Guelmim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville du Maroc
Cet article est une ébauche concernant une ville du Maroc.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Guelmim
Gelmim / ⴳⴻⵍⵎⵉⵎ / كلميم
Porte d'entrée de la ville
Porte d'entrée de la ville
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Guelmim-Oued Noun
Province Guelmim
Démographie
Gentilé Guelmimi(a)
Population 117 000 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 28° 59′ 17″ Nord, 10° 03′ 27″ Ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Guelmim

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Guelmim

Guelmim (en berbère: Gelmim, ⴳⴻⵍⵎⵉⵎ ou Gʷelmim, ⴳⵯⴻⵍⵎⵉⵎ; en arabe :ݣلميم), anciennement écrite en français: Goulimine, est une ville du sud-ouest du Maroc, chef-lieu de la province de Guelmim et capitale de la région Guelmim-Oued Noun. Le nom de la ville, prononcé « Agwelmim » provient du berbère et veut dire « lac ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à 200 km au sud d'Agadir, à 110 km de Tiznit et à 30 km de l'océan Atlantique, à 400 km de Laayoune et 54 km de Sidi ifni , Guelmim comptait 117 000 habitants en 2006.

La ville est considérée comme la porte du Sahara au Maroc. Elle était autrefois un centre caravanier sur la route de Tombouctou. Aujourd'hui, c'est un lieu important de commerce et d'échange entre la population sédentaire et les nomades du désert. Elle abrite notamment un marché aux chameaux hebdomadaire, connu sous le nom de « Amhayrich », qui est le plus grand marché aux chameaux du Maroc.

Les langues parlées dans la région sont la darija, le berbère, le hassanya (dialecte bédouin). Il y a différentes tribus arabes et berbères aux alentours de Guelmim, notamment les Aït Bouhou, les Azwafit, les Aït Oussa, les Reguibat, les Aït brahim ,les Aït Yassin et les Aït Lahcen et Ait Baâmrane.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de la région est subdésertique, mais beaucoup moins chaud et beaucoup moins sec que les régions typiquement sahariennes, en raison des influences océaniques modératrices. Le climat y est semi-aride chaud. La température moyenne varie entre 12 °C en hiver et 30 °C en été mais elle peut facilement chuter en dessous de °C ou dépasser les 40 °C. Les précipitations moyennes annuelles atteignent 217 mm, pour une moyenne nationale de 450.

Agriculture[modifier | modifier le code]

L'agriculture constitue la principale activité économique de la région. Les systèmes agricoles sont localisés quasi majoritairement dans les palmeraies comme dans l'oasis d'Abaynou située à 10 km au nord-est de Guelmim ou dans l'oasis de Zriouila située à 25 km au sud de Guelmim sur la route de Tan-Tan, sans oublier les oasis de Tighmert et Asrir.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le tourisme est également une activité en pleine expansion, notamment dans la région d'Abaynou qui jouit d'une station thermale. La « plage blanche », située à environ 30 km de la ville, est également un pôle d'attraction en pleine expansion dans le cadre du Plan azur, avec le projet Plage blanche-Guelmim. Guelmim dispose également d'un aéroport national avec des vols directs vers Tan-Tan et Casablanca.

Dans les petits villages aux alentours se pratiquent de différentes danses traditionnelles : « guédra », « ahouache ». Guelmim possède encore un joli souk où l'on trouve de tout et qui reste ouvert assez tard.

À 25 km Zriouila, village aux maisons de pisé, est une oasis autour d'une source.

Jumelages[modifier | modifier le code]