Fairchild C-123

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéronef image illustrant les forces armées des États-Unis
Cet article est une ébauche concernant un aéronef et les forces armées des États-Unis.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Fairchild C-123 Provider
{{#if:
Un Fairchild C-123 Provider utilisé en 1971 par la 7th Coast Guard Dist. basée à Miami.
Un Fairchild C-123 Provider utilisé en 1971 par la 7th Coast Guard Dist. basée à Miami.

Constructeur Drapeau : États-Unis Chase Aircraft (en) et Fairchild
Rôle Avion de transport
Statut Retiré du service
Premier vol
Équipage
4 membres
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney R-2800 Double Wasp
Nombre 2
Type 18 cylindres en étoile
Puissance unitaire 2 300 ch
Dimensions
Envergure 33,53 m
Longueur 23,92 m
Hauteur 10,36 m
Surface alaire 113,6 m2
Masses
À vide 16 042 kg
Maximale 27 000 kg
Performances
Vitesse maximale 367 km/h
Plafond 8 800 m
Vitesse ascensionnelle 348 m/min
Rayon d'action 1 666 km
Charge alaire 240 kg/m2

Le C-123 Provider est un avion de transport bimoteur américain conçu par Chase Aircraft (en) à la fin des années 1940, et construit à 300 exemplaires par Fairchild Engine & Airplane Corporation. Il a été mis en service à partir de 1955 par les États-Unis et une dizaine d'autres pays. Au début des années 2000, un certain nombre d'exemplaires étaient toujours utilisés par des opérateurs privés.

Conception[modifier | modifier le code]

Fondée en 1943, la Chase Aircraft Company conçut et développa un planeur lourd d’assaut destiné à l’US Army. Après une démonstration satisfaisante avec le XCG-18A, la Chase Aircraft reçut une commande pour cinq exemplaires de présérie YCG-18. Un des exemplaires fut modifié par l’ajout de deux moteurs en étoile et fut dénommé XC-122.

Les YC-122A, B et C furent utilisés pour des essais de la nouvelle version, Chase envisageant de produire une version de plus grande dimension. Ce nouveau prototype reçut la désignation XCG-20, puis XC-20.

Il fut remotorisé avec des Pratt & Whitney R-2800-23 de dix-huit cylindres de 2 200 ch, et prit sa dénomination de C-123. Il décolla pour la première fois le . Chase reçut ensuite un contrat de cinq exemplaires de présérie du YC-123. La même année, la Kaiser Fraser corporation prit le contrôle de Chase Aircraft et reçut un contrat pour trois cents C-123B. Pour des raisons non expliquées, ce contrat fut annulé quelques mois plus tard et transféré à Fairchild, qui devint le maître d'œuvre du C-123.

Description[modifier | modifier le code]

Le C-123 était un monoplan à aile haute cantilever de construction métallique. Il disposait d‘un empennage conventionnel mais de grande dimensions, ainsi que d’un train d’atterrissage tricycle. La fin du fuselage était relevée vers l’arrière et comportait une porte d’accès, qui servait de rampe de chargement. La cabine pouvait recevoir 60 soldats équipés ou 50 civières et 6 infirmiers ou du fret.

Engagements[modifier | modifier le code]

Les États-Unis et la République du Viêt Nam ont utilisé le C-123 lors de plusieurs opérations de la guerre du Viêt Nam.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • C-123B : version de base, construite à 300 exemplaires ;
  • HC-123B : version de sauvetage en mer destinée à l'US Coast Guard ;
  • C-123J : ajout de deux turboréacteurs d'appoint Fairchild J44-R-3 (10 avions modifiés) ;
  • C-123K : ajout de deux turboréacteurs d'appoint General Electric J85 (183 avions modifiés) ;
  • UC-123K : 24 avions modifiés pour participer à l'Opération Ranch Hand ;
  • NC-123K: deux C-123K modifiés pour la surveillance nocturne armée, rebaptisés AC-123K.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau du Cambodge Cambodge
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Laos Laos
Drapeau des Philippines Philippines
Drapeau du Salvador Salvador
Drapeau de la République de Chine Taïwan
Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Drapeau du Venezuela Venezuela
Drapeau de la République du Viêt Nam Viêt Nam du Sud

Culture populaire[modifier | modifier le code]

L'appareil est notamment utilisé à plusieurs reprises dans le film Air America, avec Mel Gibson.

C'est également l'avion utilisé dans le film Les Ailes de l'enfer, avec Nicholas Cage, John Malkovich, John Cusack.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]