Inhalation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

En médecine, une inhalation désigne l'absorption par les voies respiratoires.

Le terme peut désigner plusieurs choses :

  1. Une méthode d'absorption à des fins thérapeutiques, de certaines substances sous forme de gaz, de micro-gouttelettes ou de poudre en suspension (anesthésiques, désinfectants, bronchodilatateur…).

L'inhalation est aussi très utilisée dans la médecine traditionnelle avec des infusions à base de plantes et parfois de fumées.

  1. Une inhalation pulmonaire du contenu gastrique, pouvant provoquer une « pneumopathie d'inhalation ».
  2. L'absorption de drogue par voie nasale sous forme de poudre ou de fumée (cocaïne, haschisch, tabac...)

Le traitement des maladies respiratoires par inhalation a été recommandé à la fin du XVIIIe siècle par le pneumologue anglais Thomas Beddoes[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D. P. Miller et T. H. Levere, « "Inhale it and see?" the collaboration between Thomas Beddoes and James Watt in pneumatic medicine », Ambix, vol. 55, no 1,‎ , p. 5–28 (PMID 18831152)
  2. D. A. Stansfield et R. G. Stansfield, « Dr Thomas Beddoes and James Watt: Preparatory work 1794-96 for the Bristol Pneumatic Institute », Medical History, vol. 30, no 3,‎ , p. 276–302 (PMID 3523076, PMCID 1139651, DOI 10.1017/s0025727300045713)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]