Cricqueville-en-Bessin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cricqueville-en-Bessin
La pointe du Hoc
La pointe du Hoc
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Bayeux
Canton Trévières
Intercommunalité Communauté de communes Isigny-Omaha Intercom
Maire
Mandat
Philippe Leboucher
2014-2020
Code postal 14450
Code commune 14204
Démographie
Gentilé Cricquevillais
Population
municipale
189 hab. (2014)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 22′ 40″ nord, 0° 59′ 56″ ouest
Altitude Min. 0 m
Max. 39 m
Superficie 8,55 km2

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Cricqueville-en-Bessin

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Cricqueville-en-Bessin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cricqueville-en-Bessin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cricqueville-en-Bessin

Cricqueville-en-Bessin Prononciation du titre dans sa version originale Écouter est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 189 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune littorale de la Manche, Cricqueville-en-Bessin est située à dix kilomètres d'Isigny-sur-Mer et à vingt-cinq kilomètres de Bayeux, dans le parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Carte de la commune.
Communes limitrophes de Cricqueville-en-Bessin[1]
Mer de la Manche,
Grandcamp-Maisy
Mer de la Manche Mer de la Manche,
Saint-Pierre-du-Mont
Grandcamp-Maisy Cricqueville-en-Bessin[1] Saint-Pierre-du-Mont
Grandcamp-Maisy,
La Cambe
La Cambe Saint-Pierre-du-Mont

Toponymie[modifier | modifier le code]

Cricqueville-en-Bessin[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Crycavilla en 1096 (Faucon, hist. de Saint-Vigor); Crekevilla 1198 (magni rotuli, p. 36)[2].

Il s'agit d'une formation toponymique médiévale en -ville au sens ancien de « domaine rural » (ancien français vile « domaine rural, village » du gallo-roman VILLA « grand domaine rural »).

Le premier élément Cricque- représente sans doute un appellatif toponymique d'origine scandinave, à savoir kirkja « église »[3], devenu crique par métathèse de [r]. Il existe quelques cas pour lesquels l'élément ville peut être précédé d'un appellatif vieux norrois, cf. Bouville (Seine-Maritime). L'hypothèse d'un nom de personne norrois *Kriki, non attesté, est donc inutile. En revanche, dans ce cas précis on peut penser que le vieux norrois kriki « crique » peut expliquer le premier élément Cricque- car il existe effectivement une crique en eau profonde qui forme un port naturel sur le territoire de l'ancienne paroisse.

En 1891, Cricqueville devient Cricqueville-en-Bessin [4].

Le gentilé est Cricquevillais.

Pointe du Hoc[modifier | modifier le code]

Il s'agit quasiment d'une tautologie, les sens de l'ancien normand hoc s'étant perdu, on lui a adjoint le terme français pointe. Hoc est un appellatif toponymique issu du vieil anglais hōc qui avait également le sens de « pointe de terre, cap ». Il a donné l'anglais hook « crochet », mais qui conserve également, dans de rares usages, le sens de « cap étroit » ou « spit or narrow cape of sand or gravel turned landward at the outer end » Cf. Sandy Hook, New Jersey. Il s'est hypothétiquement croisé avec l'ancien scandinave haka « menton » employé à l'accusatif, c'est-à-dire höku, et l'ancien scandinave haki « crochet »[5]. Il existe de nombreux homonymes en Normandie, notamment dans le Cotentin, le pays de Caux et le Roumois, comme le havre et la pointe du Hoc près d'Harfleur, le pré du Hoc à Martin-Église, le Hoc à Saint-Pierre-en-Port et à Aizier, etc.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1989[6] mars 2008 Louis Ledevin SE Agriculteur
mars 2008[6] avril 2014 Frédéric Pain SE Agriculteur
avril 2014[7] en cours Philippe Leboucher SE Employé de laiterie
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 189 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2005, 2010, 2015, etc. pour Cricqueville-en-Bessin[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Cricqueville a compté jusqu'à 481 habitants en 1831.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
480 477 458 434 481 477 443 425 408
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
439 446 432 437 430 401 418 393 365
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
346 361 328 236 259 242 261 233 229
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
197 200 190 157 171 182 183 192 189
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le monument de l'Aiguille.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Célestin Hippeau, Dictionnaire topographique du département du Calvados, Paris, 1883, p. 92 [1]
  3. René Lepelley, Étymologie des noms de communes de Normandie, éditions Charles Corlet, Presses universitaires de Caen, 1996, p. 104
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Cricqueville-en-Bessin », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 26 février 2010)
  5. Jean Renaud, Les Vikings et la Normandie, Éditions Ouest-France, 1989, p. 170
  6. a et b « Atmosphère explosive pour l'élection du maire Frédéric Pain », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 7 janvier 2016)
  7. « Philippe Le Boucher élu maire à 50 ans », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 7 janvier 2016)
  8. « Cricqueville-en-Bessin (14450) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 17 mai 2014)
  9. Date du prochain recensement à Cricqueville-en-Bessin, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. « Église », notice no PA00111267, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. Le patrimoine des communes du Calvados, vol. 2, Paris, Flohic Éditions, (ISBN 2-84234-111-2), p. 958

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :