Beurre de karité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beurre (homonymie).

Le beurre de karité est une substance comestible extraite des fruits du karité, un arbre poussant dans les savanes arborées de l'Afrique de l'Ouest et dont le nom signifie « vie » en langue mandingue. Le beurre de karité est consommé dans la cuisine traditionnelle ou utilisé dans l'industrie du chocolat comme substitut au beurre de cacao.

Il est surtout connu pour ses propriétés cosmétiques comme hydratant et assouplissant de la peau. Ces propriétés font qu'il entre aujourd'hui dans la composition de nombreux cosmétiques.

La récolte et l’extraction du karité sont principalement effectuées par les femmes des zones rurales.

Fabrication[modifier | modifier le code]

Deux jeunes adolescentes maliennes préparent, traditionnellement, le beurre de karité
Préparation traditionnelle du beurre de karité, Mali

Les noix de karité récoltées entre mi-juin et mi-septembre sont débarrassées de la pulpe. On obtient alors une noix dont on récupère l’amande. On la lave et la laisse sécher. 3 kilos d'amande donnent 1 kilo de beurre[1]. Il existe trois méthodes pour extraire le beurre de l'amande contenue dans le fruit du karité :

La méthode traditionnelle[modifier | modifier le code]

L'amande est concassée, torréfiée, moulue jusqu’à obtenir une pâte épaisse qui, mélangée à de l’eau, sera vigoureusement barattée. L’immersion dans l’eau bouillante va permettre de séparer le beurre des autres composants de l’amande, notamment les impuretés qui se déposent au fond du récipient. Une fois retiré, le beurre flottant en surface est malaxé avant d’être cuit longuement afin de permettre à l’eau de s’évaporer et aux impuretés de se déposer. L’huile (en fait le beurre liquide) ainsi obtenue sera filtrée avant d’être conditionnée. On obtient du beurre de karité artisanal. La chaleur altère quelque peu ses qualités.

L'extraction par pression à froid[modifier | modifier le code]

Les amandes sont simplement broyées dans une presse, à une température inférieure à 80°C. Cette méthode mécanique ne permet pas d'extraire la totalité du beurre présent dans la noix. Mais c'est la méthode qui permet d'avoir la meilleure qualité puisque les principes actifs du beurre de karité sont préservés.

L'extraction par solvant[modifier | modifier le code]

Les amandes sont broyées puis on utilise un solvant, l'hexane. Le beurre encore contenu dans les amandes se dissout dans l'hexane. Ensuite, on laisse l'hexane s'évaporer et on récupère le beurre de karité. Cette méthode est la plus rentable mais le beurre de karité obtenu est de qualité inférieure.

Qualité[modifier | modifier le code]

La qualité d'un beurre de karité dépend du terroir de provenance et du mode de conservation des noix de karité, de la qualité des amandes et du mode de production du beurre (traditionnel, mécanisé ou semi-mécanisé, industriel). Il n'existe pas à ce jour de standard de qualité mondialement reconnu, chaque entreprise ayant ses propres critères.

"L'alliance globale du Karité" réunissant tous les acteurs de l'industrie du karité a pour but de définir des standards qui manquent cruellement à la filière au détriment des 16 millions de producteurs de karité d'Afrique.

Certains producteurs choisissent par exemple de fumer les noix pour les sécher mais cela dégrade grandement la qualité du beurre obtenu.

Composition[modifier | modifier le code]

Aspect[modifier | modifier le code]

Beurre solide d'aspect cireux à température ambiante ; huileux au-delà de 34°C ; point de fusion : 28 à 35°C.

Usage cosmétique[modifier | modifier le code]

  • Propriétés cosmétiques[réf. nécessaire] :
    • Action protectrice contre le dessèchement de la peau; activité hydratante pour la peau et les cheveux, propriétés particulières de douceur et d'onctuosité.
    • Protection contre l'érythème solaire
    • D'après certaines observations cliniques[réf. nécessaire], il semble que le beurre de karité favoriserait une augmentation de la circulation capillaire locale, ce qui permettrait une réoxygénation tissulaire et améliorerait l'élimination des déchets métaboliques.
    • Action cicatrisante sur les plaies, traitement des dermites sèches desquamatives, des mains gercées avec crevasse, des ulcères, vergetures, eczémas par régénération des couches épidermiques superficielles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vidéo : Tout sur le beurre de karité: bienfaits, fabrication, qualité.
  2. Davrieux, F., Allal, F., Piombo, G., Kelly, B., Okulo, J.B., Thiam, M., Diallo, O.B. & Bouvet, J.-M. (2010) Near Infrared Spectroscopy for High-Throughput Characterization of Shea Tree (Vitellaria paradoxa) Nut Fat Profiles. Journal of Agricultural and Food Chemistry, 58, 7811-7819.

Liens externes[modifier | modifier le code]