy » se fait connaître par ses actions de lutte contre la pratique du packing, décrit comme un « traitement inhumain et dégradant[8] », voire une torture. À cette occasion, l'association déclare que « L’autisme n’est pas une maladie psychique ni un trouble psychiatrique. Il est reconnu et traité au niveau international comme une maladie neurobiologique. Les enfants, adolescents et adultes atteints d’autisme français n’ont pas à être traités de manière différente des enfants, adolescentes et adultes atteints d’autisme du monde entier »[9],[8].

Assimilant le packing à de la maltraitance, Vaincre l'autisme relève notamment que dans certains cas, les linges utilisés pour l'enveloppement sont à des températures fortement en dessous de 0, car sortant directement d'un congélateur à −18 °C[10].

Rapport de l'IGAS[modifier | modifier le code]

Un conflit oppose vaincre l'autisme à l'agence régionale de santé de Toulouse, concernant le financement de son projet de Futuroschool[11]. En 2013, Vaincre l'autisme contacte la secrétaire d'état chargée des personnes handicapées concernant sa situation financière, décrite comme « très critique »[2].

En 2014, Vaincre l'autisme fait l'objet d'un rapport très critique de l'Inspection générale des affaires sociales, concernant les dysfonctionnements de ses deux établissements Futuroschool, situés à Paris et Toulouse, à la suite de ce conflit avec l'agence régionale de santé de Midi-Pyrénées[12]. Ce rapport souligne, entre autres, que « d'importantes dépenses sont imputées de fait aux établissements alors qu'elles sont liées à l'activité associative »[7], que la gestion de l'association est « approximative et peu encadrée »[7], et que la rémunération réelle du président n'est pas conforme au montant déclaré[13].

Futuroschool[modifier | modifier le code]

L'association Vaincre l'autisme a ouvert deux écoles nommées Futuroschool en France, une à Paris en 2005, une autre à Toulouse en 2008[14]. L'école de Toulouse, financée par l'argent public débloqué dans le cadre du Second plan autisme, a cependant été rejetée par le CROSMS (comité régional de l'organisation sociale et médico-sociale) pour non-conformité, ce rejet ayant été confirmé par l'IGAS, et par décision du tribunal administratif le [15], avant sa fermeture en juillet 2015[16]. L'école de Paris, qui accueille 12 enfants, est menacée de fermeture en 2016[17]. M'hammed Sajidi entame alors une grève de la faim[16].

Le concept des Futuroschool s'appuie sur la méthode ABA, recommandée par la mesure 29 du Second plan autisme[2].

Le principe fondamental consiste à ouvrir les enfants autistes au monde « ordinaire » : sur 33 heures de prise en charge par semaine, 20 heures se déroulent dans les locaux de l'école, avec un psychologue ou avec différents intervenants. Le reste du temps est consacré à l'accompagnement individuel à l'extérieur : à domicile, à l'école ordinaire, aux loisirs, aux magasins, et tout autre activité en tout lieu et aux interventions d'autres corps du métier médical. Le but est de favoriser l'autonomie avec un comportement généralisé et son intégration dans la société. Chaque groupe de six enfants est entouré de deux psychologues et de douze intervenants. Ce sont des unités d'évaluation, de prise en charge et de guidance parentale. [réf. souhaitée]

Communication[modifier | modifier le code]

M'Hammed Sajidi soutient la recherche sur les causes de l'autisme, estime que le premier problème posé par l'autisme est celui des troubles de la communication d'origine neurologique, décrit les personnes autistes comme n'ayant « aucune empathie à la naissance »[18], et l'autisme lui-même comme étant « une maladie neurologique grave »[19] qui « détruit la vie »[20]. Il soutient que « l'espoir, c'est une guérison de l'autisme »[18]. Il estime que le mouvement de la neurodiversité n'a pas de fondement scientifique, n'est représenté que par une minorité de personnes avec syndrome d'Asperger, et n'est utile que dans le contexte philosophique et sociétal[21].

Activité de lobbying auprès de l'Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

Cortège de La marche de l'espérance[Quoi ?] avec Vaincre l'Autisme à Paris le 31 mars 2018

L'association vaincre l'autisme est inscrite comme représentant d'intérêts auprès de l'Assemblée nationale. Elle déclare à ce titre en 2015 un budget global de 1 598 415 euros, et indique que les coûts annuels liés aux activités directes de représentation d'intérêts auprès du Parlement sont compris entre 10 000 et 20 000 euros[22].

Oppositions à Vaincre l'Autisme[modifier | modifier le code]

Les positions de Vaincre l'autisme, soutenant l'élimination de l'autisme vu comme une maladie, ont entraîné en retour la création d'un site magazine parodique tenu et géré par des personnes autistes, « L'autisme vaincra »[23], dont le slogan, « on peut vous guérir avec », est un détournement de celui de Vaincre l'autisme[24]. Ce site détourne aussi les campagnes d'appel au don de Vaincre l'autisme[25].

L'association française de personnes autistes CLE-autistes (Collectif pour la liberté d'expression des autistes) a publié fin 2018 un dossier concernant cette association, affirmant que Vaincre l'Autisme « ne rend aucun service aux personnes autistes » et « perpétue une vision médicale pathologique » nuisant au quotidien des personnes autistes[26].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « UNE ASSOCIATION DE FAMILLES, DETERMINEE A VAINCRE L'AUTISME », sur vaincrelautisme.org (consulté le 29 mai 2018)
  2. a b c et d Abecera, Cecchi-Tenerini et Marsala 2014, p. 5.
  3. a et b http://www.vaincrelautisme.org/content/2017-vaincre-l-autisme-fait-peau-neuve
  4. Abecera, Cecchi-Tenerini et Marsala 2014, p. 7.
  5. Claude Wacjman, « Vers une police de l’autisme (2013-2014) ? », Psychologie Clinique, no 39,‎ , p. 7–24 (ISSN 1145-1882, DOI 10.1051/psyc/201539007, lire en ligne, consulté le 29 mai 2018).
  6. Malika Msefer, « Le président de Léa pour samy interrogé par la police : Charivari chez les parents d’autistes », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juin 2018)
  7. a b et c Abecera, Cecchi-Tenerini et Marsala 2014, p. 85.
  8. a et b Annexe 3 (p. 25 sq.) du Rapport de synthèses risques associée à la pratique du packing pour les patients mineurs atteints de trouble envahissant du développement sévère, Haut Conseil de la Santé publique, février 2010
  9. Lettre de Léa pour Samy du 23 décembre 2009 à plusieurs sections syndicales ou association
  10. « Autisme : le traitement qui choque », sur lexpress.fr.
  11. « Financement de la « FuturoSchool » de Toulouse dans le cadre du Plan autisme - Sénat », sur www.senat.fr (consulté le 29 mai 2018).
  12. « RÉACTIONS AU RAPPORT À CHARGE DE L'IGAS », sur www.vaincrelautisme.org (consulté le 29 mai 2018).
  13. Abecera, Cecchi-Tenerini et Marsala 2014, p. 87.
  14. Abecera, Cecchi-Tenerini et Marsala 2014, p. 23.
  15. Abecera, Cecchi-Tenerini et Marsala 2014, p. 28.
  16. a et b « Troisième jour de grève de la faim pour le président de Vaincre l'Autisme », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mai 2018).
  17. Agnès Leclair, « Autisme : une école emblématique menacée de fermeture », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mai 2018).
  18. a et b « VIDÉO - M'Hammed Sajidi : "L'espoir, c'est une guérison de l'autisme" », RTL.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mai 2018).
  19. Clément Lesaffre, « Autisme : pourquoi l'accès à l'emploi reste (très) compliqué », Europe 1, .
  20. « Une maladie neurologique qui détruit la vie », Vaincre l'autisme.
  21. « NEURODIVERSITE : POINT DE VUE DU PRESIDENT DE VAINCRE L’AUTISME », Think & Do,‎ (lire en ligne, consulté le 3 juin 2018).
  22. « Tableau des représentants d'intérêts », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 4 novembre 2016), onglet : Données financières.
  23. « L'Autisme Vaincra – Magazine autistique pour la défense de l'autisme et des autistes », sur lautismevaincra.org (consulté le 29 mai 2018).
  24. « Présentation de "L'Autisme Vaincra" », L'Autisme vaincra,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mai 2018).
  25. « Vaincre l’Abrutisme (« pub TV ») – Le grand blond 2018 », L'Autisme vaincra, .
  26. https://cle-autistes.fr/dossiers/vaincre-lautisme/

Annexe[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]