Sites mégalithiques de l'Yonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article présente la liste des sites mégalithiques de l'Yonne, en France.

Les polissoirs de l'Yonne[modifier | modifier le code]

Saint-Julien-du-Sault (Yonne) Polissoir

À la fin du XXe siècle, le nombre de polissoirs répertoriés dans l'Yonne était de 89. Parmi eux, 10 avaient été identifiés par Joseph Déchelette en 1908, 19 par Hure en 1921 et 58 par Glaizal en 1993. Les polissoirs de l'Yonne sont le plus souvent en gros bloc de grès, soit à grain très fin et très dur (le cliquart), soit tendre. Le poudingue a plus rarement été utilisé (Dixmont). Leur couleur varie de l'ocre rouge ferrugineux au blanc presque pur.

Les hommes du Néolithique ont recueilli les silex nécessaires à l'élaboration de leurs outils sur les versants des collines ou aux ruptures des pentes. Au Néolithique moyen, ils ont extrait le silex selon une technique plus élaborée, par l'exploitation de puits et galeries rayonnantes dans la craie du Sénonais, au moyen de pics en bois ou en silex. Les mines de silex (minières) se développent du Néolithique moyen au Néolithique final et se répartissent de façon très localisée : on en compte une dizaine de part et d'autre de l’Yonne, à Champigny, Courlon-sur-Yonne, Courgenay, Gron, Serbonnes, Saint-Martin-du-Tertre, Fontaines et Passy. Ces minières nécessitaient une division du travail et une notion de marché et de réseau d'échange. Il était facile d'extraire les rognons de toutes tailles en abondance et de choisir ceux les plus aptes à la mise en forme de hache, de coins à fendre le bois, de pics, etc.

À Serbonnes, Jablines, Villemaur-sur-Vanne, le façonnage des ébauches de haches est réalisé sur le site ainsi que l'indique la présence d'éclats de débitage. Les ébauches sont ensuite confiées aux polisseurs.

Si les polissoirs de l'Yonne sont passés inaperçus dans le folklore, les appellations de certains sont toutefois caractéristiques de la diabolisation médiévale liée à un site. D'autres renvoient à la pratique de cultes pré-chrétiens : la pierre aux fées (Cérilly), la roche au diable (Les Bordes), la vallée d'enfer (Courgenay). D'autres font allusion aux rainures de polissage : la pierre à neuf coups (Courgenay), la pierre au fouet (Thorigny-sur-Oreuse).

Parmi les plus remarquables figurent :

  • le polissoir des Roches à Courgenay, classé monument historique en 1889, une moitié de polissoir en grès dur mesurant 5 × 4 mètres, pesant 30 tonnes et présentant 9 cannelures ;
  • le polissoir du Sauvageon à Courgenay, classé par arrêté du 30 mai 1922, de 2,75 sur 3,30 m dont 90 cm dépassent du sol et qui comporte 5 rainures à fond arrondis, 4 rainures à profil en V dissymétriques, une rainure isolée et deux plages de polissage ;
  • le polissoir de Lancy à Courgenay, classé par arrêté du 30 mai 1922, de 2,50 × 2,80 sur une roche oblongue, avec une cuvette de polissage de 30 × 20 et trois rainures formant un F à l'envers. Un bassin haut alimentait un bassin bas qui contenait de l'eau ;
  • le polissoir du bois des glands à Soucy: il s'agit en fait de trois rochers. Le premier, de 2,70 × 2,40 m, comporte deux gravures rupestres découvertes en 1992 ; elles sont uniques dans le département. Les deux autres sont plus petits et contiennent des cuvettes de polissage ;
  • à Cérilly, il y avait selon Maximilien Quantin sept polissoirs mais six ont été détruits et le 7e dit « la roche des fées », de 2,45 × 1,40 m, se trouve aujourd’hui dans un jardin privé du Musée Carnavalet et est inaccessible aux visiteurs [1].


Inventaire[modifier | modifier le code]

Nom usuel Commune Remarque Protection Coordonnées Illustration
Pierre-Fitte Aillant-sur-Tholon Logo monument historique Classé MH (1913)[2] 47° 51′ 44″ N, 3° 18′ 49″ E Aillant-sur-Tholon-FR-89-La Pierre-Fitte-2.jpg
Polissoir du Fond Pivet Bagneaux 48° 15′ 54″ N, 3° 35′ 07″ E
Dolmen de Bleigny-le-Carreau Bleigny-le-Carreau Logo monument historique Classé MH (1889)[3] 47° 50′ 12″ N, 3° 39′ 35″ E
Polissoir de la Côte de Fontaine Les Bordes
Polissoir de la Roche au Diable Les Bordes se trouve en Seine-et-Marne
Polissoirs des Côtats du Fourneau Les Bordes
Polissoirs du Vieux Verger Cérilly
Polissoir du Bois de la Bacule Cerisiers
Pierre qui sent l'huile Champigny 48° 17′ 52″ N, 3° 08′ 47″ E
Polissoir du Bas du Chêne Coton Champigny 48° 17′ 51″ N, 3° 08′ 47″ E
Polissoirs de Boudernault Champlost
Polissoirs du Bois de la Pommeraie La Chapelle-sur-Oreuse
Polissoirs de la Forêt d'Eau La Chapelle-sur-Oreuse 48° 17′ 24″ N, 3° 18′ 30″ E
Menhir de la Femme Blanche Châtel-Gérard 47° 37′ 29″ N, 4° 04′ 44″ E
Grande Borne Chéroy
Pierre aux Neuf Coups Courgenay 48° 16′ 50″ N, 3° 34′ 08″ E
Polissoir de Lancy Courgenay
Polissoir des Roches Courgenay Logo monument historique Classé MH (1889)[4] 48° 16′ 50″ N, 3° 34′ 09″ E
Polissoir du Sauvageon Courgenay Logo monument historique Classé MH (1922)[5] 48° 17′ 12″ N, 3° 31′ 04″ E
Polissoir de la Vallée d'Enfer Courgenay 48° 16′ 45″ N, 3° 34′ 50″ E
Menhir du Bois de l'Enfourchure Dixmont 48° 03′ 32″ N, 3° 27′ 21″ E
Polissoir de la Borde à la Gousse Dixmont 48° 05′ 27″ N, 3° 27′ 53″ E
Polissoir de la Vallée d'Armeau Dixmont 48° 04′ 53″ N, 3° 24′ 51″ E
Menhir des Rivaux Égriselles-le-Bocage Classé sous le nom impropre de « dolmen d'Égriselles-le-Bocage »[6]. Logo monument historique Classé MH (1894)[7] 48° 06′ 01″ N, 3° 12′ 01″ E Égriselles-le-Bocage - menhir des Rivaux.jpg
Polissoirs du Bois des Coudriers Flacy 48° 12′ 34″ N, 3° 35′ 45″ E
Polissoir des Grandes Gueules Grimault 47° 39′ 40″ N, 3° 59′ 10″ E
Grand Pays Lailly 48° 16′ 51″ N, 3° 30′ 13″ E
Pierre à l'Eau Lailly 48° 16′ 55″ N, 3° 30′ 10″ E
Menhir de Malay-le-Petit Malay-le-Petit
Menhir du Bois des Haies Massangis 47° 36′ 39″ N, 4° 02′ 19″ E
Tumulus de Tormancy Massangis Logo monument historique Classé MH (1931)[8] 47° 38′ 09″ N, 3° 58′ 18″ E
Menhir de la Cour Notre Dame Michery
Tumulus de la Tommelle Molinons 48° 13′ 11″ N, 3° 31′ 34″ E
Menhir de Montacher-Villegardin Montacher-Villegardin  Inscrit MH (1952)[9] 48° 08′ 54″ N, 3° 02′ 42″ E
Haute-Borne Noé Logo monument historique Classé MH (1939)[10] 48° 08′ 09″ N, 3° 23′ 30″ E Borne Percée.jpg
Polissoirs des Feignants Noé Logo monument historique Classé MH (1938)[11] 48° 08′ 55″ N, 3° 23′ 02″ E Polissoir des Fainéants 2.jpg
Menhir de la Pierre-Fritte Les Ormes
Mégalithe de la Pierre-qui-Tourne Perceneige
Menhir du Pas-Dieu Perceneige Logo monument historique Classé MH (1889)[12] 48° 22′ 08″ N, 3° 28′ 30″ E
Dolmen de Pont-sur-Yonne Pont-sur-Yonne
Roche aux Fées Quarré-les-Tombes 47° 21′ 19″ N, 3° 59′ 25″ E
Ruères Saint-Léger-Vauban
Polissoir du Hameau des Caves Saint-Martin-du-Tertre
Borne armoriée de Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes 48° 18′ 00″ N, 3° 29′ 06″ E
Dolmen du Bois de Bray Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes
Dolmens de Trainel Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes Logo monument historique Classé MH (1922)[13] 48° 20′ 00″ N, 3° 28′ 45″ E Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes - grand dolmen de Treinel.jpg
Dolmen et menhir de Lancy Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes Logo monument historique Classé MH (1889)[14] 48° 19′ 05″ N, 3° 29′ 25″ E Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes - dolmen de Lancy.jpg
Dolmens de Lapôtre Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes
Menhir de Lapôtre Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes
Polissoir du Bois de Bray Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes
Polissoir du Pavillon de Lancy Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes 48° 17′ 58″ N, 3° 29′ 57″ E
Polissoir de la Pierre Couverte Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes 48° 18′ 24″ N, 3° 30′ 21″ E
Polissoir de la Tour de Villechat Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes
Menhirs du Chêne-des-Roches Saint-Sérotin
Polissoir de la Vallée des Roches Saligny
Menhir de la Pierre Aigüe Savigny-sur-Clairis 48° 04′ 22″ N, 3° 04′ 15″ E
Pierre à Colon Les Sièges Logo monument historique Classé MH (1889)[15] 48° 08′ 55″ N, 3° 32′ 47″ E Pierrecolon.jpg
Polissoir du Bois du Bouquet Soucy
Polissoirs du Bois des Glands Soucy 48° 16′ 29″ N, 3° 20′ 09″ E
Dolmen de la Bertauche Thorigny-sur-Oreuse
Pierres au Fouet Thorigny-sur-Oreuse
Polissoir de la Bardauche Thorigny-sur-Oreuse
Polissoir du Bois du Champ Pourri Thorigny-sur-Oreuse
Polissoir du Bois de Chenevisy Thorigny-sur-Oreuse
Polissoir de la Verrerie Thorigny-sur-Oreuse
Polissoirs de Barraul Thorigny-sur-Oreuse
Polissoirs du Bois de Mainboeuf Thorigny-sur-Oreuse
Menhir de Vaudeurs Vaudeurs
Pierre-Enlevée Vaumort Logo monument historique Classé MH (1889)[16] 48° 09′ 14″ N, 3° 26′ 20″ E Pierre-Enlevée à Vaumort.jpg
Grande Ménagère Verlin 48° 00′ 24″ N, 3° 14′ 24″ E
Menhir du Bois Michot Verlin 48° 00′ 22″ N, 3° 12′ 49″ E
Polissoir de la Vieille Tuilerie Vernoy
Polissoir de la Ferme de la Sablonnière Villefranche
Polissoir des Moulins Banaux Villeneuve-l'Archevêque
Menhir de Pierre Frite Villeneuve-sur-Yonne Logo monument historique Classé MH (1954)[17] 48° 03′ 51″ N, 3° 17′ 09″ E
Pierre qui sent l'huile Villeneuve-sur-Yonne autre nom : La Grosse Pierre 48° 05′ 08″ N, 3° 18′ 32″ E
Polissoir du Poirier d'Hiver Villeneuve-sur-Yonne
Polissoir du Bois du Puits de la Coudre Villethierry
Polissoir des Placeaux Villevallier
Polissoir des Sablons Villiers-Louis
Grosse-Borne Voutenay-sur-Cure 47° 33′ 53″ N, 3° 45′ 41″ E

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les polissoirs néolithiques de l'Yonne, Esquisse d'un paysage proto-industriel, Pierre Glaizal et Jean-Paul Delor, Collection "terre d'histoire", Imprimerie Fostier, 1993
  2. « Menhir dit La Pierre-Fitte », notice no PA00113568, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. « Dolmen », notice no PA00113623, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. « Polissoir des Roches », notice no PA00113659, base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. « Polissoir du Sauvageon », notice no PA00113660, base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. Pierre Glaizal, Les menhirs de l'Yonne, Les amis du vieux Villeneuve, société d'histoire et d'archéologie du canton de Villeneuve-sur-Yonne, coll. « Terre d'histoire », , 233 p., p. 62 à 67
  7. « Dolmen », notice no PA00113679, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Tumulus du tertre à Tormancy », notice no PA00113698, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Menhir », notice no PA00113747, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Menhir dit La Haute-Borne ou La Borne-Percée », notice no PA00113759, base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. « Polissoir dit des Fainéants », notice no PA00113760, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Menhir dit du Pas-Dieu », notice no PA00113777, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « Grand et petit dolmens de Trainel », notice no PA00113831, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Dolmen dans la forêt domaniale de Vauluisant », notice no PA00113850, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « Menhir dit La Pierre à Colon », notice no PA00113888, base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. « Menhir dit La Pierre-Enlevée ou La Pierre-Aux-Sorcières », notice no PA00113926, base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. « Menhir », notice no PA00113948, base Mérimée, ministère français de la Culture