500 miles d'Indianapolis 1967

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
500 miles d'Indianapolis 1967
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 200 (18+182)
Longueur du circuit 4,023 km
Distance de course 804,675 km
Conditions de course
Affluence environ 250 000 spectateurs le mardi, 175 000 le mercredi
Résultats
Vainqueur Drapeau : États-Unis A. J. Foyt,
Coyote-Ford,
h 18 min 24 s 21
(vitesse moyenne : 243,344 km/h)
Pole position Drapeau : États-Unis Mario Andretti,
Hawk-Ford,
53 s 26
(vitesse moyenne : 271,951 km/h)
Record du tour en course Drapeau : États-Unis Parnelli Jones,
Granatelli-Pratt & Whitney,
54 s 57
(vitesse moyenne : 265,422 km/h)

La Coyote-Ford de A. J. Foyt, victorieuse de l'édition 1967 des 500 miles d'Indianapolis.

Les 500 miles d'Indianapolis 1967, courus sur l'Indianapolis Motor Speedway et organisés les mardi 30 et mercredi , ont été remportés par le pilote américain A. J. Foyt au volant d'une Coyote-Ford.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Ligne Intérieur Milieu Extérieur
1 Drapeau : États-Unis Mario Andretti Drapeau : États-Unis Dan Gurney Drapeau : États-Unis Gordon Johncock
2 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Drapeau : États-Unis Joe Leonard Drapeau : États-Unis Parnelli Jones
3 Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Drapeau : États-Unis Bobby Unser Drapeau : États-Unis Al Unser
4 Drapeau : États-Unis George Snider Drapeau : États-Unis Jim McElreath Drapeau : États-Unis Bobby Grim
5 Drapeau : États-Unis Art Pollard Drapeau : États-Unis Mel Kenyon Drapeau : États-Unis Wally Dallenbach
6 Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Drapeau : États-Unis Ronnie Duman Drapeau : États-Unis Arnie Knepper
7 Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford Drapeau : États-Unis Cale Yarborough Drapeau : États-Unis Larry Dickson
8 Drapeau : États-Unis Roger McCluskey Drapeau : États-Unis Carl Williams Drapeau : Nouvelle-Zélande Denny Hulme
9 Drapeau : États-Unis Bud Tingelstad Drapeau : États-Unis LeeRoy Yarbrough Drapeau : États-Unis Chuck Hulse
10 Drapeau : États-Unis Bob Veith Drapeau : Royaume-Uni Jackie Stewart Drapeau : États-Unis Jerry Grant
11 Drapeau : Royaume-Uni Graham Hill Drapeau : Autriche Jochen Rindt Drapeau : États-Unis Al Miller II

La pole a été réalisée par Mario Andretti à la moyenne de 168,982 mph (271,951 km/h). Il s'agit également du meilleur temps des qualifications.

Classement final[modifier | modifier le code]

Pos. Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Coyote-Ford 200  
2 Drapeau : États-Unis Al Unser Lola-Ford 198  
3 Drapeau : États-Unis Joe Leonard Coyote-Ford 197  
4 Drapeau : Nouvelle-Zélande Denny Hulme (R) Eagle-Ford 197  
5 Drapeau : États-Unis Jim McElreath Moore-Ford 197  
6 Drapeau : États-Unis Parnelli Jones Granatelli-Pratt & Whitney 196 transmission
7 Drapeau : États-Unis Chuck Hulse Lola-Offenhauser 195 accident
8 Drapeau : États-Unis Art Pollard (R) Gerhardt-Offenhauser 195  
9 Drapeau : États-Unis Bobby Unser Eagle-Ford 193
10 Drapeau : États-Unis Carl Williams BRP-Ford 189 accident
11 Drapeau : États-Unis Bob Veith Gerhardt-Offenhauser 189
12 Drapeau : États-Unis Gordon Johncock Gerhardt-Ford 188 accident
13 Drapeau : États-Unis Bobby Grim Gerhardt-Offenhauser 187 accident
14 Drapeau : États-Unis Bud Tingelstad Gerhardt-Ford 182 accident
15 Drapeau : États-Unis Larry Dickson Lotus-Ford 180 accident
16 Drapeau : États-Unis Mel Kenyon Gerhardt-Offenhauser 177 accident
17 Drapeau : États-Unis Carl Yarborough Vollstedt-Ford 176 accident
18 Drapeau : Royaume-Uni Jackie Stewart Lola-Ford 168 moteur
19 Drapeau : États-Unis Roger McCluskey Eagle-Ford 165 moteur
20 Drapeau : États-Unis Jerry Grant Eagle-Ford 162 moteur
21 Drapeau : États-Unis Dan Gurney Eagle-Ford 160 moteur
22 Drapeau : États-Unis Arnie Knepper Cecil-Ford 158 moteur
23 Drapeau : États-Unis Ronnie Duman Shrike-Offenhauser 154 arrivée d'essence
24 Drapeau : Autriche Jochen Rindt (R) Eagle-Ford 108 moteur
25 Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford Eagle-Ford 103 accident
26 Drapeau : États-Unis George Snider Mongoose-Ford 99 accident
27 Drapeau : États-Unis LeeRoy Yarbrough (R) Vollstedt-Ford 87 accident
28 Drapeau : États-Unis Al Miller II Gerhardt-Ford 74 température d'huile
29 Drapeau : États-Unis Wally Dallenbach (R) Huffaker-Offenhauser 73 accident
30 Drapeau : États-Unis Mario Andretti Hawk-Ford 58 roue perdue
31 Drapeau : Royaume-Uni Jim Clark Lotus-Ford 35 moteur
32 Drapeau : Royaume-Uni Graham Hill Lotus-Ford 23 moteur
33 Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Mongoose-Offenhauser 3 moteur

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du "Rookie of the Year" (meilleur débutant de l'année), attribué à Denny Hulme.

À noter[modifier | modifier le code]

Silent Sam, la Granatelli à turbine Pratt & Whitney de Parnelli Jones
  • Après 19 tours couverts le lundi , l'épreuve est interrompue par la pluie et ne s'achève que le lendemain.
  • La course est dominée par Parnelli Jones au volant de l'étonnante voiture à turbine (surnommée "Silent Sam" en raison de son discret sifflement caractéristique). Mais un problème de transmission en fin de course le contraint à l'abandon et offre la victoire à A.J. Foyt.

Sources[modifier | modifier le code]