Roy Keane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roy et Keane.
Roy Keane
Roy keane 2014.jpg
Roy Keane en 2014.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Irlande Irlande (adjoint)
Biographie
Nom Roy Maurice Keane
Nationalité Drapeau : Irlande Irlandais
Naissance (44 ans)
Lieu Cork (Irlande)
Taille 1,8 m (5 11)
Période pro. 19892006
Poste Milieu défensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1979-1989 Drapeau : Irlande Rockmount AFC
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1989-1990 Drapeau : Irlande Cobh Ramblers 029 0(2)
1990-1993 Drapeau : Angleterre Nottingham Forest 154 (32)
1993-2005 Drapeau : Angleterre Manchester United 480 (51)
2006 Drapeau : Écosse Celtic Glasgow 013 0(1)
Total 676 (86)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1991-2005 Drapeau : Irlande Irlande 067 0(9)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2006-2008 Drapeau : Angleterre Sunderland
2009-2011 Drapeau : Angleterre Ipswich Town
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 21 septembre 2015

Roy Keane, né le à Cork, est un footballeur international irlandais reconverti entraîneur. Joueur, il évolue au poste de milieu de terrain récupérateur.

Roy Keane nait à Cork et débute dans le club local, le Rockmount FC. À dix-huit ans, il est repéré par les émissaires de Nottingham Forest. Le milieu de terrain s'impose rapidement comme titulaire chez les Rouge et Noir. Après trois saisons dans le club, il a rejoint Manchester United et y réalise la majeure partie de sa carrière, sous les ordres d'Alex Ferguson. Avec les Red Devils, Keane connait tous les succès, au niveau national, avec sept Premier Leagues, quatre FA Cups et cinq Community Shield. La domination du club mancunien au niveau national est concrétisée à l'échelle européenne par le succès en Ligue des Champions 1998-1999.

Roy Keane stoppe sa carrière de joueur en 2006, et enchaine sur un poste d'entraîneur. Sunderland choisi d'engager le milieu de terrain, alors que le club évoluait en Championship, et le technicien irlandais permet à son équipe de remonter en Premier League dès sa première saison.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts en Irlande (1971-1993)[modifier | modifier le code]

Roy Keane nait au début des années 1970 à Cork. Sa famille est proche du club local, le Rockmount FC, dans lequel Roy débute. Cependant, Keane teste plusieurs disciplines avant de se consacrer au ballon rond. Il commence par le hurling puis, à l'adolescence, hésite longuement entre le football et la boxe, dans laquelle effectue des bons débuts[1].

Keane fait ses débuts en amateur au Rockmount FC, avant de signer à Cobh Ramblers en 1989, un club semi-professionnel irlandais[2].

Découverte du haut niveau avec Nottingham (1990-1993)[modifier | modifier le code]

Peu de temps après, Keane se fait remarquer par Brian Clough, alors entraîneur de Nottingham Forest. Il obtient ainsi un transfert vers ce club, pour une transaction évaluée à 47 000 £. Avec Nottingham, il accède à la finale de la FA Cup en 1991. Mais au terme de la saison 1992-1993, le club est relégué en Football League Championship (2e division). Les gros clubs de Premiership s'empressent alors pour faire venir signer Keane, au vu des matchs prometteurs réalisés par l'irlandais à Nottingham.

Manchester United (1993-2006)[modifier | modifier le code]

Titulaire dès son arrivée (1993-1997)[modifier | modifier le code]

C'est finalement Manchester United qui obtient le joueur, pour un transfert évalué à 3,75 millions de livres. Cette transaction constitue à cette époque un record pour les Red Devils.

Keane connaît immédiatement le succès avec son club, puisqu'il assure avec brio la succession de Bryan Robson, qui vient de prendre sa retraite.

Capitaine courage (1997-2001)[modifier | modifier le code]

Roy Keane soulevant la Coupe d'Angleterre 1999.

Après le départ d'Éric Cantona, en 1997, Roy Keane est nommé capitaine de Manchester United. Son énergie sans limite et son leadership naturel font de lui le parfait candidat pour être le capitaine des Red Devils.

Durant la saison 1997-1998, Roy Keane est blessé au genou et manque ainsi une grande partie de la saison. Contraint de se passer de ses services, Manchester United ne remporte aucun titre cette année-là.

Keane fait un retour triomphal l'année suivante et Manchester réalisé un triplé historique : Ligue des champions, Championnat, et Coupe. C'est cependant cette même année que Keane fait tristement honneur à sa réputation de jeu agressif : lors des demi-finales de FA Cup et de Ligue des Champions, il reçoit un carton jaune qui lui fait manquer les deux finale.

La saison 1999-2000 est une année faste pour Keane, puisqu'il inscrit douze buts dont sept en Ligue des champions. De plus, il est nommé « Joueur de l'année » par ses pairs puis par les journalistes au terme de la saison.

Leader incontesté (2001-2006)[modifier | modifier le code]

Roy Keane avec Manchester United.

Keane est d'une aide précieuse pour l'obtention des titres de champion en 2001 et 2003, qui viennent s'ajouter à son glorieux palmarès. Il s'établit ainsi progressivement comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du club, à l'image des Bryan Robson, Éric Cantona ou bien encore Bobby Charlton.

En 2002, peu après la Coupe du monde qu'il ne dispute pas, il publie son autobiographie. Il y explique notamment qu'il a causé volontairement la blessure du joueur de Manchester City Alf Inge Haaland, voulant régler ses comptes avec lui. Le joueur l'avait moqué, une fois blessé à terre en 1997 lors d'un match Leeds-Manchester. Cette annonce lui vaut cinq matchs de suspension et une amende de 150 000 livres. Durant sa suspension, le capitaine des Red Devils en profite pour se faire opérer de la hanche dont il souffre.

Le 5 février 2005, Roy marque son cinquantième but sous les couleurs de Manchester United, lors d'un match contre Birmingham City.

Quelques mois plus tard, le 18 novembre 2005, Manchester United annonce la rupture du contrat entre le club et le joueur par « consentement mutuel » et avec effet immédiat. Keane met violemment en cause plusieurs de ses coéquipiers après la sévère défaite des Red Devils face à Middlesbrough (4-1)[3]. Alex Ferguson, l'entraîneur des Red Devils, déclare alors : « Roy Keane a été un serviteur fantastique pour Manchester United. Le meilleur milieu de terrain du monde de sa génération, il est déjà une figure marquante de l'illustre histoire du club. Roy a eu un rôle central dans les succès du club au cours des douze dernières années ».

Fin au Celtic Glasgow (2006)[modifier | modifier le code]

Keane termine sa carrière de footballeur au Celtic Glasgow, l'autre club de son cœur. Il débute à Glasgow durant le mois de janvier 2006, et inscrit 1 but en 13 matchs. Sous les couleurs du Celtic, il engrange le titre de champion d'Écosse et remporte la Coupe de la Ligue d'Écosse.

Équipe nationale (1991-2005)[modifier | modifier le code]

Keane fait ses débuts en équipe d'Irlande lors du mois de mai 1991, sous la houlette de Jack Charlton. En tout, il joue 67 matchs sous les couleurs irlandaises, inscrivant 9 buts. Il est le capitaine des men in green durant plusieurs années.

Lors de la Coupe du monde 1994 qui se déroule aux É.-U., Keane est nommé meilleur joueur irlandais du tournoi.

Il ne participe pas à la Coupe du monde 1998 qui a lieu en France, l'Irlande n'ayant pas réussi à s'extirper de son match de barrage contre la Belgique.

Il ne participe pas non plus à la Coupe du monde 2002 qui se déroule au Japon et en Corée. Pourtant son pays se qualifie pour la phase finale et Keane est retenu par le sélectionneur irlandais, Mick McCarthy. Mais juste avant le début du tournoi il se fâche avec celui-ci qui le renvoie à la maison sans qu'il ait pu disputer un seul match. À la suite de cette dispute, Keane déclare ne plus vouloir jouer pour l'Irlande tant que McCarthy sera aux commandes.

En 2003, Brian Kerr devient le nouveau sélectionneur de l'Irlande, et Keane peut donc refaire son apparition en équipe nationale. Il fait officiellement son retour le 27 mai 2004, dans un match amical contre la Roumanie à Lansdowne Road.

À la suite de la non-qualification des Boys in Green pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne, il annonce qu'il met fin à sa carrière internationale.

Entraîneur (depuis 2006)[modifier | modifier le code]

Sunderland (2006-2008)[modifier | modifier le code]

Le 12 juin 2006, Keane annonce sa retraite de footballeur, à cause d'un problème récurrent à la hanche[4].

Le 28 août 2006, il commence sa carrière d'entraîneur en prenant le poste de manager de Sunderland, équipe de deuxième division anglaise. Sous sa houlette, le club est sacré champion de Championship (D2) dès sa première saison. Le club obtient ainsi son billet pour la Premier League.

Le 4 décembre 2008, après deux ans à la tête de l'équipe, il quitte ses fonctions, à la suite d'une série de cinq défaites en six matches durant le mois de novembre. Il est remplacé par l'Écossais Ricky Sbragia.

Ipswich Town (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Roy Keane (au centre) avant un match avec Ipswich en avril 2010.

Le 23 avril 2009, Roy Keane retrouve du travail en prenant le poste de manager d'Ipswich Town[5] . Le club évolue en Championship (D2). Il est limogé le 7 janvier 2011 en raison de mauvais résultats.

Adjoint de l'équipe d'Irlande (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Le 5 novembre 2013, il est nommé par la FAI en tant que co-sélectionneur de l'équipe nationale irlandaise en compagnie de Martin O'Neill.

Style jeu engagé[modifier | modifier le code]

Roy Keane n'a pas un gabarit extraordinaire (1.80m, 76kg), mais possède une forte volonté. Sa rage de vaincre lui permet de remporter la plupart de ses duels au milieu du terrain. Rapide sur quelques mètres, puissant au contact et très agressif, Keane est un joueur dont il semble impossible de se défaire. En plus de son sens de l'engagement, il détient un bon bagage technique et une frappe de balle sèche et précise. Cet atout lui permet d'inscrire 55 buts avec les Red Devils et neuf autres avec l'équipe d'Irlande. Il représente la définition même du milieu défensif britannique, avec la rage de vaincre, et le sens complet du sacrifice. Les supporters de Manchester ont une chanson célèbre à son effigie : « There is only one Keano »[note 1],[1].

Dans sa carrière de joueur, Roy Keane est sanctionné à de nombreuses reprises. En effet, il reçoit quinze cartons jaunes au cours de la saison 2004-2005, son record personnel. En revanche, il est assez peu expulsé lors de son passage à Manchester United (de 1995 à 2005), seulement dix cartons rouges, soit en moyenne un par saison. En 2001, il brise le tibia et la carrière d'Alf-Inge Håland avec qui il a eu une vive altercation quelques saisons auparavant. Dans un geste brutal et totalement volontaire, Keane frappe le joueur qui vient de jouer le ballon[1].

Keane est également l'un des seuls joueurs à avoir été retenu pour une Coupe du monde, mais a ne pas l'avoir disputé, en raison d'un clash avec son sélectionneur en 2002. Suite à son départ de l'équipe d'Irlande, il insulte publiquement son sélectionneur, ce qui lui vaut d'être écarté pendant plusieurs mois de l'équipe nationale[1].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Générales par saison[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous illustre les statistiques de Roy Keane lors de sa carrière professionnelle[6],[7],[8].

Statistiques de Roy Keane au 21 septembre 2015
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Irlande Irlande Total
Division M B M B C M B M B M B
1990-1991 Drapeau de l'Angleterre Nottingham Forest D1 35 8 1 0 - - - 1 0 37 8
1991-1992 Drapeau de l'Angleterre Nottingham Forest D1 39 8 1 0 - - - 6 0 46 8
1992-1993 Drapeau de l'Angleterre Nottingham Forest PL 12 3 - - - - - 9 0 21 3
Sous-total 86 19 2 0 - 0 0 16 0 104 19
1993-1994 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 37 5 14 1 C1 3 2 10 0 64 8
1994-1995 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 25 2 8 0 C1 4 1 2 1 39 4
1995-1996 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 29 6 8 0 C3 2 0 2 0 41 6
1996-1997 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 21 2 6 1 C1 6 0 5 0 38 3
1997-1998 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 9 2 1 0 C1 1 0 3 1 14 3
1998-1999 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 35 2 8 0 C1 12 3 4 1 59 6
1999-2000 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 29 5 - - C1 12 6 4 0 45 11
2000-2001 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 28 2 3 0 C1 13 1 6 3 50 6
2001-2002 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 28 3 3 0 C1 12 1 6 1 49 5
2002-2003 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 21 0 5 0 C1 6 0 - - 32 0
2003-2004 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 28 3 6 0 C1 4 0 1 0 39 3
2004-2005 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 31 1 6 1 C1 6 0 7 0 50 2
2005-2006 Drapeau de l'Angleterre Manchester United PL 5 0 - - C1 1 0 1 0 7 0
Sous-total 326 33 68 3 - 83 14 51 9 528 59
2006 Drapeau : Écosse Celtic Glasgow D1 10 1 - - - - - - - 10 1
Total sur la carrière 422 53 70 3 - 86 15 67 9 645 80

Buts en sélections[modifier | modifier le code]

Comme entraîneur[modifier | modifier le code]

À jour au 28 août 2015
Équipe Pays Du Au Données
Joués Gagnés Perdus Nuls Gagnés %
Sunderland AFC Drapeau de l'Angleterre 100 42 41 17 42,00
Ipswich Town Drapeau de l'Angleterre 81 28 25 28 34,57

Palmarès[modifier | modifier le code]

Comme joueur[modifier | modifier le code]

Comme entraîneur[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Il n'y a qu'un seul Keano. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Keane, Le guerrier irlandais », sur footballdatabase.eu (consulté le 21 septembre 2015)
  2. Roy Keane, the Red Warrior, www.toutlemondesenfoot.fr, 4 mars 2013.
  3. « Keane tourne la page » (version du 25 novembre 2005 sur l'Internet Archive), consulté le 20 novembre 2009
  4. (en) « Legend Keane announces retirement », BBC sport,‎ (lire en ligne)
  5. Roy Keane rebondit à Ipswich, www.lequipe.fr, 24 avril 2009.
  6. Fiche de Roy Keane sur footballdatabase.eu
  7. Roy Keane sur le site de L'Équipe.
  8. (en) « Roy Keane - Matches in European Cups », sur rsssf.com,‎ (consulté le 21 septembre 2015)