Jacques Dextraze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le général Jacques Dextraze, CC, CMM, CBE DSO, CD, LL.D. (né le 15 août 1919 et mort le 9 mai 1993) est un militaire canadien, chef d'état-major de la défense.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Montréal, au Québec, fils de Jacques Dextraze et d'Amanda Bond, il s'est joint aux fusiliers Mont-Royal en 1940 et il fut bientôt appelé au combat. Dans la campagne du nord-ouest de l'Europe, il reçoit le commandement de son régiment en action et il mérite l'ordre du service distingué pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1950, il est rappelé de sa carrière civile pour construire, former et commander le deuxième bataillon, le Royal 22e Régiment, le menant lors de la guerre de Corée.

Son bataillon a gagné beaucoup d'estime pour sa défense vigoureuse de la colline 355, que les forces américaines avaient abandonnée sous les attaques répétées des Chinois, laissant les Vingt-Deux à découvert sur les deux flancs. Pendant 96 heures, la colline 355 passera tour à tour des mains des Américains à celles des Chinois mais le 22e, retranché à l'est, entre la colline 355 et la colline 227, résistera, grâce notamment au soldat Léo Major. Au bout de quatre jours, les Chinois battent en retraite et les collines 355 et 227 reviennent aux mains des Nations Unies.

En 1962, il est promu au rang de brigadier. En 1963, il devient le premier Canadien à être le chef d'état-major des forces de l'ONU au Congo et mérite l'ordre de l'Empire britannique pour ses services. En 1967, il est promu au rang de major-général et lieutenant-général. En 1972, il est promu au rang de général et devient le chef d'état-major des forces armées canadiennes pour une période inhabituelle de cinq ans.

Il a pris sa retraite des Forces armées canadiennes en 1977, et de 1977 à 1982, il était le président du Canadien National.

En 1978, il est fait compagnon de l'ordre du Canada. Il décède le 9 mai 1993. Il était l'époux de Frances Helena Pare et le père de quatre fils, Richard, Jacques, Robert et John.