Howdy Wilcox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Howdy Wilcox
Howdy Wilcox - Stutz - San Francisco 1915.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 34 ans)
Tyrone (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière de Crown Hill (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Howard Samuel Wilcox, dit Howdy Wilcox I, né le à Crawfordsville (Indiana) et décédé le à Tiptone (Tyrone (Pennsylvanie) (en)), était un pilote automobile américain qui obtint ses principaux résultats avec le constructeur automobile français Peugeot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a participé à 11 reprises aux 500 miles d'Indianapolis entre 1911 et 1923 (quelques tours en tête à son ultime participation, avant de décéder trois mois plus tard), dont 4 consécutivement sur Peugeot de 1919 à 1922.

Il trouva la mort en course sur l'Altoona Speedway en bois de Tyrone, après une collision.

Il est enterré au cimetière de Crown Hill à Indianapolis; son fils a créé la course cycliste Little 500 bicycle classic (en), qui fit l'objet du film La Bande des quatre.

(nb: un autre Howdy Wilcox (Howdy Wilcox II), sans lien de parenté, disputa également l'Indy 500 en 1933 en terminant deuxième pour cette unique participation et sans disputer d'autre course à cause d'un diabète).

Titre[modifier | modifier le code]

Principales victoires[modifier | modifier le code]

ChampCar[modifier | modifier le code]

36 courses disputées en ChampCar AAA (Indycars) entre 1910 et 1923 (sur National (1910-12), Fox-Pope Hartford (1913-14), Stutz (1915), Peugeot pour six saisons (1915 à 1922, avec un intermède sur Premier courant 1916), puis Miller (en) et Duesenberg en 1923), pour 4 victoires (retenues officiellement en American Championship car racing -AAA National Championship-).

  • 500 miles d'Indianapolis: 1919, sur Peugeot, après être parti avec le second temps qualificatif (et pole position en 1915 sur Stutz: 98,80 mph, soit 159,00 km/h);

Ainsi que (AAA):

H. Wilcox en 1915 au GP des USA (2e, à San Francisco).
  • 1910: Indianapolis Race 7 (sur National);
  • 1923: Indy 500 (sur Miller), indirectement avec Tommy Milton le vainqueur, car pilote d'appoint de ce dernier du 103e au 151e tour (après avoir brièvement mené avec sa propre voiture en début de course avant d'abandonner sur incident mécanique).

Autre victoire et podiums notables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]