Wechsler Adult Intelligence Scale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Wechsler Adult Intelligence Scale ou WAIS (échelle d'intelligence pour adultes selon Wechsler) est un test conçu pour mesurer l'intelligence des adultes (l'échelle peut aussi être utilisées chez les jeunes de plus de 16 ans). Elle porte le nom de son concepteur, le psychologue américain David Wechsler.

La première version de la WAIS fut publiée en février 1955 par David Wechsler. L'échelle a été traduite dans de nombreuses langues.

Histoire de sa conception[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Intelligence humaine et Quotient intellectuel.

L'échelle d'intelligence pour adultes de Wechsler s'inspire directement de l'échelle de Wechsler-Bellevue, qui fut la première échelle d'intelligence que le psychologue américain David Wechsler a mise au point en 1939[1]. Sa conception s’inspire des travaux antérieurs sur l'Échelle métrique de l'intelligence du psychologue français Alfred Binet (cf. test Binet-Simon, 1904, 1905).

Description[modifier | modifier le code]

La WAIS est composée de plusieurs tests brefs, les sous-tests. Chaque sous-test commence par un item (une question, un problème) simple, pour progresser sur des items de plus en plus difficiles à résoudre.

L'échelle se compose de tests dits verbaux et de tests non-verbaux, dits tests de performance (puzzles, cubes, etc.).

Chaque sous-test donne un nombre de points au participant. Lorsque le test est terminé, les points sont transformés en scores par le psychologue. Ces scores correspondent à la performance du participant par rapport à une population générale. Le score global donne un Quotient Intellectuel, ou QI.

Validité statistique et mises à jour[modifier | modifier le code]

La WAIS a fait l'objet de révisions depuis sa première publication. Ces révisions sont notées dans le titre de l'échelle, ainsi la 4e édition est la WAIS-IV, publiée par Pearson en 2008[2].

Les résultats de la WAIS ont fait l'objet de nombreux débats scientifiques. La validité et les propriétés statistiques de l'échelle sont régulièrement vérifiées et améliorée, par les concepteurs du test mais également par de nombreux scientifiques indépendants[2].

Utilisation et applications[modifier | modifier le code]

La WAIS n'a pas de valeur diagnostique mais est utilisée par les psychologues dans le cadre plus général d'un examen psychologique. Sa passation est précédée d'un entretien clinique. La passation dure environ 45 min[réf. nécessaire]. Elle fait l'objet d'une procédure très précise à laquelle le psychologue est formé et qu'il doit très strictement respecter pour garantir la validité du résultat[3].

L'interprétation des scores qui en résultent (les QI et les scores aux sous-tests) est effectuée par le psychologue et s'effectue dans le contexte du bilan psychologique qui inclut les entretiens cliniques et éventuellement d'autres tests psychométriques ou neuropsychologiques. Son interprétation ne se résume pas seulement au score final, le QI, mais inclut l'interprétation des scores aux tests qui composent l'échelle et qui doit prendre en compte le reste des informations et observations dont dispose le professionnel[4],[5].

La WAIS est l'échelle d'intelligence pour adultes la plus utilisée au monde[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Corwin Boake, « From the Binet–Simon to the Wechsler–Bellevue: Tracing the History of Intelligence Testing », Journal of Clinical and Experimental Neuropsychology, vol. 24, no 3,‎ , p. 383–405 (ISSN 1380-3395, PMID 11992219, DOI 10.1076/jcen.24.3.383.981, lire en ligne)
  2. a et b (en) Nicholas Benson, David M. Hulac et John H. Kranzler, « Independent examination of the Wechsler Adult Intelligence Scale—Fourth Edition (WAIS-IV): What does the WAIS-IV measure? », Psychological Assessment, vol. 22, no 1,‎ , p. 121–130 (ISSN 1939-134X et 1040-3590, DOI 10.1037/a0017767, lire en ligne)
  3. (en) Elizabeth O. Lichtenberger et Alan S. Kaufman, Essentials of WAIS-IV Assessment, John Wiley & Sons, (ISBN 9780470538555, lire en ligne)
  4. (en) Aurelio Prifitera et Donald H. Saklofske, WISC-III Clinical Use and Interpretation: Scientist-Practitioner Perspectives, Elsevier, (ISBN 9780080521206, lire en ligne)
  5. (en) James A. Holdnack, Lisa Drozdick, Lawrence G. Weiss et Grant L. Iverson, WAIS-IV, WMS-IV, and ACS: Advanced Clinical Interpretation, Academic Press, (ISBN 9780123869531, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Publication de la WAIS (version française ) par les éditions Pearson « Test WAIS-IV », sur ECPA.fr (consulté le 7 janvier 2017).