Jentileio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jentileio est le mot basque désignant la fenêtre des Jentils (gentils dans le sens « païens »). C'est un trou percé dans la hauteur du massif de Layenne (à Urdiain en Navarre au massif d'Urbasa), une zone riche en légendes et mythes.

Ce trou ou « fenêtre », mesure pratiquement deux mètres de haut et un mètre et demi de large. Il s'agit en fait d'un tunnel artificiel de près de cinq mètres de long traversant ce pic du sud au nord et qui débouche dans une enceinte de plan quadrangulaire appelée Jentilen sukalde (cuisine des Jentils). C'est une sorte de citerne qui mesure quatre mètres de long, deux mètres et demi de large pour deux mètres de profondeur, taillée artificiellement dans la roche. Il semble que ce piton soit une ancienne forteresse semblable à Jentilbaratza d'Ataun.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Leio signifie « fenêtre » en basque. Le suffixe a désigne l'article : leioa se traduit donc par « la fenêtre ». Sukalde signifie « cuisine ».

Note[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas de genre (masculin, féminin) dans la langue basque et toutes les lettres se prononcent. Il n'y a donc pas d'association comme pour le français où qu se prononce k.

Bibliographie[modifier | modifier le code]