500 miles d'Indianapolis 1977

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
500 miles d'Indianapolis 1977
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 200
Longueur du circuit 4,023 km
Distance de course 804,675 km
Conditions de course
Affluence environ 350 000 spectateurs
Résultats
Vainqueur Drapeau : États-Unis A. J. Foyt,
Coyote-Ford,
h 5 min 57 s 19
(vitesse moyenne : 259,637 km/h)
Pole position Drapeau : États-Unis Tom Sneva,
McLaren-Cosworth,
45 s 253
(vitesse moyenne : 320,073 km/h)
Record du tour en course Drapeau : États-Unis Danny Ongais,
Parnelli-Cosworth,
46 s 71
(vitesse moyenne : 310,086 km/h)

Les 500 miles d'Indianapolis 1977, organisés le dimanche sur l'Indianapolis Motor Speedway, sont une course automobile. Ils ont été remportés par le pilote américain A. J. Foyt sur une Coyote-Ford.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Tom Sneva a signé la pole position de l'édition 1976 des 500 miles d'Indianapolis au volant de la McLaren-Cosworth.
Ligne Intérieur Milieu Extérieur
1 Drapeau : États-Unis Tom Sneva Drapeau : États-Unis Bobby Unser Drapeau : États-Unis Al Unser
2 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Drapeau : États-Unis Gordon Johncock Drapeau : États-Unis Mario Andretti
3 Drapeau : États-Unis Danny Ongais Drapeau : États-Unis Pancho Carter Drapeau : États-Unis Mike Mosley
4 Drapeau : États-Unis Wally Dallenbach Drapeau : États-Unis Johnny Parsons Drapeau : États-Unis Sheldon Kinser
5 Drapeau : États-Unis George Snider Drapeau : États-Unis Bobby Olivero Drapeau : États-Unis Al Loquasto
6 Drapeau : États-Unis Jerry Sneva Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford Drapeau : États-Unis Roger McCluskey
7 Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Drapeau : États-Unis Jim McElreath Drapeau : États-Unis Gary Bettenhausen
8 Drapeau : États-Unis Tom Bigelow Drapeau : États-Unis Bill Vukovich II Drapeau : États-Unis Lee Kunzman
9 Drapeau : États-Unis Steve Krisiloff Drapeau : États-Unis Janet Guthrie Drapeau : Canada Cliff Hucul
10 Drapeau : États-Unis Bill Puterbaugh Drapeau : Suisse Clay Regazzoni Drapeau : États-Unis Dick Simon
11 Drapeau : États-Unis John Malher Drapeau : Canada Eldon Rasmussen Drapeau : États-Unis Bubby Jones

La pole a été réalisée par Tom Sneva à la moyenne de 198,884 mph (320,073 km/h). Il s'agit également du meilleur temps des qualifications. Par ailleurs, sur l'un de ses quatre tours, Tom Sneva est devenu le premier pilote de l'histoire de l'Indy 500 à franchir la moyenne des 200 mph (321,869 km/h).

Classement final[modifier | modifier le code]

La Coyote-Ford d'A. J. Foyt, victorieuse de l'édition 1977 des 500 miles d'Indianapolis.
Pos. Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Coyote-Foyt 200
2 Drapeau : États-Unis Tom Sneva McLaren-Cosworth 200  
3 Drapeau : États-Unis Al Unser Parnelli-Cosworth 199  
4 Drapeau : États-Unis Wally Dallenbach Wildcat-DGS 199  
5 Drapeau : États-Unis Johnny Parsons Wildcat-DGS 193  
6 Drapeau : États-Unis Tom Bigelow Watson-Offenhauser 192  
7 Drapeau : États-Unis Lee Kunzman Eagle-Offenhauser 191  
8 Drapeau : États-Unis Roger McCluskey Lightning-Offenhauser 191  
9 Drapeau : États-Unis Steve Krisiloff Eagle-Offenhauser 191
10 Drapeau : États-Unis Jerry Sneva (R) McLaren-Offenhauser 187  
11 Drapeau : États-Unis Gordon Johncock Wildcat-DGS 184 vilebrequin
12 Drapeau : États-Unis Bill Puterbaugh Eagle-Offenhauser 170 moteur
13 Drapeau : Canada Eldon Rasmussen Rascar-Foyt 168  
14 Drapeau : États-Unis John Malher Eagle-Offenhauser 157  
15 Drapeau : États-Unis Pancho Carter Eagle-Offenhauser 156 moteur
16 Drapeau : États-Unis Gary Bettenhausen Kingfish-Offenhauser 138 embrayage
17 Drapeau : États-Unis Bill Vukovich II Coyote-Foyt 110 mécanique
18 Drapeau : États-Unis Bobby Unser Lightning-Offenhauser 94 fuite d'huile
19 Drapeau : États-Unis Mike Mosley Lightning-Offenhauser 91 mécanique
20 Drapeau : États-Unis Danny Ongais (R) Parnelli-Cosworth 90 mécanique
21 Drapeau : États-Unis Bubby Jones (R) Eagle-Offenhauser 78 moteur
22 Drapeau : Canada Cliff Hucul (R) McLaren-Offenhauser 72 boite de vitesses
23 Drapeau : États-Unis Jim McElreath Eagle-AMC 71 turbo
24 Drapeau : États-Unis George Snider Wildcat-DGS 65 moteur
25 Drapeau : États-Unis Bobby Olivero (R) Lightning-Offenhauser 57 moteur
26 Drapeau : États-Unis Mario Andretti McLaren-Offenhauser 47 mécanique
27 Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Lightning-Offenhauser 34 accident
28 Drapeau : États-Unis Al Loquasto McLaren-Offenhauser 28 mécanique
29 Drapeau : États-Unis Janet Guthrie (R) Lightning-Offenhauser 27 mécanique
30 Drapeau : Suisse Clay Regazzoni (R) McLaren-Offenhauser 25 mécanique
31 Drapeau : États-Unis Dick Simon Vollstedt-Offenhauser 24 surchauffe
32 Drapeau : États-Unis Sheldon Kinser Kingfish-Offenhauser 14 moteur
33 Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford McLaren-Cosworth 12 boite de vitesses

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du "Rookie of the Year" (meilleur débutant de l'année), attribué à Jerry Sneva.

Notes[modifier | modifier le code]

  • A. J. Foyt devient le premier pilote à remporter à quatre reprises les 500 miles d'Indianapolis.
  • Janeth Guthrie devient la première femme à prendre le départ de cette épreuve.

Sources[modifier | modifier le code]