Mons 2015

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mons 2015 est un projet culturel mené par la ville de Mons à l'occasion de sa désignation, avec Plzen, en République tchèque comme Capitale européenne de la culture en 2015. Son budget total était de 70,5 millions d'euros[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet commence le avec la fête d'ouverture qui rassemble plus de 100 000 personnes[2]. À cette occasion, le couple royal a inauguré l’exposition « Van Gogh au Borinage : La naissance d’un artiste[3] ».

Commentaires dans les médias[modifier | modifier le code]

À la suite du démontage en urgence d'une œuvre architecturale d'Arne Quinze surplombant une voie de circulation et censée perdurer 5 ans — The Passenger — mais qui montra d'inquiétants signes d'instabilité dès les premières semaines de son installation[4], le journal The Guardian a critiqué de façon virulente la cité montoise dans le cadre de ses projets de capitale européenne de la culture[5].

Conçue avec la collaboration d'un organisme de contrôle indépendant et de deux bureaux d'ingénieurs, une nouvelle version de cette installation urbaine fut reconstruite aux frais de l'artiste en octobre de la même année[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Agence BELGA, « Le budget total de Mons 2015 est de 70,5 millions d'euros », sur Lalibre.be, (consulté le 25 avril 2015)
  2. La rédaction du journal Le Soir, « Mons 2015: plus de 100.000 personnes à la fête d’ouverture, pari réussi! », sur Lesoir.be, (consulté le 24 avril 2015)
  3. Agence BELGA, « Mons 2015: Le couple royal a inauguré l’exposition Van Gogh », sur Lesoir.be, (consulté le 25 avril 2015)
  4. a et b Le "Passenger" d'Arne Quinze est de retour à Mons, RTBF et agence Belga.
  5. J.LGG, « Mons critiqué avec virulence par "The Guardian" », sur Lalibre.be, (consulté le 24 avril 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]