Tour-en-Bessin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tour.

Tour-en-Bessin
Tour-en-Bessin
Le château de Vaulaville.
Blason de Tour-en-Bessin
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Bayeux
Canton Trévières
Intercommunalité Communauté de communes Isigny Omaha Intercom
Maire
Mandat
Frédéric Renaud
2014-2020
Code postal 14400
Code commune 14700
Démographie
Population
municipale
653 hab. (2016 en augmentation de 10,12 % par rapport à 2011)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 17′ 46″ nord, 0° 46′ 44″ ouest
Altitude Min. 20 m
Max. 77 m
Superficie 10,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Tour-en-Bessin

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Tour-en-Bessin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tour-en-Bessin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tour-en-Bessin

Tour-en-Bessin est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 653 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Tour-en-Bessin est une commune du Bessin située sur la route nationale 13 à six kilomètres à l'ouest de Bayeux.

Communes limitrophes de Tour-en-Bessin[1]
Mosles Étréham Maisons
Mosles,
Crouay
Tour-en-Bessin[1] Sully, Vaucelles
Crouay Cottun Cussy

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Tor, Tur en 1089, Tornum en 1128, Turris en 1195, Tor en 1277, Toure en 1418, Le Tour en 1667[2],[3].

La chûte du [n] assez précoce dans des mots d'ancien français comme jour (< jorn cf. journée) ou four (< forn cf. patronyme Fournier) ne permet pas de savoir laquelle des deux latinisations Tornum de 1128 ou Turris de 1195 est juste, l'une comme l'autre ayant abouti à Tour. Cependant la forme Le Tour de 1667 fait préférer la première hypothèse, basée d'ailleurs sur une forme plus ancienne. En outre, Albert Dauzat n'évoque que la première solution, qu'il propose d'expliquer par l'ancien français tor, tur > tour « tournant », tout en envisageant également l'élément pré-latin turno- que l'on trouve, avec un suffixe, dans les différents Tournai, Tournay, Tornac, etc.[2]. Xavier Delamarre considère que turno- est celtique (gaulois) et signifie peut-être « hauteur », cf. breton torn-aot « hauteur du rivage », « falaise »[4]. Tour-en-Bessin se situe en effet sur une légère élévation par rapport aux communes avoisinantes.

Le déterminant complémentaire en-Bessin a été ajouté postérieurement à 1667, pour empêcher l'homonymie avec d'autres Tour.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
maire en 1900[5] ? Jean de Vaulogé   Conseiller d'arrondissement du canton de Trévières
juin 1995[6] mars 2008 Christian Legrand DVG Agriculteur
mars 2008[7] avril 2008[8] Serge Briard SE Cadre
avril 2008 En cours Frédéric Renaud[9] SE Cadre en industrie pharmaceutique
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[réf. souhaitée].

Équipement[modifier | modifier le code]

Tour-en-Bessin bénéficie de différents services :

  • la salle municipale des fêtes Marcel-Leroy (100 personnes),
  • la salle de l'ancienne école,
  • la Maison des associations Albert-Louis,
  • le groupe scolaire Victor-Paquet,
  • une agence postale.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[11].

En 2016, la commune comptait 653 habitants[Note 2], en augmentation de 10,12 % par rapport à 2011 (Calvados : +1,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
601364642726745725727700694
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
709725674650640639621609604
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
591538504414364404401381437
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
414452418421512504585593653
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

La commune propose un parc de loisirs comprenant :

  • un terrain de pétanque,
  • un espace multi-jeux,
  • des tables de pique-nique.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Monique Corblet.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Tour-en-Bessin Blason Coupé ondé: au 1er d'azur à l'église d'argent accostée de deux châteaux à deux tours couvertes du même et ouverts du champ, le tout surmonté du nom de la commune en lettres capitales d'or, au 2e d'azur à deux léopards d'or, armés et lampassés d'azur l'un au-dessus de l'autre.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, (ISBN 2-85023-076-6), p. 676a
  3. Célestin Hippeau, Dictionnaire topographique du département du Calvados, Paris, 1883, p. 279 [1]
  4. Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise, éditions errance 2003, p. 303–304.
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5455028z/f23.image
  6. « Christian Legrand ne représente pas aux municipales », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 mai 2015)
  7. « Serge Briard a été élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 mai 2015)
  8. « Le plan d'urbanisme refusé, le maire s'en va », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 mai 2015)
  9. Réélection 2014 : « Tour-en-Bessin (14400) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 2 mai 2014)
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  14. a et b Mairie de Tour en Bessin
  15. Histoire normande : www.histoirenormande.fr/victor-paquet-rosieriste-roses-normandie

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :