500 miles d'Indianapolis 1940

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Maserati de Wilbur Shaw, victorieuse de l'édition 1940 des 500 miles d'Indianapolis.

Les 500 miles d'Indianapolis 1940, courus sur l'Indianapolis Motor Speedway et organisés le jeudi , ont été remportés par le pilote américain Wilbur Shaw sur une Maserati.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Ligne Intérieur Centre Extérieur
1 Drapeau : États-Unis Rex Mays Drapeau : États-Unis Wilbur Shaw Drapeau : États-Unis Mauri Rose
2 Drapeau : États-Unis Ted Horn Drapeau : États-Unis Mel Hansen (en) Drapeau : États-Unis Cliff Bergere
3 Drapeau : États-Unis Frank Wearne Drapeau : États-Unis Frank Brisko Drapeau : États-Unis Tommy Hinnershitz
4 Drapeau : États-Unis Joel Thorne Drapeau : États-Unis Russ Snowberger Drapeau : États-Unis Babe Stapp
5 Drapeau : États-Unis Kelly Petillo Drapeau : États-Unis Sam Hanks Drapeau : États-Unis Harry McQuinn
6 Drapeau : États-Unis George Barringer (en) Drapeau : États-Unis George Connor Drapeau : États-Unis Louis Tomei
7 Drapeau : États-Unis Doc Williams Drapeau : États-Unis Bob Swanson Drapeau : États-Unis Ralph Hepburn
8 Drapeau : États-Unis Emil Andres Drapeau : États-Unis George Robson Drapeau : Argentine Raúl Riganti
9 Drapeau : États-Unis Duke Nalon Drapeau : États-Unis Joie Chitwood Drapeau : États-Unis Chet Miller
10 Drapeau : États-Unis Al Putnam Drapeau : États-Unis Paul Russo Drapeau : États-Unis Al Miller
11 Drapeau : France René Le Bègue
Drapeau : France René Dreyfus
Drapeau : États-Unis Billy Devore Drapeau : États-Unis Floyd Davis (en)

La pole a été réalisée par Rex Mays à la moyenne de 127,850 mph (205,755 km/h).

Classement final[modifier | modifier le code]

# Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1 Drapeau : États-Unis Wilbur Shaw Maserati 200
2 Drapeau : États-Unis Rex Mays Stevens-Winfield 200  
3 Drapeau : États-Unis Mauri Rose Wetteroth-Offenhauser 200  
4 Drapeau : États-Unis Ted Horn Miller 199  
5 Drapeau : États-Unis Joel Thorne Adams-Spark 197  
6 Drapeau : États-Unis Bob Swanson Stevens-Sampson 196  
7 Drapeau : États-Unis Frank Wearne Stevens-Offenhauser 195  
8 Drapeau : États-Unis Mel Hansen (en) Wetteroth-Miller 194  
9 Drapeau : États-Unis Frank Brisko Stevens-Brisko 193  
10 Drapeau : France René Le Bègue
Drapeau : France René Dreyfus[1]
Maserati 192  
11 Drapeau : États-Unis Harry McQuinn Alfa Romeo 192  
12 Drapeau : États-Unis Emil Andres Stevens-Offenhauser 192  
13 Drapeau : États-Unis Sam Hanks Weil-Duray 192  
14 Drapeau : États-Unis George Barringer (en) Weil-Offenhauser 191  
15 Drapeau : États-Unis Joie Chitwood Adams-Offenhauser 190  
16 Drapeau : États-Unis Louis Tomei Miller-Offenhauser 190 mécanique
17 Drapeau : États-Unis Chet Miller Alfa Romeo 189  
18 Drapeau : États-Unis Billy Devore Shaw-Offenhauser 181  
19 Drapeau : États-Unis Al Putnam Adams-Offenhauser 179  
20 Drapeau : États-Unis Floyd Davis (en) Lencki 157  
21 Drapeau : États-Unis Kelly Petillo Wetteroth-Offenhauser 128 mécanique
22 Drapeau : États-Unis Duke Nalon Silnes-Offenhauser 120 mécanique
23 Drapeau : États-Unis George Robson Miller-Offenhauser 67 amortisseur
24 Drapeau : États-Unis Babe Stapp Stevens-Offenhauser 64 fuite d'huile
25 Drapeau : États-Unis Doc Williams Cooper-Miller 61 fuite d'huile
26 Drapeau : États-Unis George Connor Lencki 52 mécanique
27 Drapeau : États-Unis Cliff Bergere Wetteroth-Offenhauser 51 fuite d'huile
28 Drapeau : États-Unis Paul Russo Blume-Brisko 48 fuite d'huile
29 Drapeau : États-Unis Ralph Hepburn Miller-Offenhauser 47 direction
30 Drapeau : États-Unis Al Miller Alfa Romeo 41 embrayage
31 Drapeau : États-Unis Russ Snowberger Snowberger-Miller 38 pompe à eau
32 Drapeau : États-Unis Tommy Hinnershitz Adams-Offenhauser 32 accident
33 Drapeau : Argentine Raúl Riganti Maserati 24 accident

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Le Bègue 1-50 et 101-150e tours, Dreyfus 51-100 et 151-192e tours avant abandon)

Remarque[modifier | modifier le code]

En raison de la pluie, les 50 derniers tours ont été disputés sous régime de neutralisation.

Sources[modifier | modifier le code]