Mil Milhas Brasil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 6 Heures de São Paulo)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mil Milhas Brasil
Description de l'image Circuit Interlagos.svg.
Généralités
Sport Compétition automobile
Création 1956
Autre(s) nom(s) 6 Heures de São Paulo
Éditions 39
Catégorie Endurance
Périodicité Annuelle
Lieu(x) État de São Paulo São Paulo
Drapeau du Brésil Brésil
Nations Mondiale
Site(s) Autodromo José Carlos Pace
Site web officiel www.milmilhas.com.br

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Allemagne Porsche Team
Plus titré(s) -Pilote:
Drapeau : Brésil Zeca Giaffone (pl)
-Constructeur:
Drapeau : États-Unis Chevrolet

Les Mil Milhas Brasil sont une épreuve d'endurance réservée aux voitures de sport (ou Sport-prototypes) et voitures grand tourisme (GT), qui se tient sur le tracé de l'Autodromo José Carlos Pace à Interlagos un quartier résidentiel de São Paulo (Brésil).

En 2012, la course est retenue au sein du nouveau Championnat du monde d'endurance FIA[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'épreuve connaît sa première édition en 1956. Elle est alors disputée sur l'ancienne configuration de l'Autodromo José Carlos Pace longue d'environ 8 km. La course a connu plusieurs périodes creuses ; ainsi elle n'a pas été courue de 1974 à 1980.

Elle est demeurée longtemps l'apanage de pilotes brésiliens. Cependant, elle connaît une première internationalisation en 2007. En effet, alors qu'elle est initialement comprise dans le calendrier du Championnat FIA GT, championnat international de voitures de Grand Tourisme, elle est finalement intégrée aux Le Mans Series 2007 où elle constitue la manche de clôture[2]. L'épreuve voit Peugeot l’emporter.

Après trois éditions non disputées, la course intègre le Championnat du monde d'endurance FIA pour sa première saison, impliquant une configuration de course différente car dorénavant disputée sur un format de 6 heures[1]. Elle y figure aussi en 2013 et 2014, voit trois constructeurs différents l’emporter et connaît une édition 2014 enlevée avec Porsche qui gagne devant Toyota pour 0,170 s et Mark Webber qui subit un violent accident le conduisant à l'hôpital[3]. Néanmoins, elle est remplacée en 2015 au profit des 6 Heures du Nürburgring.

En 2018, il est annoncé que l’épreuve fait son retour, toujours au sein du championnat du monde d'endurance, pour la saison 2019-2020[4].

Circuit[modifier | modifier le code]

Les 6 Heures de São Paulo se déroulent sur l'Autodromo José Carlos Pace, couramment surnommé circuit d'Interlagos, et situé dans la ville de São Paulo, au Brésil. Il est composé de deux lignes droites, dont la Reta Oposta, la plus longue du circuit. Ces deux lignes droites sont séparées par une section plus lente, formée d'une succession de courbes. Ce circuit est célèbre car il accueille la Formule 1.

Palmarès[5][modifier | modifier le code]

Année Pilotes Équipe Voiture Championnat
1 000 milles
Circuit de 8 km
1956 Drapeau : États-Unis du Brésil Catharino Andreatta
Drapeau : États-Unis du Brésil Breno Fornari (pl)
Carretera Ford
1957 Drapeau : États-Unis du Brésil Aristides Bertuol (pt)
Drapeau : États-Unis du Brésil Orlando Menegaz (pt)
Carretera Chevrolet
1958 Drapeau : États-Unis du Brésil Catharino Andreatta
Drapeau : États-Unis du Brésil Breno Fornari (pt)
Carretera Ford
1959 Drapeau : États-Unis du Brésil Catharino Andreatta
Drapeau : États-Unis du Brésil Breno Fornari (pt)
Carretera Ford
1960 Drapeau : États-Unis du Brésil Chico Landi
Drapeau : États-Unis du Brésil Christian Heins (en)
Alfa Romeo JK 2000
1961 Drapeau : États-Unis du Brésil Italo Bertão
Drapeau : États-Unis du Brésil Orlando Menegaz (pt)
Chevrolet Corvette
1962-1964 Course non disputée
1965 Drapeau : États-Unis du Brésil Justino de Maio
Drapeau : États-Unis du Brésil Victoria Azzalin
Carretera Chevrolet
1966 Drapeau : États-Unis du Brésil Camilo Christófaro
Drapeau : États-Unis du Brésil Eduardo Celidôneo
Chevrolet Corvette
1967 Drapeau : États-Unis du Brésil Luiz Bueno
Drapeau : États-Unis du Brésil Luiz Terra Smith
Interlagos Mark 1
1970 Drapeau : Brésil Abílio Diniz (en)
Drapeau : Brésil Alcides Diniz (pt)
Alfa Romeo GTA 2000
1971-1972 Course non disputée
1973 Drapeau : Brésil Bird Clemente (pt)
Drapeau : Brésil Nilson Clemente
Ford Maverick 4800
1974-1980 Course non disputée
1981 Drapeau : Brésil Zeca Giaffone (pt)
Drapeau : Brésil Affonso Giaffone (en)
Drapeau : Brésil Chico Serra
Chevrolet Opala (en) Stock Car
1982 Course non disputée
1983 Drapeau : Brésil Fausto Wajchenberg
Drapeau : Brésil Vicente Corrêa
Drapeau : Brésil Valdir Silva
Volkswagen Passat
1984 Drapeau : Brésil Zeca Giaffone (pt)
Drapeau : Brésil Reinaldo Campello
Drapeau : Brésil Maurizio Sala
Chevrolet Opala (en) Stock Car
1985 Drapeau : Brésil Paulo Gomes (en)
Drapeau : Brésil Fábio Sotto Mayor (pt)
Chevrolet Opala (en) Stock Car
1986 Drapeau : Brésil Zeca Giaffone (pt)
Drapeau : Brésil Affonso Giaffone (en)
Drapeau : Brésil Walter Travaglini
Chevrolet Opala (en) Stock Car
1987 Drapeau : Brésil Luís Pereira
Drapeau : Brésil Marcos Gracia
Chevrolet Opala (en) Stock Car
1988 Drapeau : Brésil Zeca Giaffone (pt)
Drapeau : Brésil Luís Pereira
Drapeau : Brésil Walter Travaglini
Chevrolet Opala (en) Stock Car
1989 Drapeau : Brésil Zeca Giaffone (pt)
Drapeau : Brésil Walter Travaglini
Chevrolet Opala (en) Stock Car
Circuit de 4,3 km
1990 Drapeau : Brésil Carlos Alves
Drapeau : Brésil José Carlos Dias
Chevrolet Opala (en) Stock Car
1991 Course non disputée
1992 Drapeau : Brésil Klaus Heitkotter
Drapeau : Allemagne Jurgen Weis
Drapeau : Allemagne Marc Gindorf (de)
BMW M3 2300
1993 Drapeau : Brésil Antônio Hermann
Drapeau : Autriche Franz Konrad
Drapeau : Allemagne Franz Prangemeier
Konrad Motorsport Porsche 911
1994 Drapeau : Brésil Wilson Fittipaldi
Drapeau : Brésil Christian Fittipaldi
Porsche 911 NSR
1995 Drapeau : Brésil Wilson Fittipaldi
Drapeau : Brésil Antônio Hermann
Drapeau : Autriche Franz Konrad
Konrad Motorsport Porsche 993
1996 Drapeau : Brésil André Lara Resende
Drapeau : Brésil Roberto Keller
Drapeau : Brésil Roberto Aranha
Porsche 911
1997 Drapeau : Brésil Nelson Piquet
Drapeau : Venezuela Johnny Cecotto
Drapeau : Royaume-Uni Steve Soper
McLaren F1 GTR
1998 Drapeau : Brésil Tom Stefani
Drapeau : Brésil André Grillo
Drapeau : Brésil Júlio Fernandes
AS Vectra 2.0
1999 Drapeau : Brésil Beto Borghesi
Drapeau : Brésil Jair Bana
Drapeau : Brésil Luciano Borghesi
Aldee AP-2000
2000 Course non disputée
2001 Drapeau : Brésil André Lara Resende
Drapeau : Brésil Régis Schuch
Drapeau : Brésil Max Wilson
Drapeau : Brésil Flávio Trindade
Stuttgart Sportscar Porsche 911 GT3 aucun championnat
2002 Drapeau : Brésil Régis Schuch
Drapeau : Brésil Flávio Trindade
Drapeau : Brésil Raul Boesel
Stuttgart Sportscar Porsche 911 GT3 aucun championnat
2003 Drapeau : Brésil Ingo Hoffmann
Drapeau : Brésil Xandy Negrão (pt)
Drapeau : Brésil Ricardo Etchenique
Drapeau : Brésil Fernando Nabuco
Pirelli/Medley Porsche 911 GT3 aucun championnat
2004 Drapeau : Italie Stefano Zonca
Drapeau : Italie Angelo Lancellotti
Drapeau : Italie Fabrizio Gollin
Racing Box Srl Dodge Viper GTS-R aucun championnat
2005 Drapeau : Brésil Xandy Negrão (pt)
Drapeau : Brésil Xandinho Negrão (en)
Drapeau : Brésil Guto Negrão (pt)
Drapeau : Brésil Giuliano Losacco (en)
Medley Sports Audi TT DTM aucun championnat
2006 Drapeau : Brésil Nelson Piquet
Drapeau : Brésil Nelsinho Piquet
Drapeau : France Christophe Bouchut
Drapeau : Brésil Hélio Castroneves
Cirtek Motorsport Aston Martin DBR9 aucun championnat
2007 Drapeau : France Nicolas Minassian
Drapeau : Espagne Marc Gené
Team Peugeot Total Peugeot 908 HDi FAP Le Mans Series
2008 Drapeau : Brésil Max Wilson
Drapeau : Brésil Raul Boesel
Drapeau : Brésil Marcel Visconde
Stuttgart Sportscar
Denner Motorsport
Porsche 911 GT3 RSR (997) aucun championnat
2009-2011 Course non disputée
6 Heures
2012 Drapeau : Autriche Alexander Wurz
Drapeau : France Nicolas Lapierre
Drapeau : Japon Toyota Racing Toyota TS030 Hybrid Championnat du monde d'endurance FIA
2013 Drapeau : Allemagne André Lotterer
Drapeau : Suisse Marcel Fässler
Drapeau : France Benoît Tréluyer
Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro Championnat du monde d'endurance FIA
2014 Drapeau : France Romain Dumas
Drapeau : Suisse Neel Jani
Drapeau : Allemagne Marc Lieb
Drapeau : Allemagne Porsche Team Porsche 919 Hybrid Championnat du monde d'endurance FIA
2014-2019 Course non disputée

Victoires[modifier | modifier le code]

  • Pilotes
  • 5:Drapeau : Brésil.Zeca Giaffone
  • 3:Drapeau : Brésil.Catharino Andreatta-Breno Fornari-Walter Travaglini
  • 2:Drapeau : Brésil.Orlando Menegaz- Luís Pereira-Wilson Fittipaldi-André Lara Resende-Flávio Trindade-Xandy Negrão-Régis Schuch-Raul Boesel-Nelson_Piquet
  • 2:Drapeau : AutricheFranz Konrad
  • Voitures
  • 11:Drapeau : États-Unis.Chevrolet
  • 9:Drapeau : Allemagne.Porsche
  • 4:Drapeau : États-Unis.Ford
  • 2:Drapeau : ItalieAlfa Romeo

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b « Calendrier 2012 sur le site de l'ACO »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  2. Julien Hergault, « Entre les lacs… », sur lemans.org, (consulté le 26 mars 2018).
  3. Le Scan Sport, « Crash à Sao Paulo : la grosse frayeur de Mark Webber », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le 26 mars 2018).
  4. Pierre Tassel, « Le retour de São Paulo confirmé pour 2019-2020 », sur autohebdo.fr, (consulté le 26 mars 2018).
  5. Liste des résultats d'Interlagos sur racingsportscars.com

Lien externe[modifier | modifier le code]