Huile d'argane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Amandes et bouteille d'huile d'argane

L'huile d'argane[1],[2] ou d'argan est une huile végétale tirée de l'arganier, arbre endémique du Maroc (présent surtout dans le Souss et les régions voisines) et du Sud-Ouest algérien (dans quelques petites stations[3] autour de Tindouf, où sa présence est limitée[3]). Elle est très utilisée dans la cuisine traditionnelle du Souss.

Plantation d'arganiers, Maroc

Riche en vitamine E, en antioxydants, elle est aussi employée pour ses propriétés cosmétiques. À partir des années 2000, cette huile est devenue à la mode et la demande a fait exploser les prix. Les fraudes sont fréquentes et de nombreux produits dits « à l'huile d'argane » n'en contiennent pas ou très peu.

Spécificités[modifier | modifier le code]

Il existe deux types d'huile d'argane selon que les amandons sont ou non torréfiés avant utilisation. L'huile alimentaire, plus sombre et au goût plus prononcé (arôme de noisette) du fait de la torréfaction, s'utilise comme une huile classique pour préparer les aliments, mais ne doit pas être portée à haute température. Elle est très nutritive et constitue, avec des amandes pilées et du miel, l'amlou, une pâte très nourrissante souvent consommée au petit déjeuner.

L'huile cosmétique, plus claire, s'utilise en application sur la peau et les cheveux et aurait des vertus contre la chute des cheveux, l'eczéma, la déshydratation cutanée. La chercheuse Zoubida Charrouf, spécialisée en chimie organique à l'université Mohammed V de Rabat, a beaucoup contribué à la connaissance scientifique de cette huile et des autres sous-produits de l'arganier. Grâce au CRDI (Centre de recherches pour le développement international, société d'état canadienne), elle a aussi œuvré à l'établissement des toutes premières coopératives de traitement de l'huile d'argane, entièrement dirigées par des femmes.

Qualité[modifier | modifier le code]

Chèvres sur un arganier. Maroc

La qualité d'une bonne huile d'argane dépend pour beaucoup du mode de récolte et de fabrication de sa production.

Les noix utilisées pour fabriquer l'huile d'argane ne doivent pas avoir été ingérées ni régurgitées par les chèvres qui se nourrissent de la pulpe et rejettent le noyau sur ou dans leurs déjections, que des femmes récupèrent par facilité[4],[5]. Si l’utilisation de ces noix n’est pas interdite, les sucs digestifs des chèvres ou le contact avec les excréments, donnent une forte odeur « animale » voire excrémentielle à l’huile, que certains laboratoires désodorisent à la vapeur - d'autres à peine ou pas du tout. L’élévation de température durant ce processus de désodorisation détruit une partie des principes actifs (acides gras, vitamine E) contenus dans l'amandon[6].

Machine pour l'extraction de l'huile d'argane, Maroc
Les fruits de l'arganier
Les fruits de l'arganier concassés

En outre, l’extraction de l'huile d'argan doit être faite avec des presses mécaniques à faible rotation afin que la température n’excède pas 60 °C pour que l'huile conserve toutes ses vertus. Néanmoins, certaines meules modernes dites pourtant « pression à froid » montent à plus de 100 °C et annihilent ainsi nombre de vertus qu'on s'attend à trouver dans le produit fini[6].

Même une extraction artisanale au moyen de meules en pierre qui nécessite la torréfaction préalable des amandons afin de diminuer le taux d’humidité donne une pâte pétrie avec une eau souvent stockée dans des citernes pouvant contenir des germes et des bactéries[4]. L'huile d'argan obtenue par cette technique artisanale a de ce fait une faible durée de conservation[6].

Par ailleurs, certains producteurs n'hésitent pas à mélanger à l'huile d'argan d'autres huiles végétales voire minérales (paraffine) de basse qualité et à bas prix dans leurs bouteilles, sans l'indiquer dans la liste des ingrédients, que seule une analyse chimique en laboratoire permet de découvrir. Les fraudes sont donc nombreuses[7].

Pour obtenir un produit de bonne qualité, il faut avoir l’assurance que toute la chaîne de production suit un cahier des charges strict et est contrôlée donc certifiée.

Composition[modifier | modifier le code]

L'huile contient entre 0,34 % et 0,79 % de composés insaponifiables[8].

L'huile d'argane contient 43 % d’acide oléique (oméga-9), 36 % d’acide linoléique (oméga-6) et le reste étant leur forme monoglycérique respective[9].

Elle contient, en plus de ces acides gras, des tocophérols (vitamine E), du squalène, des stérols et des polyphénols.

Composition d'huile culinaire (mg/1000 g)[9].
Nutriment Huile d'argane Huile de tournesol Huile d'olive
Tocophérol 483 583 190
Squalène 313 6 499

Les stérols majoritairement présents dans l’huile d'argane sont le schotténol (147 mg/kg) et le spinastérol (122 mg/kg). Par comparaison l’huile d’olive et l’huile de tournesol contiennent majoritairement du β-sitostérol[9].

Huile alimentaire[modifier | modifier le code]

Ses propriétés organoleptiques en font une huile précieuse pour l'art culinaire. Son goût d'amande et de noisette (dû à une légère torréfaction qui lui donne aussi sa couleur plus foncée) rehausse la saveur des plats, comme le couscous, les poissons et les vinaigrettes.

D'après des études menées chez l'animal, l'huile d'argane permet de :

Le litre d'huile d'argane alimentaire est généralement vendu au Maroc entre 200 et 600 dirhams, soit environ de 18 à 55 €. Vendu en France, le prix du litre d'huile d'argane, alimentaire ou cosmétique, varie entre 70 et 200 €, voire plus selon le conditionnement.

Propriétés cosmétiques[modifier | modifier le code]

Mise en valeur de bouteilles d'huile d'argan

Utilisée depuis des siècles par les femmes berbères pour ses propriétés cosmétiques, cette huile de couleur miel est riche en acides gras essentiels oméga-6 et en tocophérols (vitamine E), antioxydants qui préviennent le dessèchement de la peau. Elle s'utilise aussi bien en massages légers sur le visage qu'en application locale sur les zones du corps particulièrement desséchées.

Kenza Qiraouani Boucetta, Zoubida Charrouf et al. ont montré que la consommation d'huile d'argane et/ou l'application d'huile d'argane sur la peau améliore l'élasticité de la peau chez les femmes ménopausées[12]. Ils ont également montré que l’application cutanée d’huile d’argane redynamise la peau, relance les fonctions vitales des certaines cellules épidermiques, restaure la barrière cutanée et neutralise les radicaux libres responsables du vieillissement cutané. Ces derniers sont largement générés par le rayonnement UV solaire, l’ozone et l’exposition à la fumée du tabac. En application dermatologique l’huile d’argane exerce donc un effet nourrissant, elle stimule l’irrigation. Elle contribue à prévenir l’apparition des rides, de la cellulite, des vergetures et des pattes d’oie..

Une étude conjointe (chinoise, américaine et espagnole) récapitulative parue en 2017 met en évidence les effets bénéfiques des composants de certaines huiles végétales dont huile d'argan par l'application sur la peau (voie topique)[13]. Elle indique qu'aucune preuve concrète n'a été trouvée que l'application de cette huile pouvait lutter contre le vieillissement de la peau mais elle confirme ses vertus pour réparer la barrière cutanée, pour cicatriser les plaies et également son effet anti-inflammatoire voire des possibles propriétés anti-cancérigènes[14].

Économie[modifier | modifier le code]

Coopératives[modifier | modifier le code]

Sacs de noix dans une coopérative de fabrication d'huile d'argane, Essaouira (Maroc),

La grande majorité de la production d'huile d'argane passe par le biais des coopératives féminines d'huile d'argane.

« La récolte des fruits d’argane est exclusivement réservée aux femmes berbères » entre juin et août[15].

Un programme porte sur l'amélioration des conditions de travail de la femme rurale, d'une activité économique génératrice de revenu complémentaire et une gestion durable des domaines de l'argane dans le sud-ouest du Maroc. Coopératives parrainées par l'Agence de développement social (ADS) avec le soutien de l'Union européenne. L'UCFA (Union des Coopératives des Femmes de l'Arganeraie) est la plus importante union de coopératives pour l'argane au Maroc. Elle regroupe vingt-deux coopératives que l'on retrouve un peu partout dans la région. Ces femmes s'unissent afin d'être mieux organisées et garantissent ainsi un revenu équitable par le biais des coopératives, ce qui permet un meilleur cadre de vie et un dynamisme local. Elles assurent dans le même temps le maintien d'une tradition millénaire : l'huile d'argane artisanale pressée à la main.

Agriculture et industrie[modifier | modifier le code]

Les chiffres approximatifs de l'argane :

Fruits de l'arganier (région d'Essaouira, Maroc)
  • 2 000 personnes travaillent dans les coopératives marocaines consacrées à l'huile d'argane[16] ;
  • quelque 2 millions de personnes vivent de cette industrie qui a fourni plus de 20 millions de journées de travail (en 2009)[15] ;
  • La production annuelle est de l'ordre de 2 500 à 4 000 tonnes[16] ;
  • L'arbre (endémique) pousse exclusivement au Maroc, en Algérie[17] et après des essais infructueux au Mexique ou en Californie, désormais avec succès dans le Negev, au sud d'Israël[18],[19],[20] ;
  • 830 000 hectares d'arganiers plantés[15].
  • « Chaque année, environ 600 hectares d’arganeraie disparaissent et malgré son excellente résistance à la sécheresse, la densité de l’arganeraie s’est réduite de deux tiers en cinquante ans ». La valorisation de l'huile d'organe semble montrer des effets positifs sur l’arganeraie[15] ;
    Les amandons de l'arganier
    20 millions d’arbres arganiers[15] ;
  • La densité d'arbre par hectare varie suivant la région : de 250 arbres par hectare à 150 km au nord d'Agadir dans l'Atlas et environ 40 arbres dans le désert bordant la région de Guelmim (Anti-Atlas)[21] ;
  • Un arbre produit de 10 à 30 kg de fruit environ[16] ;
  • Il faut environ 38 kg de fruit (affiache) ou bien 2,6 kg d'amandons pour produire 1 litre d'huile[21] ;
  • Les quantités d’huile d’argane exportées seraient passées de moins de 40 tonnes en 2003-2004 à plus de 343 tonnes en 2009-2010[15] ;
  • Les principaux pays importateurs sont la France (78 %), l’Allemagne (7,6 %) et la Suisse (7 %)[15]

Huile d'argane et santé[modifier | modifier le code]

Allergie[modifier | modifier le code]

L'huile d'argane est réputée non allergisante. La première publication d'un cas d'allergie à l'huile d'argane date de 2010, avec rhino-conjonctivite après inhalation, et gêne pharyngée, douleurs épigastriques et hypersialorrhée après consommation d'huile d'argane par une femme marocaine de 34 ans. Les prick-tests cutanés à l'huile et à la pâte d'argane ont été positifs et suivis d'un érythème puis d'une urticaire généralisée avec gêne pharyngée et diminution du peak-flow (en français débitmètre de pointe) indiquant un rétrécissement des bronches. L'allergie est causée par une protéine (peptide) qui ferait partie de la famille des oléosines, déjà en cause dans les allergies à l'arachide et au sésame. Les auteurs de l'étude de cas soulignent la possibilité de réactions allergiques sévères à faibles doses[22].

Une autre étude de 2012 sur l'asthme professionnel au tourteau d'argan a montré un semblable résultat[23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dans un jugement, prononcé le 17 décembre 2010, le tribunal de grande instance de Paris a considéré que le terme « argane » était, comme « argan », « un mot d'origine berbère connu sur le territoire français au moins depuis le début du XIXe siècle pour désigner un arbre ou un arbrisseau que l'on trouve essentiellement au Maroc, ainsi que son fruit ». » daily-bourse.fr
  2. « argan ou argane : végétal du Maroc et de l'Atlas ; arabe, « ardjan » ou « argan » (dans ces deux mots, le 2nd « a » est long = argane) », « argane », définition dans le dictionnaire Littré
  3. a et b Omar Mhirit (dir.) et Philippe Blérot (dir.), « L'arganier (Argania spinosa (L.) Skeeds) », dans Le Grand Livre de la forêt marocaine, Sprimont, Mardaga, , 280 p. (ISBN 2870096860 et 9782870096864, OCLC 493066047, lire en ligne), p. 86-88« [S]a présence est limitée au Maroc (excepté quelques petites stations dans le sud-ouest de l'Algérie) » (p. 86) ; « L'aire actuelle couvre essentiellement le Souss et les régions avoisinantes […] Des stations septentrionales très petites existent encore » (p. 87).
  4. a et b Dominique Charpentier, « Maroc : L’Arganier, la Chèvre, l’huile d’Argan », sur www.fdmf.fr, FDMF - Fédération des Moulins de France, (consulté le 14 juillet 2019)
  5. @NatGeoFrance, « Au Maroc, ces chèvres qui peuplent les arganiers », sur National Geographic, (consulté le 14 juillet 2019)
  6. a b et c « * Comment choisir une huile d’argan cosmétique ? », sur passionmaroc (consulté le 14 juillet 2019)
  7. Isabelle Dufour, « A bon entendeur - Huile d'argan : rare, chère et parfois trafiquée », sur rts.ch, Radio Télévision suisse - RTS, (consulté le 14 juillet 2019)
  8. (en) Hilali M, Charrouf Z, Soulhi Ael A, Hachimi L, Guillaume D (2005) Influence of origin and extraction method on argan oil physico-chemical characteristics and composition. J Agric Food Chem. 2005 Mar 23;53(6):2081-7. PMID 15769139
  9. a b et c (en) Khallouki F, Younos C, Soulimani R, Oster T, Charrouf Z, Spiegelhalder B, Bartsch H, Owen RW (2003) Consumption of argan oil (Morocco) with its unique profile of fatty acids, tocopherols, squalene, sterols and phenolic compounds should confer valuable cancer chemopreventive effects. European journal of cancer prevention. 12(1):67-75. PMID 12548113
  10. (en) Berrougui H, Ettaib A, Herrera Gonzalez MD, Alvarez de Sotomayor M, Bennani-Kabchi N, Hmamouchi M (2003) Hypolipidemic and hypocholesterolemic effect of argan oil (Argania spinosa L.) in Meriones shawi rats. J Ethnopharmacol. 2003 Nov;89(1):15-8. PMID 14522427
  11. (en) Berrada Y, Settaf A, Baddouri K, Cherrah A, Hassar M (2000). Experimental evidence of an antihypertensive and hypocholesterolemic effect of oil of argan, Argania sideroxylon. Therapie. 2000 May-Jun;55(3):375-8. PMID 10967715
  12. Kenza Qiraouani Boucetta, Zoubida Charrouf, Hassan Aguenaou et Abdelfattah Derouiche, « The effect of dietary and/or cosmetic argan oil on postmenopausal skin elasticity », Clinical Interventions in Aging, vol. 10,‎ , p. 339–349 (ISSN 1178-1998, PMID 25673976, PMCID 4321565, DOI 10.2147/CIA.S71684, lire en ligne, consulté le 19 octobre 2016)
  13. (en) Tzu-Kai Lin (Kaohsiung Chang Gung Memorial Hospital et Chang Gung University College of Medicine - Taiwan), Lily Zhang (California State University - Los Angeles) et Juan Luis Santiago (Hospital General Universitario - Ciudad Real), « Anti-Inflammatory and Skin Barrier Repair Effects of Topical Application of Some Plant Oils », International Journal of Molecular Sciences, vol. 19, no 1,‎ (ISSN 1422-0067, PMID 29280987, PMCID 5796020, DOI 10.3390/ijms19010070, lire en ligne, consulté le 13 juillet 2019)
  14. (en) Tzu-Kai Lin (Kaohsiung Chang Gung Memorial Hospital et Chang Gung University College of Medicine - Taiwan), Lily Zhang (California State University - Los Angeles) et Juan Luis Santiago (Hospital General Universitario - Ciudad Real), « Anti-Inflammatory and Skin Barrier Repair Effects of Topical Application of Some Plant Oils », International Journal of Molecular Sciences, vol. 19, no 1,‎ (ISSN 1422-0067, PMID 29280987, PMCID 5796020, DOI 10.3390/ijms19010070, lire en ligne, consulté le 13 juillet 2019)
  15. a b c d e f et g Hassan Faouzi et Julie Martin, « Soutenabilité de l’arganeraie marocaine. . Entre valorisation de l’huile d’argane et non-régénération de l’arganier », Confins. Revue franco-brésilienne de géographie / Revista franco-brasilera de geografia, no 20,‎ (ISSN 1958-9212, DOI 10.4000/confins.8842, lire en ligne, consulté le 14 juillet 2019)
  16. a b et c Rachida Nouaim (2005). L'arganier au Maroc: entre mythes et réalités. Une civilisation née d'un arbre une espèce fruitière-forestière à usages multiples. Paris: L'Harmattan. (ISBN 2-7475-8453-4).
  17. Algérie.voyage.over-blog.com
  18. Growth and oil production of argan in the Negev Desert of Israel, A. Nerd, E. Etesholaa, N. Borowyc and Y. Mizrahi, Industrial Crops and Products, Volume 2, Issue 2, February 1994, Pages 89-95
  19. Hanane Jazouani, « Huile d'argan : Israël produira 10 fois plus que le Maroc », sur www.yabiladi.com, (consulté le 14 juillet 2019)
  20. Claudine Douillet, « Innovation en Israël: Production d'huile d'Argan dans le Negev », sur AlianceFR.com, (consulté le 14 juillet 2019)
  21. a et b [PDF](en) D Nill, E Böhnert (2006) Value Chains for the Conservation of Biological Diversity for Food and Agriculture - Potatoes in the Andes, Ethiopian Coffee, Argan Oil from Morocco and Grasscutters in West Africa Global Facilitation Unit for Underutilized Species, August 2006, p. 37-55.
  22. Anaphylaxis to argan oil. Astier C, Benchad Yel A, Moneret-Vautrin DA, Bihain BE, Kanny G. Allergy. 2010 May;65(5):662-3. PMID 19839978
  23. « Premiers cas d’asthme professionnel au tourteau d’argan : une analogie avec une protéine végétale des fruits à coques ? », (Paris C., Hérin F., Penven E., Poussel M., Jacquenet S., Poussel C., Guidat C., Thaon I., Barbaud A., (Consultation de Pathologie Professionnelle, CHU de Nancy, Vandoeuvre les Nancy ; Consultation de Pathologie Professionnelle, CHU Toulouse ; Service d’explorations fonctionnelles, CHU Nancy, Vandoeuvre Les Nancy ; Laboratoire GENCLYS, Vandoeuvre Les Nancy ; Association Lorraine de Santé et Médecine du Travail, ALSMT, Nancy ; Service de Dermatologie, Unité ADERME, CHU de Nancy, Vandoeuvre les Nancy), Conférence INRS 2013 sur la recherche en santé au travail : « Les allergies professionnelles », avril 2013, Nancy

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rachida Nouaim. L'Arganier au Maroc : entre mythes et réalités. Une civilisation née d'un arbre, une espèce fruitière-forestière à usages multiples, Paris, L'Harmattan, 2005 (ISBN 2747584534)
  • Zoubida Charrouf, Serge Dubé, Dominique Guillaume, L'Arganier et l'Huile d'argane, Paris, Éditions Glyphe, 2011 (ISBN 9782358150446)
  • Benjamin Landriau, Propriétés pharmacologiques de l'huile d'argan, thèse d'exercice, Université Paris Sud, Faculté de Pharmacie, 2011 (n° national de thèse 2011PA114088)

Articles connexes[modifier | modifier le code]