Sites mégalithiques du Var

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dolmens du Var)
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente les sites mégalithiques du Var, en France.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Var department location map without municipalities.svg
Dolmen de la Colle
Dolmen de Marenq
Dolmen des Terriers
Stèles des Terriers
Dolmen de l'Amarron
Dolmen des Adrets no 1
Dolmen des Adrets no 2
Dolmen de la Bouissière
Dolmen du Pont Neuf
Dolmen de la Gastée
Peïro Plantado
Dolmen de l'Amarron
Menhir de Babaou
Menhir de Saint-Guillaume
Menhirs de la Ferme Lambert
Dolmen de la Cambe de l'Ome
Dolmen de la Maubelle
Dolmen du Cap Lardier
Dolmen des Antiquailles
Pierre de la Fée
Dolmen de Beaumont
Dolmen de la Cabre d'Or no 1
Dolmen de Saint-Val
Dolmen de la Cabre d'Or no 2
Dolmen de Font Troussière
Dolmen de Bassegat
Dolmen de Haute-Suane no 3
Menhir des Couzes no 1
Menhir des Couzes no 2
Menhir des Couzes no 3
Menhir des Vernades no 1
Dolmen de Gaoutabry
Dolmen de Peycervier
Dolmen de Roque d'Aille
Dolmen des Muraires no 1
Dolmen de Maravieille
Dolmen d'Avaye
Dolmen de la Brainée
Dolmen de la Colle de Mons
Dolmen de Peygros
Dolmen de Saint-Marcellin
Tumulus des Pounches
Dolmen des Collets
Dolmen de Riens
Dolmen de San-Sébastien no 1
Dolmen de San-Sébastien no 2
Menhir de Daumas
Menhir de Medost
Menhir du Pra-Bourdin
Dolmen de la Briande
Dolmen de l'Agriotier
Dolmen de la Gaillarde
Menhir des Pétignons
Dolmen de Suveret
Menhir d'Aire-Peyronne
Menhir de Valescure
Menhir de Veyssières
Tholos de la Lauve
Dolmen de la Colle-Roussel
Dolmen de Roudier
Dolmen de la Verrerie-Vieille
Menhirs du Jas de la Maure
Dolmen du Jas de Parète
Voir l’image vierge
Répartition géographique des mégalithes

De tous les départements de la région région Provence-Alpes-Côte d'Azur, celui du Var est celui qui comporte le plus de monuments mégalithiques, soit environ une cinquantaine de dolmens et une vingtaine de menhirs[1]. Ils se répartissent en trois grandes zones mégalithiques :

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La plupart des dolmens du département, notamment ceux du groupe oriental, sont des dolmens avec une chambre sépulcrale de forme carrée, voire légèrement rectangulaire. L'espace funéraire est délimité par quelques orthostates et des murets en pierres sèches. Les dolmens s'ouvrent à l'ouest ou au sud-ouest[2] ; ils comportent un couloir et sont insérés dans un tumulus constitué uniquement de pierres (groupe oriental) ou de terre et de pierres (groupe central)[3]. Le couloir d'entrée est toujours centré[2]. L'entrée de la chambre est délimitée par deux piliers qui sépare la chambre de l'antichambre et une dalle de seuil[3],[4].

Ces monuments datent de la fin du Néolithique.

Les petits dolmens carrés du groupe oriental[modifier | modifier le code]

Ces petits dolmens à chambre carrée ou rectangulaire ont été édifié directement à la surface du sol. Leur longueur n'excède pas les 2 m de long pour 1,50 m de large. La chambre est fermée à l'est par une dalle de chevet qui dépasse des parois latérales[5].

La couverture de la chambre, constituée d'une table monolithique a généralement disparu, ou bien elle était constituée de traverses en bois désormais détruites[5]. Le couloir d'entrée est court (rarement plus de 1,50 m de long) et plus étroit que la chambre et ne débouche pas en périphérie du tumulus. Sa présence résulte donc soit d'une dégénérescence architecturale, soit d'une signification purement symbolique[6]. Le tumulus est généralement de forme circulaire, d'un diamètre très variable, parfois délimité par un parement constitué de dalles dressées ou d'un muret en pierres sèches[5].

Les grands dolmens des Maures[modifier | modifier le code]

L'édification de ces dolmens a généralement été précédée d'un creusement du sol. La chambre est plus allongée, elle prend la forme d'un rectangle ou d'un trapèze déformé. Elle s'étire alors entre 3 m et 8 m de long. Trois édifices appartiennent à ce groupe, le dolmen de la Maubelle, le dolmen des Antiquailles et le dolmen de Gaoutabry.

Les tombes en blocs[modifier | modifier le code]

Ce type de construction, que l'on rencontre fréquemment dans les Alpes-Maritimes, est représenté par un seul monument dans le Var, la tholos de la Lauve, cas unique de chambre sépulcrale circulaire à encorbellement.

Les coffres[modifier | modifier le code]

Ils sont construits sur le modèle des chambres des dolmens de Provence orientale. Ils sont profonds, de forme sensiblement carrée, délimités par des orthostates complétés éventuellement de murets en pierres sèches[4].

Protection[modifier | modifier le code]

Ce n'est qu'à partir des années 1950 que le patrimoine mégalithique du département a fait l'objet d'études scientifiques. En 1987, la charte culturelle conclue entre le département et la Direction régionale des Affaires culturelles conduit à l'essor de la protection juridique (classement, acquisition des sites) des monuments et à leur protection matérielle (restauration)[1].

Inventaire non exhaustif[modifier | modifier le code]

Monument Commune Remarque Protection Coordonnées Illustration
Dolmen de la Colle Ampus 43° 35′ 11″ N, 6° 23′ 07″ E
Dolmen de Marenq Ampus appelé aussi Dolmen du Raton 43° 36′ 51″ N, 6° 22′ 59″ E Dolmen de Marenq
Menhir de Mourjaï Ampus disparu emplacement d'origine
43° 37′ 30″ N, 6° 22′ 24″ E
Dolmen des Terriers Les Arcs 43° 24′ 52″ N, 6° 30′ 43″ E Dolmen des Terriers
Stèles des Terriers Les Arcs 9 stèles 43° 24′ 55″ N, 6° 30′ 28″ E Stèles des Terriers
Dolmen de Deffens Baudinard-sur-Verdon
Dolmen du Collaret[7] Baudinard-sur-Verdon
Puits des 4 Points Bauduen coffre[8],[3]
Dolmen de l'Amarron Brignoles 43° 22′ 22″ N, 6° 01′ 05″ E
Dolmens des Adrets Brignoles 4 dolmens Dolmens no 1 à no 3
 Inscrit MH (1988)[9],[10]
Dolmen no 4
Logo monument historique Classé MH (1988)[11]
43° 25′ 38″ N, 6° 03′ 35″ E
43° 25′ 29″ N, 6° 03′ 17″ E
Dolmen des Adrets no 1
Dolmen de Camdumy Cabasse
Dolmen de la Bouissière Cabasse 43° 25′ 24″ N, 6° 13′ 42″ E Dolmen de la Bouissière
Dolmen de la Gastée Cabasse  Inscrit MH (1988)[12] 43° 25′ 30″ N, 6° 14′ 38″ E Dolmen de la Gastée
Dolmen des Muraires no 2 Cabasse
Dolmen du Pont Neuf Cabasse déplacé
43° 26′ 28″ N, 6° 13′ 47″ E
Menhir du Reste Cabasse
Peïro Plantado Cabasse autres noms Pierre Plantée, Menhir de Champduy Logo monument historique Classé MH (1889)[13] 43° 24′ 56″ N, 6° 11′ 42″ E Menhir dit de Peïro Plantado
Dolmen de l'Amarron La Celle 43° 22′ 22″ N, 6° 01′ 05″ E
Menhir de Babaou Collobrières 43° 12′ 31″ N, 6° 18′ 38″ E
Menhir de Saint-Guillaume Collobrières autre nom Menhir de l'Avelan 43° 12′ 39″ N, 6° 17′ 33″ E Menhir de Saint-Guillaume
Menhirs de la Ferme Lambert Collobrières 2 menhirs  Inscrit MH (1988)[14] 43° 12′ 59″ N, 6° 20′ 15″ E Menhirs jumeaux de la Ferme Lambert
Dolmen de la Cambe de l'Ome Comps-sur-Artuby autre nom Dolmen de la Pignatelle 43° 43′ 18″ N, 6° 29′ 30″ E
Menhir de Bel Air[3] Correns
Dolmen de la Maubelle La Crau autre nom Dolmen de Montbel 43° 10′ 52″ N, 6° 05′ 54″ E
Dolmen du Cap Lardier La Croix-Valmer 43° 10′ 14″ N, 6° 36′ 54″ E
Dolmen des Antiquailles Cuers 43° 13′ 29″ N, 6° 05′ 54″ E
Dolmen du Pas de Gens Cuers
Pierre de la Fée Draguignan Logo monument historique Classé MH (1889)[15] 43° 32′ 41″ N, 6° 27′ 11″ E Pierre de la Fée
Dolmen de Beaumont Entrecasteaux 43° 29′ 25″ N, 6° 15′ 24″ E
Dolmen de l'Estang Figanières
Dolmens de la Cabre d'Or Figanières 2 dolmens
dolmen no 2 appelé aussi Dolmen de San Vas
43° 35′ 27″ N, 6° 29′ 20″ E
43° 35′ 26″ N, 6° 29′ 32″ E
Dolmen de Saint-Val Figanières 43° 32′ 51″ N, 6° 31′ 25″ E Dolmen de Saint-Val
Dolmen de Font Troussière Flayosc 43° 34′ 17″ N, 6° 22′ 26″ E
Dolmen de Bassegat Fox-Amphoux 43° 36′ 45″ N, 6° 05′ 04″ E
Menhir des Moulins[3] La Garde-Freinet
Dolmen de Haute Suane Grimaud
Sainte-Maxime
43° 18′ 38″ N, 6° 35′ 50″ E
Dolmen des Lions[8] Grimaud
Menhir d'Avelan Grimaud
Menhirs des Couzes Grimaud 3 menhirs

autre nom Menhirs de l'Aïgo-Puto[3]

43° 16′ 28″ N, 6° 33′ 09″ E
43° 16′ 27″ N, 6° 33′ 10″ E
43° 16′ 25″ N, 6° 33′ 20″ E
Menhir des Couzes no 3
Menhir des Vernades Grimaud 43° 18′ 17″ N, 6° 31′ 37″ E Menhir des Vernades
Dolmen de Gaoutabry La Londe-les-Maures  Inscrit MH (1988)[16] 43° 10′ 19″ N, 6° 14′ 20″ E Dolmen de Gaoutabry
Dolmen de Peycervier Lorgues 43° 29′ 08″ N, 6° 19′ 10″ E Dolmen de Peycervier
Dolmen de Roque d'Aille Lorgues 43° 29′ 13″ N, 6° 18′ 00″ E
Dolmen des Muraires no 1 Le Luc  Inscrit MH (1988)[17] 43° 25′ 39″ N, 6° 17′ 15″ E Dolmen des Muraires
Dolmen de Maravieille La Môle 43° 13′ 04″ N, 6° 28′ 37″ E
Coffre de Collorgues Montfort-sur-Argens 43° 30′ 04″ N, 6° 06′ 57″ E
Dolmen de l'Avaye Mons autre nom Dolmen de Bourigaille 43° 40′ 04″ N, 6° 40′ 20″ E Dolmen de l'Avaye
Dolmen de la Brainée Mons 43° 43′ 16″ N, 6° 45′ 24″ E Dolmen de la Brainée
Dolmen de la Colle Mons 43° 42′ 57″ N, 6° 44′ 54″ E Dolmen de la Colle de Mons
Dolmen de Peygros Mons 43° 39′ 31″ N, 6° 41′ 40″ E Dolmen de Peygros
Dolmen de Saint-Marcelin Mons 43° 41′ 39″ N, 6° 40′ 15″ E Dolmen de Saint-Marcelin
Dolmen des Collets Mons autre nom Dolmen du Colleton 43° 40′ 12″ N, 6° 44′ 43″ E Dolmen des Collets
Dolmen des Riens Mons autre nom Dolmen de Saint-Pierre  Inscrit MH (1988)[18] 43° 41′ 53″ N, 6° 43′ 35″ E Dolmen des Riens
Tholos des Pounches Mons ruiné 43° 39′ 50″ N, 6° 42′ 43″ E Tholos des Pounches
Dolmen de la Colle[7] Montmeyan
Tombe du Logis Neuf Nans-les-Pins tombe en blocs[8]
Tumulus de la Grande Bastide[7] Plan-d'Aups
Tumulus du Gendarme[7],[19] Plan-d'Aups
Dolmens de San-Peyre Plan-de-la-Tour 2 dolmens
Dolmens de Saint-Sébastien Plan-de-la-Tour 2 dolmens 43° 18′ 53″ N, 6° 34′ 21″ E
43° 19′ 02″ N, 6° 34′ 23″ E
Dolmen de Saint-Sébastien no 1
Menhir de Daumas Le Plan-de-la-Tour 43° 21′ 08″ N, 6° 34′ 43″ E
Menhir de Medost Le Plan-de-la-Tour 43° 19′ 02″ N, 6° 32′ 23″ E
Menhir de Vernades Le Plan-de-la-Tour dérobé en 1988
Menhir du Pra-Bourdin Le Plan-de-la-Tour autre nom Menhir du Pré de la Pierre Enchantée déplacé
43° 19′ 34″ N, 6° 33′ 33″ E
Menhir du Pra-Bourdin
Tumulus de Blaquière[7] Pourrieres
Dolmen de la Briande Ramatuelle 43° 10′ 41″ N, 6° 38′ 05″ E Dolmen de la Briande
Menhir des Bouis Ramatuelle
Menhirs Pascati Ramatuelle 4 menhirs[3]
Dolmen du Jas de Mèze Régusse
Dolmen de l'Agriotier Roquebrune-sur-Argens 43° 22′ 54″ N, 6° 41′ 26″ E Dolmen de l'Agriotier
Dolmen de la Gaillarde Roquebrune-sur-Argens Logo monument historique Classé MH (1910)[20] 43° 21′ 19″ N, 6° 42′ 07″ E Dolmen de la Gaillarde
Dolmen des Issambres[7] Roquebrune-sur-Argens
Menhir des Pétignons Roquebrune-sur-Argens 43° 26′ 42″ N, 6° 35′ 12″ E Menhir des Pétignons
Dolmen de Camdumy[7] La Roquebrussanne
Menhir de Mère Sainte-Maxime
Dolmen de Montrouge[7] Saint-Raphaël
Dolmen de la Valbonette[7] Saint-Raphaël
Dolmen de Valescure[7] Saint-Raphaël autre nom Dolmen de Suveret 43° 27′ 05″ N, 6° 47′ 24″ E
Menhir d'Aire-Peyronne Saint-Raphaël Logo monument historique Classé MH (1910)[21] 43° 26′ 00″ N, 6° 50′ 07″ E Menhir d'Aire-Peyronne
Menhirs de Veyssières Saint-Raphaël 5 menhirs dont 3 dressés[3]
autre nom Menhir de Valescure (Veyssières no 2)
Logo monument historique Classé MH (1938)[22]

Logo monument historique Classé MH (1969)[23]
(Veyssières no 3)
43° 27′ 13″ N, 6° 49′ 32″ E
43° 27′ 01″ N, 6° 49′ 09″ E
cour du musée de Draguignan (Veyssières no 3)
Menhir de Veyssières no 2
Dolmen de Parouvier[7] Salernes
Tholos de la Lauve Salernes 43° 34′ 39″ N, 6° 13′ 44″ E Tholos de la Lauve
Dolmen de la Colle-Roussel Seillans 43° 39′ 15″ N, 6° 40′ 22″ E Dolmen de la Colle-Roussel
Dolmen de Roudier Seillans 43° 35′ 37″ N, 6° 36′ 25″ E
Dolmen d'Avellanies Solliès-Toucas
Dolmen de la Verrerie-Vieille Tourrettes  Inscrit MH (1987)[24] 43° 34′ 43″ N, 6° 43′ 06″ E Dolmen de la Verrerie-Vieille
Menhirs du Jas de la Maure Tourrettes 2 menhirs 43° 34′ 39″ N, 6° 43′ 21″ E
Dolmen du Défens[7] Vérignon
Dolmen du Jas de Parète[7] Vidauban 43° 24′ 32″ N, 6° 26′ 24″ E
Menhir du Frigouret[3] Villecroze

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Conseil Général du Var, « Les Pierres de Mémoire », Les carnets varois du patrimoine n°2,‎ , p. 25
  2. a et b Sauzade 1998, p. 295
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i Barge et Mahieu 2005
  4. a et b Sauzade 1998, p. 297
  5. a, b et c Mothe 2012-2013
  6. Gérard Sauzade, Jean Courtin et G. Chabaud, « Le dolmen de la Haute-Suane (Grimaud-Sainte-Maxime, Var) et la tombe circulaire en blocs de l'Amourié (Grimaud) », Bulletin de la Société Préhistorique Française, t. 85, no 5,‎ , p. 156 (lire en ligne)
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m Sauzade 1998, p. 317
  8. a, b et c Sauzade 1998, p. 316
  9. « Notice no PA00081552 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Notice no PA00081553 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « Notice no PA00081554 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Notice no PA00081562 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « Notice no PA00081563 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Notice no PA00081580 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « Notice no PA00081588 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. « Notice no PA00081668 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. « Notice no PA00081675 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  18. « Notice no PA00081680 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. Furestier 2005, p. 173
  20. « Notice no PA00081700 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  21. « Notice no PA00081717 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. « Notice no PA00081716 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  23. « Notice no PA00081590 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  24. « Notice no PA00081760 », base Mérimée, ministère français de la Culture

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Odile Roudil et Gérard Bérard, Les Sépultures mégalithiques du Var, Éditions du C.N.R.S, (ISBN 978-2-222-02921-2)
  • Hélène Barge et Eric Mahieu, Les Mégalithes du Var - Programme de classement, restauration, mise en valeur, Bilan Scientifique 1992, S.R.A., DRAC-PACA
  • Hélène Barge et Eric Mahieu, Dolmens et menhirs de Provence, Serre, (ISBN 2-86410-050-9)
  • Hélène Barge et Eric Mahieu, Les Mégalithes du Var - 27 itinéraires de découverte, Actilia Multimédia, (ISBN 2-915097-02-X) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Florian Mothe, « Les dolmens du massif des Maures », Freinet, pays des Maures, no 10,‎ 2012-2013, p. 3-20
  • Gérard Sauzade, « Les sépultures collectives provencales », dans La France des dolmens et des sépultures collectives (4500 - 2000 avant J.-C.), Paris, Éditions Errance, , 336 p. (ISBN 2-87772-157-4), p. 293-328 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Robin Furestier, Les industries lithiques campaniformes du sud-est de la France (Thèse) : Catalogue, Aix-en-Provence, U.F.R Civilisations et Humanités Économies, Sociétés et Environnements Préhistoriques UMR 6636, , 283 p. (lire en ligne), pages 156 à 189

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]