Gerixeti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gerixeti est le mot basque désignant l'ombre. Dans quelques régions de Biscaye on désigne sous ce nom l'apparition du défunt ou l'âme errante. Cette conception coïncide avec la croyance selon laquelle c'est à la lumière de la lune que l'on voit l'ombre du chasseur errant et de ses chiens. On doit ainsi fouetter l'ombre d'une sorcière (Sorgin, Sorgiña) pour la punir. Tout cela nous semble révéler la conception que les Romains avaient des âmes, en opposition avec l'autre conception, bien plus en vigueur dans le pays, et qui désigne les âmes des défunts sous le nom de Argi (lumière).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Itzal signifie « ombre » en basque. Le mot Gerixeti doit être une ancienne expression pour parler de « l'âme errante ». Le suffixe a désigne l'article : itzala se traduit donc par « l'ombre ».

Note[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas de genre (masculin, féminin) dans la langue basque et toutes les lettres se prononcent. Il n'y a donc pas d'association comme pour le français ou qui se prononce ki.

Bibliographie[modifier | modifier le code]