Grand Prix automobile d'Espagne 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Prix d'Espagne 2009
Tracé de la course

Drapeau Circuit de Catalogne

Données de course
Nombre de tours 66
Longueur du circuit 4,63 km
Distance de course 305,26 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button,
Brawn-Mercedes,
h 37 min 19 s 202
(vitesse moyenne : 189,400 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button,
Brawn-Mercedes,
min 20 s 527
(vitesse moyenne : 208,104 km/h)
Record du tour en course Drapeau du Brésil Rubens Barrichello,
Brawn-Mercedes,
min 22 s 762
(vitesse moyenne : 202,484 km/h)[1]
Le podium du Grand Prix d'Espagne voit Button remporter sa quatrième victoire de la saison

Le Grand Prix automobile d'Espagne 2009 (Formula 1 Gran Premio de España Telefónica 2009[1]), disputé sur le circuit de Catalogne le , est la 808e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la cinquième manche du championnat 2009.

À l'issue de la course, la suprématie de l'écurie Brawn-Mercedes, représentée par les pilotes Jenson Button et Rubens Barrichello, se confirme : pole position et victoire pour Button, seconde place et meilleur tour en course pour Barrichello.

Essais libres[modifier | modifier le code]

Vendredi matin[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Brawn-Mercedes 1 min 21 s 799
2 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1 min 22 s 154 + 0 s 355
3 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 1 min 22 s 221 + 0 s 422
4 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 22 s 658 + 0 s 859
5 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 22 s 659 + 0 s 860
6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 22 s 667 + 0 s 868

Vendredi après-midi[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 21 s 588
2 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 21 s 740 + 0 s 152
3 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 1 min 21 s 781 + 0 s 193
4 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 1 min 21 s 843 + 0 s 255
5 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 22 s 027 + 0 s 439
6 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Brawn-Mercedes 1 min 22 s 052 + 0 s 464

Samedi matin[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 20 s 553
2 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 20 s 635 + 0 s 082
3 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Brawn-Mercedes 1 min 21 s 050 + 0 s 362
4 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 1 min 21 s 163 + 0 s 475
5 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 1 min 22 s 239 + 0 s 611
6 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1 min 22 s 256 + 0 s 628

Séance de qualifications[modifier | modifier le code]

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3 Poids
des monoplaces
1 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Brawn-Mercedes 1 min 20 s 707 1 min 20 s 192 1 min 20 s 527 646 kg
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 20 s 715 1 min 20 s 220 1 min 20 s 660 651,5 kg
3 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 1 min 20 s 808 1 min 19 s 954 1 min 20 s 762 649,5 kg
4 Drapeau du Brésil Felipe Massa SREC Ferrari 1 min 20 s 484 1 min 20 s 149 1 min 20 s 934 655 kg
5 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 20 s 689 1 min 20 s 007 1 min 21 s 049 651,5 kg
6 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Toyota 1 min 20 s 877 1 min 20 s 107 1 min 21 s 247 646,5 kg
7 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1 min 21 s 189 1 min 20 s 420 1 min 21 s 254 655,5 kg
8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 1 min 21 s 186 1 min 20 s 509 1 min 21 s 392 645 kg
9 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 20 s 745 1 min 20 s 256 1 min 22 s 558 668 kg
10 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 1 min 20 s 931 1 min 20 s 408 1 min 22 s 685 660 kg
11 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 20 s 818 1 min 20 s 531 676,6 kg
12 Drapeau du Brésil Nelsinho Piquet Renault 1 min 21 s 128 1 min 20 s 604 677,4 kg
13 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 21 s 095 1 min 20 s 676 676,3 kg
14 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton SREC McLaren-Mercedes 1 min 20 s 991 1 min 20 s 805 683 kg
15 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 min 21 s 033 1 min 21 s 067 678 kg
16 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen SREC Ferrari 1 min 21 s 291 673 kg
17 Drapeau de la France Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 1 min 21 s 300 669 kg
18 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen SREC McLaren-Mercedes 1 min 21 s 675 657 kg
19 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 21 s 742 675 kg
20 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Force India-Mercedes 1 min 22 s 204 656 kg

Note:

  • Les pilotes prenant part aux essais avec le SREC sont signalés par la mention SREC.
La grille de départ du Grand Prix.

Course[modifier | modifier le code]

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Pour la troisième fois de la saison, Jenson Button s'élance de la pole position, devant Sebastian Vettel alors que son coéquipier Rubens Barrichello et Felipe Massa occupent la deuxième ligne. À l'extinction des feux, Barrichello prend le meilleur sur Button et Vettel. Massa utilise son SREC et dépasse également Vettel qui glisse en quatrième position devant Mark Webber et Fernando Alonso.

Dès le troisième virage, dans le peloton, Jarno Trulli, légèrement percuté à l’arrière par Nico Rosberg, part dans les graviers et perd le contrôle de sa Toyota en tentant de revenir sur la piste : la monoplace incontrôlée est alors percutée par Adrian Sutil et provoque un télescopage des deux Toro Rosso de Sébastien Buemi et Sébastien Bourdais. Les quatre pilotes doivent abandonner.

Le nettoyage des débris et l’évacuation des monoplaces obligent la voiture de sécurité à neutraliser les cinq premiers tours. À la relance, Barrichello conserve la tête de l’épreuve devant Button, pris en chasse par Massa et Vettel. Derrière, Webber prend le meilleur sur Alonso pour le gain de la cinquième place.

La course s’arrête au septième tour pour Heikki Kovalainen, victime d’un problème mécanique, alors que Barrichello mène toujours le bal avec, au dixième passage sur la ligne, 1 seconde d'avance sur son coéquipier, 4 sur Massa, 5 sur Vettel, 6 sur Webber, 7 s 5 sur Alonso, 10 s 6 sur Rosberg et 11 sur Timo Glock.

Au fil des tours, les deux pilotes Brawn GP se détachent peu à peu de Massa, toujours traqué par les Red Bull de Vettel et Webber. Derrière, Alonso roule esseulé devant Rosberg et Glock tandis que Nick Heidfeld a fort à faire pour préserver sa huitième place convoitée par Kimi Räikkönen qui use de son SREC.

Glock ouvre la première vague de ravitaillement au dix-septième passage, imité par Button au tour suivant et par Barrichello à l’entame du dix-neuvième. Räikkönen n’atteint finalement pas le cap du premier arrêt à cause d'un problème mécanique. Massa ne semble pas subir le même mal sur sa Ferrari et ressort des stands suivi par Vettel.

Au trentième tour, Barrichello, qui est en fait sur une stratégie à trois arrêts, est obligé d'augmenter la cadence et compte presque 14 secondes d'avance sur Button. Massa est à 17 secondes, Vettel à 18 s 3, Heidfeld à 23 s 6, Hamilton à 25 s 2, Webber à 27 s 7. Peu avant la mi-course, le deuxième ravitaillement de Barrichello permet à Button de prendre la tête de la course avec toutefois moins de 5 secondes d'avance sur Massa et Vettel. Le Brésilien ressort des stands quatrième avec une dizaine de secondes de retard sur le leader.

Massa, alors second, stoppe une seconde fois au quarante-troisième tour, de même que Vettel. Button repasse quant à lui une dernière fois au stand à 18 tours de l’arrivée, Barrichello reprenant temporairement la tête de l'épreuve jusqu'à son troisième et dernier ravitaillement.

À 15 tours de l’arrivée, Button est aux commandes devant Barrichello, Webber Massa, Vettel, Alonso, Heidfeld, Rosberg, Hamilton et Glock. Sebastian Vettel, coincé depuis le départ derrière la Ferrari de Felipe Massa qui utilise son SREC à bon escient, exerce une pression incessante en fin de course qui s'avère payante : le Brésilien doit baisser le rythme en vue de l’arrivée pour éviter un troisième passage à la pompe et éviter la panne d’essence, laissant sa position au jeune Allemand. Roulant toujours à un rythme réduit pour atteindre l'arrivée, il est ensuite contraint de laisser Fernando Alonso le dépasser sans pouvoir lui opposer la moindre résistance.

Button s'impose finalement devant Barrichello, Webber accompagnant les deux pilotes Brawn GP sur le podium.Vettel réussit à inscrire 5 points bienvenus pour le championnat pilotes. Alonso, Massa, Heidfeld et Rosberg se partagent les dernières places dans les points.

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Jenson Button remporte sa quatrième course de la saison en cinq départs
Felipe Massa inscrit ses premiers points cette saison en se classant sixième
Robert Kubica n'a pas tiré profit des modifications portées à la F1.09
Lewis Hamilton termine le Grand Prix à la porte des points
Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 22 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Brawn-Mercedes 66 1 h 37 min 19 s 202 (189,400 km/h) 1 10
2 23 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 66 + 13 s 056 3 8
3 14 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 66 + 13 s 924 5 6
4 15 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 66 + 18 s 941 2 5
5 7 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 66 + 43 s 166 8 4
6 3 Drapeau du Brésil Felipe Massa SREC Ferrari 66 + 50 s 827 4 3
7 6 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 66 + 52 s 312 13 2
8 16 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 66 + 1 min 05 s 211 9 1
9 1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton SREC McLaren-Mercedes 66 + 1 tour 14
10 10 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Toyota 66 + 1 tour 6
11 5 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 66 + 1 tour 10
12 8 Drapeau du Brésil Nelsinho Piquet Renault 66 + 1 tour 12
13 17 Drapeau du Japon Kazuki Nakajima Williams-Toyota 66 + 1 tour 11
14 21 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Force India-Mercedes 66 + 1 tour 20
Abd. 4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen SREC Ferrari 18 Hydraulique 16
Abd. 2 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen SREC McLaren-Mercedes 9 Boîte de vitesses 18
Abd. 20 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Force India-Mercedes 0 Accrochage 19
Abd. 12 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 0 Accrochage 15
Abd. 11 Drapeau de la France Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 0 Accrochage 17
Abd. 9 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 0 Accrochage 7
  • Les pilotes prenant part au Grand Prix avec le SREC sont signalés par la mention SREC.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes
Pos Pilote Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Brawn-Mercedes 41
2 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 27
3 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Red Bull-Renault 23
4 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 15,5
5 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 14,5
6 Drapeau de l'Allemagne Timo Glock Toyota 12
7 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 9
8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 9
9 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 6
10 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 4,5
11 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 4
12 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 3
13 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 3
14 Drapeau de la Suisse Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 3
15 Drapeau de la France Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 1
Constructeurs
Pos Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Brawn-Mercedes 68
2 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Renault 38,5
3 Drapeau du Japon Toyota 26,5
4 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 13
5 Drapeau de la France Renault 9
6 Drapeau de l'Allemagne BMW Sauber 6
7 Drapeau de l'Italie Ferrari 6
8 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Toyota 4,5
9 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Ferrari 4

Statistiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Résultats du Grand Prix d'Espagne 2009 (meilleurs temps) », sur formula1.com (site officiel de la Formule 1), (consulté le 4 mars 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]