John Bissell Carroll

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Bissell Carroll
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à HartfordVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
à FairbanksVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité États-UnisVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université Wesleyenne et université du MinnesotaVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession Psychologue et professeur d'université (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université Harvard, Mount Holyoke College, université de Chicago et université de Caroline du Nord à Chapel HillVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions Prix E. L. Thorndike (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

John Bissell Carroll, né le à Hartford et mort le à Fairbanks, est un psychologue américain connu pour ses contributions en psychologie, en linguistique et en psychométrie[1].

le modèle de l'intelligence selon Carroll.

Carroll propose un modèle en trois strates (en) du QI (1993) sur une capacité globale en amont, avec des capacités spécialisées en aval. Ainsi, à partir d'un dimension générale de l’intelligence (le facteur g), correspondent à un deuxième niveau des intelligences plus spécifiques à des tâches proposées qu'il regroupe en intelligence fluide et cristallisée, la mémoire générale, la perception visuelle et auditive, la créativité, la vitesse cognitive numérique, la vitesse de temps de réaction.

Les travaux de Carroll ont permis de donner naissance au modèle de Cattell, Horn et Carroll (CHC) qui fait aujourd’hui figure de référence dans le domaine des aptitudes. Ce modèle concorde en effet avec un très grand nombre de données récoltées sur près d’un demi-siècle, et ce dans plusieurs pays.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Human Cognitive Abilities: A Survey of Factor-Analytic Studies, Cambridge University Press, 1993 (ISBN 978-0521387125).
  • Language Comprehension and the Acquisition of Knowledge, avec Roy O. Freedle, John Wiley & Sons Inc, (ISBN 978-0470135853).
  • Language and thought, Englewood Cliffs, NJ: Prentice Hall, 1964..
  • The Carroll model: A twenty-five year retrospective and prospective view, Educational Researcher, 18 (1), 26-31, 1989.
  • Human cognitive abilities: A survey of factor-analytical studies, New York : Cambridge University Press, 1993.
  • Reflections on Stephen Jay Gould's The Mismeasure of Man (1981): A retrospective review, Intelligence, 21, 121-134, 1995, [1].
  • Psychometrics, Intelligence, and Public Perception, Intelligence, 24(1), 25-52, 1997.
  • The three-stratum theory of cognitive abilities, in D.P. Flanagan, J.L. Genshaft, & P.L. Harrison (éds.), Contemporary intellectual assessment: Theories, tests, and issues, p.122-130, New York : The Guilford Press, 1997.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stansfield, Charles W. “Carroll, John Bissell.” Concise Encyclopedia of Educational Linguistics. Ed. B. Spolsky. Amsterdam; New York: Elsevier, 1999.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]