Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Notre-Dame-des-Neiges et Notre-Dame.
Cimetière Notre-Dame-des-Neiges
Cimetiere Notre-Dame-des-Neiges 08.jpg

Cimetière Notre-Dame-des-Neiges de Montréal.

Pays
Province
Commune
Religion(s)
Superficie
139,2 hectares
Mise en service
Statut patrimonial
Lieu historique national (1999)
Site patrimonial cité (1987, site du patrimoine du Mont-Royal)
Site patrimonial déclaré (2005, site patrimonial du Mont-Royal)
Coordonnées
Localisation sur la carte du Québec
voir sur la carte du Québec
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la région métropolitaine de Montréal
voir sur la carte de la région métropolitaine de Montréal
Red pog.svg
Personnalités enterrées

Fondé en 1854, le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, cimetière de la paroisse Notre-Dame de Montréal, est un cimetière de 343 acres (1,39 km2) situé dans le quartier Côte-des-Neiges à Montréal, Québec. L'entrée et les terres vont le long d'une partie du Chemin de la Côte-des-Neiges et ascendent les pentes du mont Royal. Il partage une partie de la montagne avec le cimetière Mont-Royal, originellement protestant et majoritairement anglophone.

Description[modifier | modifier le code]

Cimetière catholique ouvert aux défunts de toutes confessions, Notre-Dame-des-Neiges est le plus grand cimetière du Canada. Son « mausolée La Pietà » contient une reproduction de grandeur nature de la Pietà de Michel-Ange sculpture située dans la basilique Saint-Pierre au Vatican

Le nom du cimetière vient de la légende de Notre-Dame des Neiges, en 352, lorsqu'un aristocrate nommé Jean et sa femme eurent un songe communiqué par la Vierge Marie leur demandant de construire une chapelle. La basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome fut construite par la suite.

Il est reconnu comme un lieu historique national du Canada en 1998[1].

Personnalités célèbres enterrées dans ce cimetière[modifier | modifier le code]

Historiquement, il fut principalement lieu de sépulture des Canadiens français, ceux-ci ayant longtemps été très majoritairement de foi catholique. Le cimetière est le dernier lieu de repos pour plusieurs anciens maires de la ville de Montréal et de plusieurs anciens premiers ministres du Québec ainsi que d'autres personnalités notoires, incluant :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parcs Canada, Montréal, une ville d'histoire, 2004, p.107

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]