Alexander Rossi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rossi.
Alexander Rossi
{{{alternative}}}

Alexander Rossi en 2011

Date de naissance (24 ans)
Lieu de naissance Drapeau des États-Unis Auburn, Californie
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Qualité Pilote automobile
Numéro 53
Équipe Drapeau : États-Unis Andretti-Herta Autosport (IndyCar)
Drapeau : Royaume-Uni Manor Racing (F1)
Nombre de courses 6
Victoires 1 (500 miles Indianapolis 2016)

Alexander Rossi, né le à Auburn en Californie, est un pilote automobile américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2014, il est pilote-essayeur chez Caterham F1 Team jusqu'en juillet où il est licencié à la suite du changement de propriétaire[1].

Le , il retrouve une place de pilote-essayeur en Formule 1 pour le compte de l'équipe Marussia qui, le 21 août 2014, le titularise à la place de Max Chilton au Grand Prix automobile de Belgique 2014[2],[3] ; finalement, il ne roule que lors des premiers essais libres[4].

Après plusieurs rumeurs l'annonçant chez Marussia en tant que titulaire pour un Grand Prix en 2014, notamment à la suite de l'accident de Jules Bianchi, finalement il est victime du dépôt de bilan de l'équipe anglo-russe. Début décembre 2014, Rossi annonce ouvertement qu'il « concentre [s]es efforts sur l’obtention d’un baquet en Indycar pour 2015. », mettant de côté ses espoirs de Formule 1[5].

Continuant pour une nouvelle saison en GP2 Series, il est titularisé par Manor Marussia, pour cinq Grands Prix, à compter du Grand Prix de Singapour 2015, en remplacement de Roberto Merhi[6].

En 2016, longtemps candidat pour un volant de titulaire chez Manor Racing ; il est battu par Rio Haryanto soutenu par l'Indonésie[7]. Quelques jours après, il s'engage en IndyCar Series avec Andretti-Herta Autosport, où il était en concurrence avec Pastor Maldonado[8]. En parallèle, il est nommé pilote de réserve de Manor Racing pour la saison 2016 de Formule 1[9]. Il remporte la centième édition des 500 miles d'Indianapolis pour sa première participation ; le dernier rookie à remporter l'Indianapolis 500 était Helio Castroneves en 2001.

Résultats[modifier | modifier le code]

24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Équipe Équipiers Voiture Classe Tours Pos. Class
Pos.
2013 Drapeau du Royaume-Uni Greaves Motorsport Drapeau des États-Unis Eric Lux
Drapeau du Royaume-Uni Tom Kimber-Smith
Zytek Z11SN-Nissan LMP2 307 23e 10e

Championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Pole Positions Victoires Meilleur tour Abandons Points inscrits Classement
2015 Manor Marussia F1 Team MR03B Ferrari V6 Pirelli 5 0 0 0 0 0 20e

500 miles d'Indianapolis[modifier | modifier le code]

Année Châssis Moteur Départ Arrivée Équipe
2016 Dallara Honda 11 1 Andretti Autosport

Palmarès[modifier | modifier le code]

Alexander Rossi vainqueur en GP2 à Spa en 2015.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Licenciement massif chez Caterham », sur F1i,‎
  2. « Rossi réserviste pour Marussia », sur L'Equipe.fr,‎
  3. « F1 - Rossi remplace Chilton pour l’ensemble du GP de Belgique », sur nextgen-auto.com,‎ (consulté le 2 septembre 2014).
  4. « Chilton to race as Marussia make Belgian U-turn », sur formula1.com,‎ (consulté le 2 septembre 2014).
  5. Olivier Ferret, « F1 - Rossi laisse tomber la F1 pour l’Indycar », sur nextgen-auto.com,‎ (consulté le 3 décembre 2014)
  6. Olivier Ferret, « F1 - Alexander Rossi confirmé pour 5 courses chez Manor ! », sur nextgen-auto.com,‎ (consulté le 16 septembre 2015)
  7. Olivier Ferret, « F1 - Rossi : J’ai perdu face à l’Indonésie », sur nextgen-auto.com,‎ (consulté le 23 février 2016)
  8. Michaël Duforest, « Alexander Rossi signe chez Andretti-Herta Autosport », sur motorsport.com,‎ (consulté le 23 février 2016)
  9. Fabien Gaillard, « Rossi nommé pilote de réserve Manor Racing », sur motorsport.com,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]