Résolution de problème

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Résolution.

La résolution de problème est le processus d'identification puis de mise en œuvre d'une solution à un problème.

Méthodologie[modifier | modifier le code]

Dans l'industrie et l'ingénierie des connaissances[modifier | modifier le code]

En informatique[modifier | modifier le code]

En psychologie[modifier | modifier le code]

C'est une notion largement employée dans le vocabulaire des thérapies cognitivo-comportementales ou du counseling. Un problème est une situation dans laquelle un individu amené à réagir ne possède pas d'alternative comportementale.

C'est une démarche standardisée visant la sélection de la meilleure solution possible pour un problème donné. On dénombre généralement 6 étapes [1] :

  1. Il s'agit d'observer quelles ont été les tentatives de résolution de problème employées jusqu'à maintenant.
  2. Définir ce qu'il faut modifier précisément (objectif réaliste).
  3. Trouver toutes les solutions imaginables au problème posé sans se soucier du réalisme de ces solutions (brainstorming).
  4. Évaluer la meilleure solution.
  5. Appliquer la solution choisie.
  6. Se demander si la solution choisie précédemment a permis de résoudre le problème (si ce n'est pas le cas, il faut revenir à la troisième ou la quatrième étape).

Indications thérapeutiques[modifier | modifier le code]

La technique se révèle pertinente avec des patients ayant tendance à réagir de façon impulsive. Elle a donné des résultats probants auprès de patients souffrant en particulier de problèmes de couple, de dépendance à l'alcool, mais aussi des dysfonctions physiques de dépression chez les patients âgés.

Outils à dispositions[modifier | modifier le code]

Les outils de recueil de données[modifier | modifier le code]

  • brainstorming: Le brainstrorming est une technique formalisée de résolution créative de problème sous la direction d'un animateur.
  • Carte heuristique: Une carte heuristique (ou carte cognitive, carte mentale, carte des idées) est un schéma, supposé refléter le fonctionnement de la pensée, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée.

Les outils d'analyse[modifier | modifier le code]

  • Diagramme de causes et effets: Ce diagramme représente de façon graphique les causes aboutissant à un effet. Cet une carte heuristique dont les branches ont pour racines les principaux éléments qui contribuent à la réussiste ou au disfontionnement d'un processus, d'un projet ou de toutes autres activités.
  • Cinq pourquoi:Cela consiste à poser de manière récurrentes des questions pertinentes commençant par un pourquoi afin de trouver la source, la cause principale de la défaillance.
  • Arbre des causes: Un arbre des causes (arbre des faits) est un schéma se présentant sous la forme d'une arborescence, utilisé dans le domaine des risques professionnels pour mieux identifier a posteriori tous les faits nécessaires ayant abouti à un évènement indésirable1 (accident du travail, mais aussi défaillance d'un processus, etc.).
  • QQOQCCP: Le sigle QQOQCCP (pour « Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Combien ? Pourquoi ? »), est un sigle résumant une méthode empirique de questionnement.
  • Diagramme de Pareto: Le diagramme de Pareto est un graphique représentant l'importance de différentes causes sur un phénomène. Ce diagramme permet de mettre en évidence les causes les plus importantes sur le nombre total d'effet et ainsi de prendre des mesures ciblées pour améliorer une situation.
  • Test statistiques d'hypothèse: un test d'hypothèse est une démarche consistant à évaluer une hypothèse statistique en fonction d'un jeu de données (échantillon).

Les outils d'aide à la décision[modifier | modifier le code]

  • Matrice de compatibilité: La matrice de compatibilité est un outil classique de la gestion de la qualité. Sa finalité est de permettre de retenir un choix entre plusieurs solutions.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Casse-têtes:

Processus de pensée

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'Zurilla, T.J. & Godfried, M.R. (1971). Problem-Solving and behavior modification. Journal of Abnormal Psychology, 78, 107-126.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Évelyne Clément, La Résolution de problème : à la découverte de la flexibilité cognitive, A. Colin, Paris, 2009, 235 p. (ISBN 978-2-200-35513-5)