Prick test

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prick test

Le prick test est un test explorant la réaction allergique impliquant les immunoglobulines E (IgE). C'est le test de première intention du bilan allergologique. Il est peu douloureux mais doit être pratiqué par un médecin allergologue ou par du personnel formé par celui-ci.

Technique[modifier | modifier le code]

Les médicaments anti-histaminiques doivent être arrêtés, suivant les spécialités, entre 5 et 7 jours avant l'examen, ou jusqu'à 30 jours pour certains produits.[réf. nécessaire] Le test consiste à piquer dans l'épiderme à travers une goutte d’allergène préalablement déposée sur la peau, puis à observer la réponse d’hypersensibilité immédiate. Celle-ci se manifeste par un prurit, un érythème, une papule.

Il se pratique sur la face antérieure de l'avant-bras, ou, dans certains cas, au niveau du dos. Rapidement, des démangeaisons apparaissent sur le site du test mais il faut éviter de se gratter, ce qui pourrait amplifier la réaction et en fausser la lecture. La lecture est réalisée au bout de quinze à vingt minutes. Il est très faiblement douloureux.

Il n'y a pas d'âge minimum pour le réaliser, contrairement à une idée reçue qui circule et qui prétend[réf. nécessaire] qu'il ne peut pas être fait avant l'âge de six ans.

Précautions particulières[modifier | modifier le code]

  • Arrêter les traitements anti-histaminique (risque de faux négatifs)
  • Prudence chez les patients ayant des antécédents de choc anaphylactique (davantage de risques)
  • Le test doit être pratiqué en peau saine.
  • Faux positif possible chez les personnes présentant un dermographisme
  • Faux négatifs fréquents chez les très jeunes enfants, ce qui ne représente pas une non-indication, mais une nécessité de refaire le test au bout de quelque temps car la réactivité peut changer.

Interprétation du test[modifier | modifier le code]

Un test positif signifie une sensibilité à l'allergène concerné. Il ne faut pas extrapoler et en conclure qu'il s'agit forcément d'une allergie. L'interprétation du test ne peut être réalisée que par le médecin allergologue, qui prendra en compte l'ensemble des éléments du bilan allergologique pour décider quels sont le ou les allergènes en cause dans la pathologie présentée.

Liens[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]