Jérôme Robart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jérôme Robart
Description de cette image, également commentée ci-après
Jérôme Robart en 2013.
Naissance (48 ans)
Montreuil
Nationalité Française
Profession Acteur, dramaturge, metteur en scène
Films notables Les Amants réguliers
Un été brûlant
Séries notables Reporters
Nicolas Le Floch

Jérôme Robart, né le à Montreuil (Seine-Saint-Denis), est un acteur, réalisateur, dramaturge et metteur en scène français. Son incarnation du commissaire Nicolas Le Floch, vivant au XVIIIe siècle, dans la série télévisée française Nicolas le Floch le révèle au grand public.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Originaire d'une famille de picards et de pieds-noirs, Jérôme Robart grandit en région parisienne[1]. Il suit une formation au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, à Paris, de 1993 à 1996, et partage ses activités artistiques entre théâtre et cinéma, mise en scène, jeu et écriture.

Au théâtre, il est dirigé par Christophe Perton, Joël Jouanneau, Jorge Lavelli, Jean-Louis Thamin, Stéphanie Loïk dans des textes de Rodrigo Garcia, Lionel Spycher, Pirandello, Bernard Manciet, Jean Audureau.

De 2000 à 2005, Jérôme Robart écrit trois pièces : Tes, Eddy, f. de pute, Jiji the Lover qu'il met en scène[2]tout en continuant sa formation à l'Unité nomade de formation à la mise en scène où il collabore notamment avec Bob Wilson et Claude Stratz[3]. Une quatrième pièce, Jean la vengeance est mise en scène par Françoise Courvoisier en 2010[4].

Au cinéma, il tourne sous la direction de Nicole Garcia dans Selon Charlie, d'Alain Tanner dans Jonas et Lila, à demain, de Michèle Rosier dans Malraux, tu m'étonnes !, de Philippe Garrel dans Les Amants réguliers et travaille également avec les réalisateurs Marina de Van, Mario Fanfani, Douglas Law, Frédéric Bal, Laurent Dusseau...

De 2008 à 2018, il incarne le commissaire Nicolas Le Floch, vivant au XVIIIe siècle, dans la série télévisée française Nicolas le Floch, diffusée sur France 2, et inspirée de la série des romans policiers historiques de Jean-François Parot[5],[6].

Activités[modifier | modifier le code]

Jérôme Robart enseigne aux Cours Florent[7].

Il est le parrain de l'activité Faucon Brionnais qui défend l'art de la fauconnerie[8],[9].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Long-métrage[modifier | modifier le code]

Court-métrage[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Clips musicaux[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 2011 : L'Attente de et coréalisé avec Circé Deslandes
  • 2011 : Allô de et coréalisé avec Circé Deslandes
  • 2014 : Exquis Cadavre de et coréalisé avec Circé Deslandes

Théâtre[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Auteur et metteur en scène[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

  • Shiver International Film Festival 2016 : Meilleur acteur pour Replika[11]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Tes, Éditions Solitiaires intempestifs
  • 2000 : Psychanalyse d’un vampire, Texte radiophonique commandé par France Culture
  • 2001 : Eddy, F. de pute, Éditions Théâtre Ouvert Tapuscrit
  • 2004 : Civilisation de monstres dans Peep-Show Théâtre de Nicolas Moreau, collection Théâtre, Editions de l'Amandier[26]
  • 2004 : Jiji the Lover, Édité par Le Poche de Genève, collection Les inédits du poche

Références[modifier | modifier le code]

  1. Clap de fin pour Nicolas le Floch, sur letelegramme.fr, consulté le 1er mai 2015
  2. Eddy, f. de pute, sur entractes.sacd.fr, consulté le 20 mars 2013
  3. Jérôme Robart-Killing Mona, sur lesinrocks.com, consulté le 20 mars 2013
  4. Jean la vengeance, sur theatre-contemporain.net, consulté le 3 mars 2019
  5. Le Floch c'est lui, sur leparisien.fr, consulté le 28 janvier 2014
  6. Le dernier épisode de Nicolas Le Floch est complètement dingue, sur tvmag.lefigaro.fr, consulté le 20 juillet 2015
  7. Jérôme Robart : «Dommage que la série Nicolas Le Floch s’arrête», sur tvmag.lefigaro.fr, consulté le 19 décembre 2017
  8. Faucon Brionnais, sur fauconbrionnais.com, consulté le 10 février 2019
  9. Promenez-vous avec des rapaces sur le Mont-Beuvray, sur france3-regions.francetvinfo.fr, consulté le 10 février 2019
  10. Avant le festival, sur premiersplans.org, consulté le 26 janvier 2019
  11. a et b Shiver International Film Festival 2016 Winners, sur shiverfilmfest.com, consulté le 14 janvier 2018
  12. Arte son et lumière, tournage de Paris, sur spin-off.fr, consulté le 24 avril 2013
  13. Le vagabond de la Baie de Somme avec Sonia Rolland en tournage pour France 3, sur lezappingdupaf.com, consulté le 14 janvier 2015
  14. Julie Depardieu dans une comédie sur le mariage pour tous, sur leparisien.fr, consulté le 3 décembre 2015
  15. Caïn saison 5 en tournage pour France 2, sur radiovl.fr, consulté le 2 juillet 2016
  16. Nicolas Le Floch aura une 6e saison, sur leparisien.fr, consulté le 21 juin 2013
  17. Nicolas Le Floch : deux jours de tournage dans les rues du vieux Mans, sur ouest-france.fr, consulté le 14 mai 2014
  18. Annulée par France 2, Nicolas Le Floch repart en tournage, sur toutelatele.com, consulté le 25 mars 2015
  19. Emilie Dequenne tourne pour France 2 Ma mère, le crabe et moi, sur telecablesat.fr, consulté le 15 décembre 2017
  20. Jérôme Robart: «Il y a eu un gouffre après Nicolas Le Floch, sur tvmag.lefigaro.fr, consulté le 2 novembre 2018
  21. La série Meurtres à… fait escale pendant un mois dans la Fensch, sur républicain-lorrain.fr, consulté le 1er juillet 2018
  22. Tournage de Meurtres en Moselle, avec Jérome Robart et Jeanne Bournaud, sur leblogtvnews.com, consulté le 1er juillet 2018
  23. Jérôme Robart, sur bnf.fr, consulté le 26 mars 2014
  24. a et b La corde sensible, sur journal-laterrasse.fr, consulté le 26 mars 2014
  25. Chut ! libre, sur theatreonline.com, consulté le 4 octobre 2014
  26. Le Peep-show théâtre, sur theatrotheque.com, consulté le 3 mars 2019

Liens externes[modifier | modifier le code]