Swansea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Swansea
en gallois : Abertawe
Swansea
Les ruines du château de Swansea.
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau du pays de Galles Pays de Galles
Comté Swansea
Statut Cité-comté (1er juin 2012[1])
Maire Sheigh Marjorie Spakowitz-Perdue (Parti travailliste gallois)
Code postal SA1-SA7
Démographie
Population 245 500 hab. (2016)
Densité 649 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 37′ 00″ nord, 3° 57′ 00″ ouest
Superficie 37 800 ha = 378 km2
Divers
Devise 'Floreat Swansea'
(« Que Swansea prospère »)
Comté historique Glamorgan
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Voir sur la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Swansea
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
Voir sur la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Swansea
Liens
Site web swansea.gov.uk

Swansea (prononciation : /ˈswɒnzi/) est une ville côtière de 246 500 habitants située dans le sud du pays de Galles. Dans ce pays, elle est connue aussi sous le nom gallois de Abertawe. Elle a le statut de « cité-comté » dans l'organisation administrative du pays de Galles depuis le [1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle se trouve à l'embouchure du petit fleuve, l’Afon Tawe, d'où son nom gallois. C'est la deuxième ville de la région après Cardiff. Elle constitue un comté depuis 2012. Il y a un siècle, son port était spécialisé dans l'exportation de houille destinée aux machines à vapeur et de produits métallurgiques. Actuellement, elle assure la liaison maritime avec Cork. Elle est aussi le quartier général de la Driver and Vehicle Licencing Authority, l'agence exécutive responsable pour les permis de conduire au Royaume-Uni. C'est la ville natale des poètes Dylan Thomas et Harri Webb, du réalisateur Sean Mathias et de la vedette de cinéma Catherine Zeta-Jones.

Bordée par une large baie sablonneuse de plus de 10 km de long, la cité possède des parcs et jardins, des équipements culturels de niveau international, des installations sportives et une foule de magasins. On y trouve aussi le plus grand marché de plein air du pays de Galles où l’on peut déguster des spécialités galloises traditionnelles, comme les coques de Penclawdd pêchées le matin même et le laverbread, « bara lawr » en gallois, concoction d'algues marines qui se mange avec le bacon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Maritime Quarter est un nouveau projet de réhabilitation des docks par la transformation de bâtiments historiques en espaces architecturaux modernisés. Dans le quartier du port de plaisance, on trouve des hôtels, des boutiques et des appartements luxueux et le National Waterfront Museum consacré au patrimoine industriel et maritime gallois y ouvrira ses portes.

La baie accueille en outre la station balnéaire victorienne de Mumbles. À proximité se trouve la péninsule de Gower, première zone de Grande-Bretagne à avoir été classée site naturel protégé.

D’innombrables plages ont obtenu un label de qualité et la vue depuis Worm’s Head sur Rhossili Beach est unique.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Gouvernement local[modifier | modifier le code]

En 1887, Swansea était un village à l'embouchure de la rivière Tawe, couvrant 1 846 ha dans le comté de Glamorgan[2]. Les limites de l'arrondissement ont été étendues à trois reprises, d'abord en 1835, avec l'ajout de Morriston, St Thomas, Landore, St John-juxta-Swansea et d'une partie de la paroisse de Llansamlet, puis en 1889, avec l'inclusion des zones autour de Cwmbwrla et Trewyddfa, et enfin en 1918, lorsque l'arrondissement a été élargi pour inclure la totalité de l'ancienne paroisse de Swansea, la partie sud de la paroisse de Llangyfelach, la totalité de la paroisse de Llansamlet, le district urbain d'Oystermouth et la paroisse de Brynau[3].

En 1889, Swansea a obtenu le statut de county borough[4] et le statut de ville en 1969, dont a hérité le district de Swansea lors de sa création par la fusion du county borough et du district rural de Gower en 1974[5]. En 1996, Swansea est devenue l'une des 22 autorités unitaires du Pays de Galles avec l'ajout d'une partie de l'ancien arrondissement de Lliw Valley. La nouvelle autorité a reçu le nom de "City and County of Swansea" (en gallois : Dinas a Sir Abertawe)[6].

Swansea était autrefois un bastion du Parti travailliste qui, jusqu'en 2004, a eu le contrôle général du conseil pendant 24 ans[7]. Les Libéraux-démocrates ont été le plus grand groupe de l'administration qui a pris le contrôle du conseil de Swansea lors des élections locales de 2004 jusqu'à ce que les élections de 2012 voient le conseil revenir sous le contrôle des travaillistes.

Le maire change en mai de chaque année.

Tourisme et patrimoine[modifier | modifier le code]

En ville[modifier | modifier le code]

  • Dylan Thomas Centre (centre littéraire)
  • Liberty Stadium (stade de football/rugby)
  • National Waterfront Museum (Musée national du littoral)
  • Singleton Park and Botanic Gardens (parc et jardin botanique)
  • Swansea Museum (musée municipal)
  • Wind Street (quartier nocturne)

Aux alentours[modifier | modifier le code]

  • Gower Heritage Centre (centre historique et pédagogique)
  • Margam Country Park (parc et jardins)
  • Neath Abbey (abbaye de Neath)
  • Oxwich Castle (château d’Oxwich)

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à Swansea[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Par le passé, la ville a accueilli de grand évènements sportifs. Ainsi, au cours de la coupe du monde de rugby à XIII de 1995, elle accueille le quart de finale Pays de Galles - Samoa occidentales[8] . Ce match a lieu au Vetch (en), un stade démoli en 2011, mais qui suscite toujours une grande nostalgie chez les habitants de la ville. Particulièrement chez les supporters du club de football Swansea City[9].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Lettre-patente du  : http://www.london-gazette.co.uk/issues/44986/pages/12450
  2. « History of Swansea in Glamorgan | Map and description », sur www.visionofbritain.org.uk (consulté le 13 novembre 2020)
  3. « Borough/County Borough/ City of Swansea records », sur web.archive.org, (consulté le 13 novembre 2020)
  4. (en) The Welsh Academy Encyclopedia of Wales, Cariff, University of Wales Press,
  5. « City and County of Swansea - History of the Mayoralty », sur web.archive.org, (consulté le 13 novembre 2020)
  6. « National Council on Archives: Rules for the Construction of Personal, Place and Corporate Names », sur web.archive.org, (consulté le 13 novembre 2020)
  7. (en) « Council leader resigns after defeat », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2020)
  8. (en-GB) « Wales at the World Cup: Beating Samoa », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juillet 2020)
  9. (en) Guto Llewelyn, « Vetch was glorious but Liberty has taken Swans to new level | Guto Llewelyn », sur walesonline, (consulté le 22 juillet 2020) : « It’s been a decade and a half since Swansea City’s last league game at the Vetch, a day of celebration and the start of a great new era. »
  10. Annuaire des villes jumelées

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]