Suzanne Clément

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Suzanne Clément
Description de l'image Suzanne Clément.jpg.
Naissance (51 ans)
Montréal
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Profession Actrice
Films notables J'ai tué ma mère (2009)
Laurence Anyways (2012)
Mommy (2014)
Séries notables Les hauts et les bas de Sophie Paquin
Unité 9

Suzanne Clément est une actrice québécoise née le à Montréal. Elle est notamment connue pour ses rôles dans les films Mommy et Laurence Anyways, de Xavier Dolan, ainsi que dans diverses séries, dont Les Hauts et les Bas de Sophie Paquin dans laquelle elle incarne le rôle-titre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Suzanne Clément est la fille d'un père fonctionnaire et d'une mère secrétaire. Elle est repérée à onze ans par un directeur de casting, et elle joue à douze ans dans la série télévisée Les Transistors. Elle intègre le Conservatoire d'art dramatique de Montréal, et en sort en 1993. Elle obtient ensuite plusieurs rôles dans des séries télévisés, comme Les Hauts et les Bas de Sophie Paquin, dont elle est l'actrice principale, et Unité 9, dans laquelle elle incarne le personnage de Shandy durant la première saison[1].

Elle se fait ensuite connaitre internationalement, principalement en France, grâce à sa participation à différents films de Xavier Dolan, tels que Laurence Anyways, pour lequel elle obtient un prix d'interprétation féminine de la sélection Un certain regard de 2012 à Cannes, et Mommy, prix du jury au festival de Cannes 2014. Depuis, elle tourne essentiellement en France, et s'y est installée[2],[3].

Étant bilingue, elle participe également à des tournages anglophones, entre autres dans le film Sitting on the Edge of Marlene, en 2014[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

  • 2019 : Relai, court-métrage

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Noémie Luciani, « Les échappées belles de Suzanne Clément », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. Caroline de Bodinat, « Suzanne Clément. Elle déménage », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. Thomas Sotinel, « Suzanne Clément, fidèle et vagabonde », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. « Suzanne Clément - VMA », sur www.vma.fr (consulté le 13 octobre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]