Westinghouse J30

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Westinghouse J30[1]
(caract. versions 19A/19B)
Vue du moteur
Un Westinghouse J30, qui fut utilisé pour propulser le chasseur FH-1 Phantom de l'US Navy[2].

Constructeur Drapeau : États-Unis Westinghouse Electric Corporation (en)
Premier vol
Utilisation FH-1 Phantom
Caractéristiques
Type Turboréacteur monocorps à flux axial
Longueur 19A : 2 540 mm
19B : 2 654,3 mm
Diamètre 482,6 mm
Masse 19A : 376,5 kg
19B : 367 kg
Composants
Compresseur Axial à six étages
Chambre de combustion Annulaire, en acier inoxydable
Turbine Axiale à un étage
Performances
Poussée maximale à sec 19A : 6,05 kN
19B : 6,23 kN
Taux de compression 3 : 1
Débit d'air 19A : 12,02 kg/s
19B : 13,61 kg/s
Température Entrée Turbine 816 °C (1 089,15 K)
Rapport Poids/Poussée 19A : 62,23 kg/kN
19B : 58,91 kg/kN

Le Westinghouse J30, initialement désigné Westinghouse 19XB, était un turboréacteur développé par la Westinghouse Electric Corporation. Il fut le premier turboréacteur de conception américaine à fonctionner, et seulement le second turboréacteur à flux axial à tourner hors d'Allemagne[3].

Caractéristiques et historique[modifier | modifier le code]

Ce moteur était une machine très simple, avec un compresseur axial à six étages, une chambre de combustion annulaire, et une turbine à un seul étage. Initialement, il produisait 1 200 livres de poussée (5,34 kN), mais cette valeur fut portée à 1 600 livres (7,12 kN) sur les exemplaires des versions de production.

Son premier vol eut lieu sous le ventre d'un Goodyear F2G « Super Corsair » (en) en , son premier démarrage ayant eu lieu le . Il fut ensuite développé en une version plus petite J32, puis en la version à succès J34, une version agrandie qui produisait 3 000 livres (13,34 kN) de poussée.

Versions[modifier | modifier le code]

  • 19A : Prototypes et production initiale ;
  • 19B : Version à flux augmenté délivrant une poussée de 6,23 kN à 18 000 tr/min au niveau de la mer ;
  • J30-WE-20 : Exemplaires de production délivrant 7,12 kN de poussée.

Applications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Wilkinson 1946, p. 278 à 281.
  2. (en) U.S. Navy Naval Aviation News, août 1947.
  3. (en) Gunston 2006, p. 241-240.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Paul Howard Wilkinson, Aircraft Engines of the World 1946, New York, P.H. Wilkinson, , 320 p. (OCLC 10531208). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Bill Gunston, World encyclopedia of aero engines, Phoenix Mill, Gloucestershire, England, UK, Sutton Publishing, , 5e éd. (ISBN 1-85260-163-9). Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]