Gaston Chevrolet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chevrolet (homonymie).
Gaston Chevrolet
Description de cette image, également commentée ci-après
Gaston Chevrolet en 1919.
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Beaune, France
Date de décès
Lieu de décès Beverly Hills, États-Unis
Nationalité Drapeau : Suisse Suisse
Drapeau : États-Unis Américain (1915)
Carrière
Années d'activité 1916-1920
Qualité Pilote automobile
Équipe Frontenac

Gaston Chevrolet vainqueur à Sheepshead Bay sur Monroe/Frontenac no 8 en 1919.

Gaston Chevrolet, né le près de Beaune en France et mort le à Beverly Hills dans l’Etat américain de Californie, est un entrepreneur et pilote automobile suisse et, à partir de 1915, américain[1].

Il a notamment remporté les 500 miles d'Indianapolis en 1920.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en France de parents suisses, Gaston Chevrolet quitte la France en 1902 pour rejoindre les États-Unis en compagnie de son frère aîné Arthur, à l'invitation de son autre frère Louis, futur fondateur de la marque automobile Chevrolet et qui commence à se bâtir une réputation dans le milieu de l'automobile.

Après la vente par Louis de ses parts dans Chevrolet en 1913, les trois frères Chevrolet montent une nouvelle marque, Frontenac, qu'ils engagent en compétition.

Après avoir échoué à se qualifier pour l'édition 1916 des 500 miles d'Indianapolis, Gaston effectue ses grands débuts dans la célèbre épreuve en 1919 et se classe à une belle dixième place. L'année suivante, il remporte l'épreuve et met ainsi fin à plusieurs années de domination des voitures européennes. Mais il se tue quelques mois plus tard lors d'une course sur le Beverly Hills Speedway, alors qu'il est désigné Champion 1920 à titre posthume du National Championship sur Monroe/Frontenac[2],[3], sur décision des secrétaires de l'AAA Val Haresnape et Arthur Means en 1927 devant Tommy Milton (et troisième en 1919, Louis Chevrolet ayant été quant à lui désigné -toujours en 1927- vice-champion AAA pour les années 1917 et 1918, après l'avoir effectivement été en 1905).

En 2002, Gaston Chevrolet est admis au Temple américain de la renommée du sport automobile.

Autres victoires en AAA American Championship[modifier | modifier le code]

(pour un total de quinze courses disputées entre 1917 et 1920, toutes sur Frontenac)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Martin Sinzig, Louis Chevrolet : Der Mann, der dem Chevy seinen Namen gab. Die Geschichte des Rennfahrers und Autopioniers, Frauenfeld, Stuttgart, Vienne, Huber Verlag, (ISBN 978-3-7193-1566-5).
  2. (en) 1920 AAA National Championship Trail - ChampCarStats.com
  3. Durant 69 ans, il est le seul non américain d'origine à avoir remporté le championnat officiel, avant l'arrivée d'Emerson Fittipaldi sur les tablettes en 1989.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Gaston Chevrolet sur l'autodrome de Los Angeles, quelques instants avant sa collision fatale avec Eddie O'Donnell.