Ercourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ercourt
La mairie-école.
La mairie-école.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Abbeville
Canton Abbeville-2
Intercommunalité Communauté de communes du Vimeu
Maire
Mandat
Yannick Dessaint
2014-2020
Code postal 80210
Code commune 80280
Démographie
Population
municipale
121 hab. (2014)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 02′ 36″ nord, 1° 43′ 21″ est
Altitude Min. 58 m – Max. 113 m
Superficie 4,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Ercourt

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Ercourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ercourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ercourt

Ercourt est une commune française, située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à proximité de la sortie n°4 de l'autoroute A28, la commune se trouve à 4 km de Moyenneville, 12 km d'Abbeville et 51 km d'Amiens. Le Monchel en constitue un hameau.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Dom Grenier cite la forme latinisée d'Aierdicuria". En 1129, Hugues Boutery fournit Ercort, dans un cartulaire de Berteaucourt. À la fondation de l'abbaye de Séry, en 1185, Aercort est relevé. La même année, Henri de Fontaine fournit Aercurt dans « Histoire de Séry ». Dès 1300, la graphie Ercourt est mentionnée par Marnier[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

D'après le "Dictionnaire biographique international des écrivains" d'Henri Carnoy, l'abbé Hoin a écrit l'histoire du village.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Jean-Marie Machu    
mars 2008 en cours
(au 6 mai 2014)
M. Yannick Dessaint   Réélu pour le mandat 2014-2020[2]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 121 habitants, en diminution de -9,7 % par rapport à 2009 (Somme : 0,32 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
305 285 339 313 371 372 354 331 339
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
330 365 381 360 362 324 330 343 348
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
320 278 273 213 186 182 193 204 178
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
187 185 178 165 143 124 136 121 121
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune n'a plus d'école. Les regroupements pédagogiques d'Huchenneville et d'Huppy se partagent les enfants du village[7].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Sulpice.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

L'abbé Joseph Charles Antoine Hoin, né à Ercourt le 12 octobre 1839, mort à Saint-Sauflieu dont il était le curé le 23 février 1901. Chercheur érudit, professeur au petit séminaire de Saint-Riquier en 1870, il a écrit l'histoire de plusieurs villages de la Somme, en particulier Ercourt, Nibas, Ochancourt, Saint-Maxent et Tully. On trouve un article à son sujet et son portrait dans le "Dictionnaire biographique international des écrivains". Des historiens locaux qui lui sont postérieurs comme Alcius Ledieu dans son "Tully (Somme)" (1910) ou l'abbé Rançon dans son "Histoire de Béthencourt-sur-Mer" (1912) le citent comme source importante[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Garnier, Dictionnaire toppographique du département de la Somme, in Mémoires de la Société des Antiquaires de Picardie, 3e série, Archives départementales de la Somme, Amiens, tome 1, 1867, p. 335, Lire en ligne sur le site des archives départementales, vue 171/269 [1].
  2. Le Courrier picard, édition d'Abbeville, 4 avril 2014, p. 15.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. Le Courrier picard, édition d'Abbeville, 13 septembre 2016, p. 13.
  8. Dictionnaire biographique international des écrivains, sous la direction de Henry Carnoy, Emile Maton secrétaire de rédaction. Imprimerie de l'Armorial Français, Paris, 1902. (4 tomes, voir tome 2 page 159).