Black and Tans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Black and Tans (Noirs et Fauves) sont des combattants engagés par le gouvernement britannique dès 1920 afin d'aider la Police royale irlandaise (RIC) et l'armée britannique à lutter contre les indépendantistes de l'Armée républicaine irlandaise (IRA).

Origine[modifier | modifier le code]

Les Black and Tans, au nombre de 16 000, sont pour la majorité d'anciens combattants britanniques démobilisés après la Première Guerre mondiale.

Le nom Black and Tans (Noirs et Fauves) est celui d'une célèbre race de chiens de chasse de Limerick et fait également référence à la couleur kaki et vert-sombre de leur uniforme.

Agissements[modifier | modifier le code]

Les Black and Tans utilisent des automitrailleuses et des méthodes militaires violentes afin d'écraser la rébellion. Ils se comportent comme une armée d'occupation et scandalisent rapidement la population, puis l'opinion mondiale.

Incendies de villages, représailles, assassinats, les Black and Tans ont saccagé de nombreuses villes dont Balbriggan, un village côtier au nord de Dublin en et Cork dans la nuit du 11 au 12 .

Commentaires[modifier | modifier le code]

Les Black and Tans font partie du folklore irlandais, ils sont cités dans au moins deux chansons traditionnelles irlandaises  : "Come out ya Black and Tanes" et "The lightening of the IRA".

Voir aussi[modifier | modifier le code]