Louis-Olivier Taillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Louis-Olivier Taillon
Illustration.
Louis-Olivier Taillon, vers 1910.
Fonctions
Premier ministre du Québec

(3 ans, 4 mois et 25 jours)
Lieutenant-gouverneur Joseph-Adolphe Chapleau
Législature 8e
Prédécesseur Charles-Eugène Boucher de Boucherville
Successeur Edmund James Flynn

(4 jours)
Lieutenant-gouverneur Louis François Rodrigue Masson
Législature 6e
Prédécesseur John Jones Ross
Successeur Honoré Mercier
BarreauQuebec Logo.png Bâtonnier du Québec
Bâtonnier de Montréal (1892-1893)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Terrebonne (Bas-Canada)
Date de décès (à 82 ans)
Lieu de décès Montréal (Québec), (Canada)
Parti politique Parti conservateur du Québec
Conjoint Louise-Georgiana Archambault
Profession Avocat

Signature de Louis-Olivier Taillon
Premiers ministres du Québec

Louis-Olivier Taillon, né le à Terrebonne et décédé le à Montréal, est un homme politique québécois. Il est le 8e premier ministre du Québec, il occupe cette fonction sous la bannière du Parti conservateur du Québec, très brièvement, du au puis est réélu pour un deuxième mandat, du au . Il est enterré au cimetière Notre-Dame-des-Neiges, à Montréal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie politique[modifier | modifier le code]

Louis-Olivier Taillon

Son premier mandat ne dure que quatre jours, du au . Ce mandat arriva à la fin du gouvernement conservateur de son prédécesseur John Jones Ross, où il détenait le poste de procureur général. Il dirigeait également le gouvernement à l'Assemblée législative car Ross ne pouvait y siéger, étant membre du Conseil législatif. Ross avait perdu les élections générales de 1886, mais avait tenté de s'accrocher au pouvoir avec un gouvernement minoritaire pour quelques mois de plus.

Taillon est chef de l'opposition de 1887 à 1890, quand il perd l'élection de 1890 ainsi que son propre siège.

Il est bâtonnier du Québec de 1892 à 1893.

Il retourne brièvement à la pratique du droit, mais après que le premier ministre libéral Honoré Mercier ait été démis de ses fonctions par le lieutenant-gouverneur du Québec, Taillon devient ministre sans portefeuille dans le gouvernement de Charles-Eugène Boucher de Boucherville. Comme sous John Jones Ross, il est à la tête du gouvernement à l'Assemblée législative, car de Boucherville est membre du Conseil législatif. Taillon devient premier ministre lorsque Boucher de Boucherville démissionne.

Il démissionne en 1896 et fait le saut en politique fédérale pour servir en tant que ministre des Postes dans le très éphémère gouvernement conservateur de Charles Tupper, de à . Il ne parvient pas à remporter un siège à la Chambre des communes aux élections de 1896, et échoue encore une fois en 1900, mettant ainsi fin à sa carrière politique. En 1916, il est fait chevalier. Il meurt à Montréal en 1923.

Louis-Olivier Taillon, vers 1900.

Résultats électoraux fédéraux[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux de Louis-Olivier Taillon[modifier | modifier le code]

À venir.

Résultats électoraux provinciaux[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux de Louis-Olivier Taillon[modifier | modifier le code]

Élection générale québécoise de 1875 dans Montréal-Est
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Louis-Olivier Taillon Conservateur 3 068 53,1 % 357
     Joseph Duhamel Libéral 2 711 46,9 % -
Total 5 779 100 %  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/m3.html
Élection générale québécoise de 1878 dans Montréal-Est
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Louis-Olivier Taillon (sortant) Conservateur 3 924 50,8 % 130
     Jacques Grenier Libéral 3 794 49,2 % -
Total 7 718 100 %  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/m3.html
Élection générale québécoise de 1881 dans Montréal-Est
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Louis-Olivier Taillon (sortant) Conservateur 3 924 50,8 % 130
     Joseph-Xavier Perrault Libéral 3 794 49,2 % -
Total 7 718 100 %  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/m3.html
Élection partielle québécoise de 1884 dans Montréal-Est
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Louis-Olivier Taillon (sortant) Conservateur (sans opposition)
Total
-
-  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/m3.html
Élection générale québécoise de 1886 dans Montréal-Est
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Laurent-Olivier David Libéral 3 056 36,6 % 186
     Louis-Olivier Taillon (sortant) Conservateur 2 870 34,4 % -
     Adélard Gravel National 2 428 29,1 % -
Total 8 354 100 %  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/m3.html
Élection partielle québécoise de 1886 dans Montcalm
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Louis-Olivier Taillon Conservateur 1 243 64,8 % 567
     J.-E. Écrément National 676 35,2 % -
Total 1 919 100 %  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/m2.html
Élection générale québécoise de 1890 dans Jacques-Cartier
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Arthur Boyer (sortant) Libéral 1 290 54,2 % 202
     Louis-Olivier Taillon Conservateur 1 088 45,8 % -
Total 2 378 100 %  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/j.html
Élection générale québécoise de 1892 dans Chambly
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Louis-Olivier Taillon Conservateur 1 246 53,5 % 164
     Antoine Rocheleau (sortant) Libéral 1 082 46,5 % -
Total 2 328 100 %  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/c1.html
Élection partielle québécoise de 1892 dans Chambly
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Louis-Olivier Taillon (sortant) Conservateur (sans opposition)
Total
-
-  
Source : http://www.assnat.qc.ca/fr/patrimoine/resultatselec/c1.html

Résultats électoraux du Parti conservateur du Québec sous Taillon[modifier | modifier le code]

élections précédentes • Résultats des élections générales de 1890 [1]élections suivantes
Partis Chef Candidats Sièges Voix
1886 Élus Nb % +/-
     Libéral Honoré Mercier 62 33 43 70 345 44,5 % +4,96 %
     Conservateur Louis-Olivier Taillon 61 26 23 71 695 45,4 % -0,79 %
     National 7 3 5 9 265 5,9 % +0,66 %
     Ouvrier 1 0 1 1 958 1,2 % -2,02 %
     Conservateur indépendant 2 3 1 1 683 1,1 % -4,11 %
     Libéral indépendant 6
-
-
2 982 1,9 % +1,31 %
Total 139 65 73 157 928 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 67,3 % et 2 008 bulletins ont été rejetés.
Il y avait 278 607 personnes inscrites sur la liste électorale pour l'élection,
toutefois seules 237 740 personnes avaient plus d'un candidat dans leur district.

Honneurs[modifier | modifier le code]

La circonscription électorale de Taillon, créée en 1965, a été nommée en son honneur[2]. De même, la mémoire de cet homme est indirectement honorée dans le nom de Saint-Henri-de-Taillon, formé en partie d'après celui de l'ancien canton de Taillon[3]. Enfin, la rue Taillon à Québec a été nommée en son honneur[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Drouilly, Statistiques électorales du Québec. 1867-1989. 3e édition., Québec,
    Assemblée nationale du Québec, , 692 p. (ISBN 2-551-12466-2)
    .
  2. « Circonscription électorale de Taillon », sur site de la Commission de toponymie du Québec, (consulté le )
  3. https://toponymie.gouv.qc.ca/ct/ToposWeb/Fiche.aspx?no_seq=56708
  4. « Fiche du toponyme Taillon », sur site de la Ville de Québec (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]