Omagh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Omagh
en irlandais : An Ómaigh
en scots : Omey
Omagh
Administration
Pays Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Irlande du Nord (drapeau du Royaume-Uni) Irlande du Nord
Comté Tyrone
District Fermanagh and Omagh
Force de police Service de police d'Irlande du Nord
Incendie Northern Ireland Fire and Rescue Service (en)
Ambulance Northern Ireland Ambulance Service (en)
Démographie
Population 21 297 hab.
Géographie
Coordonnées 54° 35′ nord, 7° 17′ ouest
Altitude 65 m
Divers
Comté historique comté de Tyrone
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Irlande du Nord
Voir sur la carte administrative d'Irlande du Nord
City locator 14.svg
Omagh
Géolocalisation sur la carte : Irlande
Voir sur la carte administrative d'Irlande (île)
City locator 14.svg
Omagh
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Voir sur la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Omagh
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Voir sur la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Omagh
Liens
Site web www.omagh.gov.uk

Omagh (prononcé en anglais : /ˈoʊmə/, en irlandais : An Ómaigh /ənˠ ˈoːmˠəi/ « la plaine vierge » ) est la capitale du comté de Tyrone, en Irlande du Nord (Royaume-Uni).

Géographie[modifier | modifier le code]

La localité est située à la confluence des rivières Drumragh et Camowen qui se rencontrent pour former la Strule.

Avec 21 297 habitants dans la ville et au total 49 560 habitants dans le district en incluant les zones rurales aux alentours, elle est la plus importante ville de l'ouest de l'Irlande du Nord.

Etymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Omagh est une anglicisation du nom irlandais « an Óghmaigh » (irlandais moderne « an Ómaigh ») qui signifie « la plaine vierge ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Un monastère a apparemment été établi sur le site de la ville vers 792 et un couvent franciscain a été fondé en 1464[1]. Omagh a été fondée comme ville en 1610. Elle a servi de refuge aux fugitifs de l'est du comté de Tyrone pendant la Rébellion irlandaise de 1641. En 1689, James II est passé à Omagh, en route vers Derry.

Les partisans de Guillaume III, prince d'Orange, ont ensuite brûlé la ville.

En 1768, Omagh a remplacé Dungannon comme chef-lieu du comté de Tyrone. Omagh a acquis des liaisons ferroviaires avec Londonderry grâce au Londonderry and Enniskillen Railway en 1852, Enniskillen en 1853 et Belfast en 1861.

La caserne Sainte-Lucie a été achevée en 1881 et fut en activité jusqu'au 1er août 2007[2]. En 1899, le Tyrone County Hospital a ouvert.

Le gouvernement de l'Irlande du Nord a ordonné au Great Northern Railway Board de fermer la ligne de chemin de fer Omagh - Enniskillen en 1957[3].

Conformément au rapport Benson soumis au gouvernement d'Irlande du Nord en 1963, la Great Northern Railway of Ireland a fermé la ligne principale Portadown - Omagh - Londonderry en 1965[4], laissant Tyrone sans service ferroviaire.

Le 30 décembre 1942, un Consolidated Catalina Ib du No. 240 Squadron RAF qui opérait depuis la base RAF Killadeas s'est écrasé dans la ville. L'accident a tué les onze occupants, mais personne au sol n'a été tué ou blessé. La cause de l'accident n'a jamais été établie[5].

Les troubles[modifier | modifier le code]

Market Street, dans le centre d'Omagh

Ville majoritairement catholique, Omagh, comme le reste de l'Irlande du nord, fut marqué par les Troubles entre républicains catholiques et protestants entre les années 1960 et les années 1990.

Le un attentat à la voiture piégée, après une alerte insuffisamment précise, fit 29 morts et 220 blessés dans la rue commerçante de Market Street. Cet attentat fut revendiqué par une branche dissidente de l'IRA provisoire, l'IRA véritable, qui s'opposait à l'accord de paix du . L'attentat d'Omagh fut l'un des plus meurtriers du conflit nord-irlandais.

Omagh, un film réalisé par Pete Travis sorti en 2004 sur cette tragédie, relance très vivement l'hypothèse de négligence volontaire dans l'enquête suivant cet attentat.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France L'Haÿ-les-Roses (France)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Aubrey Gwynn et R. Neville Hadcock, Medieval Religious Houses Ireland, Longman, , 267, 273, 400 p. (ISBN 0-582-11229-X)
  2. (en) « Omagh gets green police station », Ulster TV, (consulté le 12 octobre 2014)
  3. (en) Michael H.C. Baker, Irish Railways since 1916, Londres, Ian Allan, , 153, 207 p. (ISBN 0-7110-0282-7)
  4. (en) Baker, 1972, pages 155, 209
  5. (en) Harro Ranter, « ASN Aircraft accident Consolidated Catalina Ib (PBY-5B) FP239 Omagh, Reaghan, Northern Ireland », sur aviation-safety.net