Julien Vinson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vinson.
Julien Vinson
Julien Vinson 1000.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
LibourneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Linguiste, folkloriste, сollecteur de contesVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Julien Vinson, né en 1843 à Pondichéry (Inde française), mort en 1926 à Libourne (Gironde), est un linguiste français, spécialiste des langues de l'Inde, principalement le tamoul, ainsi que de la langue basque[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'une famille française installée à Pondichéry, Julien Vinson apprend très tôt les langues du pays.

Il sera le premier à rédiger en français (1903) une grammaire du tamoul reprenant à titre d'exemples de larges extraits de textes tamouls.

Il fait d'abord des études à l'École forestière de Nancy, et est nommé sous-inspecteur des forêts, puis inspecteur des Eaux et Forêts. C'est en amateur qu'il consacre tout son temps libre à la linguistique. Il collabore ainsi à la Revue orientale, puis à la RdLPC, « Revue de linguistique et de philologie comparée », représentant l’École de linguistique naturaliste, qui s'oppose alors aux tenants de l'école historico-comparative représentée par Michel Bréal et Gaston Paris. À partir de 1873, l'éditeur Abel Hovelacque prend Vinson et Émile Picot comme coéditeurs de la revue. En 1874, Hovelacque cède sa place de directeur à Julien Girard de Rialle. En 1880, Picot se retire, Girard de Rialle et Vinson se partagent la direction de la revue et enfin en 1882 Vinson reste le seul responsable jusqu'à la fin de la revue, en 1916.

Julien Vinson consacre l'essentiel de ses travaux à la langue basque et aux langues indiennes (hindoustani, tamoul), sans négliger d'autres domaines comme les langues américaines. En 1879, il est chargé des cours d'hindoustani et de tamoul à l'École des langues orientales vivantes, puis en 1882, et jusqu'à sa mort, professeur titulaire[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Les travaux bibliographiques basques, et collecteur de contes basques], sur le site euskomedia.org - consulté le 9 octobre 2012
  2. Piet Desmet, La Linguistique naturaliste en France (1867-1922), sur le site books.google.com

Liens externes[modifier | modifier le code]