LucasArts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

LucasArts Entertainment Company est une société américaine de développement et d'édition de jeux vidéo, filiale de la société de production Lucasfilm, acquise en octobre 2012 par The Walt Disney Company. Avant d'être renommée en LucasArts Entertainment Company, la société s'appelait Lucasfilm Games, à l'origine de nombreux jeux d'aventure renommés (la série des Monkey Island, Indiana Jones et le Mystère de l'Atlantide, Maniac Mansion: Day of the Tentacle, The Dig), ainsi que de nombreux jeux réalisés sous la licence Star Wars. LucasArts a toujours essayé d'apporter une dimension cinématographique à ses jeux, en travaillant le côté immersif. Dans ce but, LucasArts a développé des outils brevetés comme SCUMM, iMUSE, INSANE et GrimE.

La politique de George Lucas de breveter ce qui est mis au point au travers de ses diverses sociétés dans une optique financière et économique de l'exploitation des licences, la licence Star Wars étant un exemple, les technologies développées par Lucasfilm Games et LucasArts sont dans la quasi-totalité des marques déposées, ce qui à l'époque était une exception dans le monde du jeu vidéo.

À la suite du rachat de Lucasfilm par The Walt Disney Company en octobre 2012, la société mère ferme LucasArts en avril 2013. Cependant les projets en cours tel que Star Wars 1313 pourraient voir le jour[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Logo de LucasFilm Games (jusqu'en 1991).

Lucasfilm Games a été fondée par George Lucas en 1982[2],[3], pour étudier les possibilités de l'Atari 2600 et de l'Atari 5200. L'annonce officielle de la création de Lucasfilm Games a lieu en janvier 1984[4],[5]. En 1987, Lucasfilm Games révolutionne le jeu d'aventure, et le pointer-et-cliquer avec son moteur de jeu SCUMM (Script Creation Utility for Maniac Mansion) développé par Ron Gilbert et Aric Wilmunder qui laisse plus de libertés aux scénaristes[4]. SCUMM est la plus connue des technologies et logiciels aux noms étranges mis au point chez Lucasfilm Games, mais il y en a d'autres comme iMUSE, INSANE, MMUCUS, CYST, FLEM et GrimE[6]. Il existe différentes histoires quant aux origines de ces noms, mais on sait que ce sont tous des rétro-acronymes, tournant pour la plupart autour du thème des sécrétions humaines. Maniac Mansion, le jeu pour lequel SCUMM a originellement été mis au point, sera l'une des plus grandes réussites de l'histoire du jeu d'aventure, et sera même porté à la télévision[6].

Toujours en 1987, et avec le concours de la National Geographic Society (NGS) du département d'éducation de l'État de Californie Lucasfilm Games développe GTV (Geographic TV), un support interactif et multimédia pour apprendre l'histoire américaine aux collégiens. La NGS a ajouté par la suite Planetary Manager et The People[7],[2]. 1988 est l'année de Zak McKracken and the Alien Mindbenders, considéré par certains fans comme la suite véritable de Maniac Mansion au détriment de sa suite officielle Maniac Mansion: Day of the Tentacle, et de Battlehawks 1942s un des premiers simulateurs de combat aérien de Lucasfilm Games qui prépare à la série de jeux du même genre exploitant la licence Star Wars[2]. C'est d'ailleurs l'année suivante, en 1989 que Lucasfilm Games adapte pour la première fois en jeu vidéo une licence Lucasfilm avec Indiana Jones and the Last Crusade, qui est décliné en jeu d'aventure et en jeu d'action.

Années 1990[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2013). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
Logo transitoire suite à la création de LEC (1991–1992).

En 1990, la réorganisation des sociétés Lucas entraîne la création de LucasArts Entertainment Company (LEC). LEC inclut notamment Lucasfilm Games, Industrial Light & Magic (ILM) et Skywalker Sound. Ces deux derniers sont ensuite fusionnés au sein de Lucas Digital Ltd et LucasArts devient le nom officiel de la division jeux. C'est durant cette décennie que les jeux d'aventure LucasArts connaissent leur apogée, avec des créateurs comme Ron Gilbert, Dave Grossman, Sean Clark, Michael Stemmle ou Tim Schafer. Une grande partie de ces créateurs ont par la suite quitté la compagnie pour lancer leurs propres projets. LucasArts révolutionne le genre en utilisant le pointer-et-cliquer et l'utilisation de la souris et en créant des règles de jeux empêchant le joueur de se mettre dans une situation de blocage complet dans le jeu nécessitant de recharger une sauvegarde. Il n'est pas vraiment possible de mourir dans un jeu d'aventure LucasArts (exception de certains titres comme Maniac Mansion, les Indiana Jones et Monkey Island - et dans ce dernier, il s'agit d'un easter egg où il faut vraiment le vouloir). C'est ainsi qu'en 1990 sort The Secret of Monkey Island de Ron Gilbert (déjà créateur de Maniac Mansion), premier jeu de la série culte Monkey Island[8] qui comporte quatre titres actuellement. Il sera suivi en fin d'année suivante par sa suite Monkey Island 2: LeChuck's Revenge. Les autres titres de la série se feront sans Ron Gilbert. Loom est le premier jeu LucasArts du genre a ne plus utiliser l'interface des verbes d'action utilisée jusqu'alors. Basé sur une interface de notes musicales, le jeu qui utilise la musique du Lac des cygnes de Tchaïkovski est une jeu avec une ambiance poétique bien différente de celle des autres LucasArts en temps normal. En 1992 sort Indiana Jones and the Fate of Atlantis, souvent dénommé Indiana Jones 4 ou Indy 4 (à ne pas confondre avec le quatrième film sorti en 2008).

Ancien logo L'Homme en or (1992–2005)

Le rythme de parution assez régulier au départ (un ou deux titres par an), commence à se ralentir par la suite. En 1993, Maniac Mansion: Day of the Tentacle, la suite de Maniac Mansion est considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs jeux d'aventures alors que d'autres trouvent qu'il est décevant comme suite de Maniac Mansion. Sam & Max Hit the Road (fin 1993, début 1994) devient également un hit avec son humour féroce et son univers loufoque. Il marque également l'abandon définitif de l'utilisation de l'interface des verbes. En 1994, Full Throttle est un jeu réussi et dans l'ambiance des LucasArts mais déçoit un peu certains fans à cause de sa durée de vie (court et facile). L'année suivante, The Dig, un jeu basé sur un scénario de Steven Spielberg (qui devait être à l'origine d'un film) est sans doute le plus décrié des jeux d'aventures LucasArts. Beaucoup plus difficile que les autres, avec des énigmes très ou trop complexes, on n'y retrouve pas l'humour habituel. Il se rapprocherait un peu plus de Loom à ce niveau, l'aspect poétique cependant moins présent. Il est cependant techniquement superbe. En 1997, cinq ans après le second volet sort le troisième Monkey Island : The Curse of Monkey Island. Graphiquement superbe pour l'époque (pouvant être apparenté à un dessin animé), le jeu fait, comme Maniac Mansion: Day of the Tentacle, s'opposer deux blocs de fans. Certains considèrent ce jeu comme le plus abouti de la série et ayant réussi à coller à l'univers des deux précédents (malgré une difficulté scénaristique importante liée à la fin de Monkey Island 2). D'autres trouvent qu'il ne correspond pas à ce qu'aurait fait Ron Gilbert s'il avait réalisé un troisième titre et que seul Ron Gilbert aurait la légitimité de faire un troisième épisode.

1998 marque un tournant avec Grim Fandango, le premier jeu d'aventure de la société en 3D. Le moteur SCUMM, utilisé jusque là, est abandonné au profit de GrimE et le pointer-et-cliquer est remplacé par un contrôle au clavier. Le jeu reste dans l'esprit loufoque des LucasArts mais le contrôle des actions au clavier ne fait pas l'unanimité auprès de certains joueurs qui trouvent que les mouvements sont plus difficiles et approximatifs. Enfin, en 2000, sort le dernier jeu d'aventure de la société, le quatrième volet de Monkey Island, Escape from Monkey Island. Comme le précédent volet, il a ses détracteurs. Bien que l'humour de la série y soit incluse, on[Qui ?] lui reproche les mêmes défauts que Grim Fandango car il utilise le même moteur de jeu. De plus, le scénario semble bien s'éloigner des trois précédents et, sur certains points, contredit les trois premiers volets.

Années 2000[modifier | modifier le code]

En 2004, suite à l'annulation de Sam & Max: Freelance Police[9], la suite prévue à Sam & Max Hit the Road, une partie de l'équipe du jeu quitte LucasArts pour fonder une nouvelle société, Telltale Games qui par la suite reprendra la licence Sam & Max[10] pour en faire ses propres suites Sam & Max : Saison 1 et Sam & Max : Saison 2. Deux tentatives de suite prévue pour Full Throttle ont également été annulées[11],[12],[13]. Cela marque d'ailleurs un changement de politique dans le choix des jeux de la société qui semble avoir abandonnée le développement des jeux d'aventure, le dernier en date étant Escape from Monkey Island, édité en 2000. LucasArts a depuis développé pratiquement que des jeux basés sur la franchise Star Wars. Cependant, suite à la sortie de Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal[14], LucasArts devrait ressortir des jeux basés sur la franchise Indiana Jones.

La suite du jeu ''Star Wars: Knights of the Old Republic 2 - The Sith Lords, intitulée Star Wars: The Old Republic, est annoncé le 21 octobre 2008[15] développé par BioWare[16] It was released in December 2011. Le 1er juin 2009, LucasArts annonce son retour dans le jeu d'aventure à travers une nouvelle version téléchargeable de The Secret of Monkey Island intitulée The Secret of Monkey Island: Special Edition sortie en juillet de la même année. Brooks Brown, le community manager, de la société a d'ores et déjà annoncé qu'il y aurait des rééditions similaires sur d'autres jeux de la firme tels que Maniac Mansion: Day of the Tentacle et Full Throttle[17]. Un accord de licence a aussi eu lieu auprès de Telltale Games pour développer une série de jeux épisodiques basé sur Monkey Island : Tales of Monkey Island[18].

Années 2010 : Acquisition par Disney[modifier | modifier le code]

Le 30 octobre 2012, LucasArts est acquis par The Walt Disney Company par le biais du rachat de sa société mère Lucasfilm vendue pour 4,05 milliards de dollars[19],[20],[21]. Disney indique son intention de garder tout le personnel de Lucasfilm et de ses filiales, et assure que tous les projets restent d'actualité.

Le 3 avril 2013, Disney annonce la fermeture de LucasArts en tant que studio de développement interne au profit d'une gestion des licences Star Wars, Indiana Jones et autres[22],[23],[24],[25],[26],[27]. Le 6 mai 2013, Disney annonce avoir signé un partenariat avec Electronic Arts pour développer et éditer les jeux Star Wars sous la franchise LucasArts[28],[29]. Le 24 novembre 2013, EA annonce avoir sécurisé pour 10 ans les droits des jeux Star Wars auprès de Disney-Lucasfilm[30]. Le 17 décembre 2013, Disney Interactive et LucasArts annoncent le jeu Star Wars: Attack Squadrons pour début 2014 développé par Area 52 Games[31].

LucasFan Games[modifier | modifier le code]

LucasFan Games est le nom d'un groupement de programmeurs dont l'ambition était de rendre accessibles et utilisables sur les nouvelles machines, les anciens jeux (logiciel abandonné) conçus par Lucasfilm Games et LucasArts et utilisant le moteur de jeu SCUMM. Certains de leurs membres ont aussi conçu des projets de « suite », « clin d'œil » ou hommages aux jeux en 2D utilisant le SCUMM. Ils ont notamment remis au gout du jour les jeux Zak McKracken et Maniac Mansion appelé pour cette version Maniac Mansion Deluxe, dans laquelle il n'était plus indispensable de saisir le code inscrit sur le boitier de la disquette originale pour ouvrir le coffre[32]. LucasFan Games, fondé en 2004, a officiellement cessé d'exister en 2005[33].

Liste des jeux[modifier | modifier le code]

Jeu Date Plateforme(s)
Ballblazer 1984 Amstrad CPC, Apple II, Atari 8-bit, Atari 5200, Atari 7800, C64, MSX, NES, ZX Spectrum
Rescue on Fractalus! 1984 Amstrad CPC, Apple II, Atari 5200, Atari 8-bit, C64, Commodore 128, TRS-80, ZX Spectrum
The Eidolon 1984 Amstrad CPC, Apple II, Atari XL/XE, C64, MSX, ZX Spectrum
Koronis Rift 1985 Amstrad CPC, Atari 8-bit, C64, MSX, ZX Spectrum
Star Wars: The Empire Strikes Back 1985 Arcade
Labyrinth: The Computer Game 1986 Apple II, C64, MSX
PHM Pegasus 1986 Amstrad CPC, Apple II, C64, MS-DOS, ZX Spectrum
Maniac Mansion 1987 Amiga, Apple II, Atari ST, C64, MS-DOS, NES
Star Wars (versions américaine et européenne) 1987 NES
Strike Fleet 1987 Amiga, Apple II, Atari ST, C64, MS-DOS
Battlehawks 1942 1988 Amiga, Atari ST, MS-DOS
Zak McKracken and the Alien Mindbenders 1988 Amiga, Atari ST, C64, FM Towns, MS-DOS
Indiana Jones and the Last Crusade: The Action Game 1989 Amiga, Amstrad CPC, Atari ST, C64, Game Boy, Game Gear, MS-DOS, MSX, NES, Master System, Mega Drive, ZX Spectrum
Indiana Jones et la Dernière Croisade 1989 Amiga, Amiga CDTV, Atari ST, FM Towns, Macintosh, MS-DOS
Pipe Mania 1989 Acorn Archimedes, Acorn Electron, Amiga, Amstrad CPC, Apple II, Apple IIgs, Arcade, Atari ST, BBC Micro, C64, Game Boy, Macintosh, NES, MS-DOS, SAM Coupé, Windows, ZX Spectrum
Their Finest Hour 1989 Amiga, Atari ST, MS-DOS
Loom 1990 Amiga, Atari ST, FM Towns, Macintosh, MS-DOS, Steam, PC-Engine
Masterblazer 1990 Amiga, Atari ST, MS-DOS
Night Shift 1990 Amiga, Amstrad CPC, Atari ST, C64, MS-DOS, ZX Spectrum
The Secret of Monkey Island 1990 Amiga, Atari ST, Amiga CDTV, FM Towns, Macintosh, MS-DOS, Mega-CD
Monkey Island 2: LeChuck's Revenge 1991 Amiga, FM Towns, Macintosh, MS-DOS
Secret Weapons of the Luftwaffe 1991 MS-DOS
Star Wars (version japonaise) 1991 NES, Game Boy, Master System, Game Gear
Indiana Jones and the Fate of Atlantis: The Action Game 1992 Amiga, Amstrad CPC, Atari ST, C64, MS-DOS, ZX Spectrum
Indiana Jones et le Mystère de l'Atlantide 1992 Amiga, FM Towns, Macintosh, MS-DOS, Wii, Windows
LucasArts Classic Adventures (compilation) 1992 Amiga, MS-DOS
Star Wars: The Empire Strikes Back 1992 Game Boy, NES
Super Star Wars 1992 Super Nintendo, Console virtuelle
The Young Indiana Jones Chronicles 1992 NES
Maniac Mansion: Day of the Tentacle 1993 Macintosh, MS-DOS
Sam and Max Hit the Road 1993 Amiga, Macintosh, MS-DOS, Windows
Star Wars Arcade 1993 Arcade, 32X
Star Wars Chess 1993 MS-DOS, Mega-CD, Windows
Star Wars: Rebel Assault 1993 3DO, Macintosh, MS-DOS, Mega-CD
Star Wars: X-Wing 1993 Macintosh, MS-DOS
Super Star Wars: The Empire Strikes Back 1993 Super Nintendo, Console virtuelle
Zombies Ate My Neighbors 1993 Mega Drive, Super Nintendo, Console virtuelle
Air Combat Classics 1994 MS-DOS
Ghoul Patrol 1994 Super Nintendo, Console virtuelle
Indiana Jones' Greatest Adventures 1994 Super Nintendo, Console virtuelle
Star Wars: TIE Fighter 1994 Macintosh, MS-DOS
Super Star Wars: Return of the Jedi 1994 Game Boy, Game Gear, Super Nintendo, Console virtuelle
Full Throttle 1995 MS-DOS, Macintosh, Windows
Metal Warriors 1995 Super Nintendo
Star Wars: Dark Forces 1995 Macintosh, MS-DOS, PlayStation, PlayStation Network
Star Wars: Rebel Assault 2 1995 Macintosh, MS-DOS, PlayStation, Windows
The Dig 1995 Macintosh, MS-DOS
Afterlife 1996 Macintosh, MS-DOS, Windows
Indiana Jones and His Desktop Adventures 1996 Macintosh, Windows
Mortimer and the Riddles of the Medallion 1996 Macintosh, Windows
Star Wars: Shadows of the Empire 1996 Nintendo 64, Windows
Big Sky Trooper 1997 Super Nintendo
Herc's Adventures 1997 PlayStation, Saturn
Outlaws 1997 Windows
Star Wars: Jedi Knight - Dark Forces 2 1997 Windows
Star Wars: X-Wing vs. TIE Fighter 1997 Windows
Star Wars: Yoda Stories 1997 Game Boy Color, Windows
The Curse of Monkey Island 1997 Windows
Grim Fandango 1998 Windows
Star Wars: Behind the Magic 1998 Windows
Star Wars: Jedi Knight - Mysteries of the Sith 1998 Windows
Star Wars: Masters of Teräs Käsi 1998 PlayStation
Star Wars: Rebellion 1998 Windows
Star Wars: Rogue Squadron 1998 Nintendo 64, Windows
Indiana Jones et la Machine infernale 1999 Game Boy Color, Nintendo 64, Windows
Star Wars Episode I: The Phantom Menace 1999 PlayStation, Windows
Star Wars, épisode I : Racer 1999 Dreamcast, Game Boy Color, Macintosh, Nintendo 64, Windows
Star Wars, épisode I : Racer 1999 Dreamcast, Game Boy Color, Macintosh, Nintendo 64, Windows
Star Wars: X-Wing Alliance 1999 Windows
Escape from Monkey Island 2000 Macintosh, PlayStation 2, Windows
Star Wars, episode I: Battle for Naboo 2000 Nintendo 64, Windows
Star Wars: Demolition 2000 Dreamcast, PlayStation
Star Wars: Episode I: Jedi Power Battles 2000 Dreamcast, Game Boy Advance, PlayStation
Star Wars: Force Commander 2000 Windows
Star Wars: Racer Arcade 2000 Arcade
Star Wars: Galactic Battlegrounds 2001 Macintosh, Windows
Star Wars: Obi-Wan 2001 Xbox
Star Wars: Rogue Squadron 2 - Rogue Leader 2001 GameCube
Star Wars: Starfighter 2001 PlayStation 2, Xbox, Windows
Star Wars: Super Bombad Racing 2001 PlayStation 2
Star Wars Jedi Knight 2: Jedi Outcast 2002 GameCube, Macintosh, Windows, Xbox
Star Wars: Bounty Hunter 2002 GameCube, PlayStation 2
Star Wars: Galactic Battlegrounds: Clone Campaigns 2002
Star Wars: Jedi Starfighter 2002 PlayStation 2, Xbox
Star Wars: Racer Revenge 2002 PlayStation 2
Star Wars: The Clone Wars 2002 GameCube, PlayStation 2, Xbox
Gladius 2003 GameCube, PlayStation 2, Xbox
Indiana Jones et le Tombeau de l'empereur 2003 Macintosh, PlayStation 2, Windows, Xbox
RTX Red Rock 2003 PlayStation 2
Secret Weapons Over Normandy 2003 PlayStation 2, Windows, Xbox
Star Wars Galaxies 2003 Windows
Star Wars Jedi Knight: Jedi Academy 2003 Macintosh, Windows, Xbox
Star Wars: Knights of the Old Republic 2003 Macintosh, Xbox, Windows
Star Wars: Rogue Squadron 3 - Rebel Strike 2003 GameCube
Armed and Dangerous 2004 Windows, Xbox
Star Wars Galaxies: Jump to Lightspeed 2004 Windows
Star Wars: Battlefront 2004 Macintosh, Téléphone mobile, PlayStation 2, Windows, Xbox
Wrath Unleashed 2004 PlayStation 2, Xbox
Lego Star Wars, le jeu vidéo 2005 Game Boy Advance, GameCube, Macintosh, PlayStation 2, Windows, Xbox
Mercenaries: Playground of Destruction 2005 PlayStation 2, Xbox
Star Wars Galaxies: Episode III Rage of the Wookiees 2005 Windows
Star Wars: Episode III: Revenge of the Sith 2005 Game Boy Advance, Handheld TV game, Téléphone mobile, Nintendo DS, PlayStation 2, Xbox
Star Wars: Battlefront 2 2005 PlayStation 2, PlayStation Portable, Windows, Xbox
Star Wars: Knights of the Old Republic 2 - The Sith Lords 2005 Macintosh, Xbox, Windows
Star Wars: Republic Commando 2005 Téléphone mobile, Xbox, Windows
Lego Star Wars 2 : La Trilogie originale 2006 Game Boy Advance, GameCube, Macintosh, Téléphone mobile, Nintendo DS, PlayStation 2, PlayStation Portable, Windows, Xbox, Xbox 360
Star Wars: Empire at War - Forces of Corruption 2006 Windows
Star Wars: Empire at War 2006 Macintosh, Windows
Star Wars: Imperial Ace 2006 Java Platform, Micro Edition
Star Wars: Lethal Alliance 2006 Nintendo DS, PlayStation Portable
Star Wars: The Best of PC (compilation) 2006 Windows
Thrillville 2006 PlayStation 2, PlayStation Portable, Xbox
Lego Star Wars : La Saga complète 2007 Macintosh, Nintendo DS, PlayStation 3, Wii, Windows, Xbox 360
Star Wars: Battlefront - Renegade Squadron 2007 PlayStation Portable
Thrillville: Off the Rails 2007 Nintendo DS, PlayStation 2, PlayStation Portable, Xbox 360, Windows, Wii
Fracture 2008 PlayStation 3, Xbox 360
Lego Indiana Jones : La Trilogie originale 2008 Nintendo DS, Macintosh, PlayStation 2, PlayStation 3, PlayStation Portable, Wii, Windows, Xbox 360
Star Wars : Le Pouvoir de la Force 2008 iOS, Macintosh, Téléphone mobile, N-Gage, Nintendo DS, PlayStation 2, PlayStation 3, PlayStation Portable, Xbox 360, Windows, Wii
Star Wars: The Clone Wars - Duels au sabre laser 2008 Wii
Star Wars: The Clone Wars - L'Alliance Jedi 2008 Nintendo DS
Indiana Jones et le sceptre des rois 2009 Nintendo DS, PlayStation 2, PlayStation Portable, Wii
Lego Indiana Jones 2 : L'aventure continue 2009 Macintosh, Nintendo DS, PlayStation 3, PlayStation Portable, Wii, Windows, Xbox 360
Lucidity 2009 Windows, Xbox 360
Star Wars: Battlefront - Elite Squadron 2009 Nintendo DS, PlayStation Portable
Star Wars Battlefront - Mobile Squadrons 2009 Téléphone mobile
Star Wars: The Clone Wars - Les Héros de la République 2009 Nintendo DS, PlayStation 2, PlayStation 3, PlayStation Portable, Xbox 360, Wii, Windows
Tales of Monkey Island 2009 iOS, Macintosh, PlayStation 3, Windows, Wii
Lego Star Wars 3: The Clone Wars 2010 Macintosh, Nintendo DS, Nintendo 3DS, PlayStation 3, PlayStation Portable, Wii, Windows, Xbox 360
Star Wars : Le Pouvoir de la Force 2 2010 iOS, Nintendo DS, PlayStation 3, Xbox 360, Windows, Wii
Star Wars: The Old Republic 2011 Windows
Angry Birds Star Wars 2012 Android, Arcade, iOS
Kinect Star Wars 2012 Xbox 360
Tiny Death Star 2013 Android, iOS
Star Wars: Battlefront 3 annulé
Star Wars 1313 annulé[34]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.starwars-universe.com/actu-9301-lucasarts-n-est-plus-.html
  2. a, b et c (en) Chris Fleming, « Lucas Arts Entertainment » (consulté le 3 avril 2013)
  3. (en) « LucasArts », sur MobyGames (consulté le 3 avril 2013)
  4. a et b (en) Edge Staff, « A Short History of LucasArts », sur Edge-Online,‎ 28 août 2006 (consulté le 3 avril 2013)
  5. (en) « LucasArts », sur IGN (consulté le 3 avril 2013)
  6. a et b (en) Richard Moss, « Maniac Tentacle Mindbenders: How ScummVM’s unpaid coders kept adventure gaming alive », sur arstechnica.com,‎ 17 janvier 2012 (consulté le 3 avril 2013)
  7. (en) « About Us », sur LucasArts (consulté le 3 avril 2013)
  8. (en) Luke Plankett, « Lucasarts History Becomes Lucasarts Coffee Table Book », sur Kotaku,‎ 12 janvier 2008 (consulté le 3 avril 2013)
  9. (en) Jake Rodkin, « LucasArts cancels Sam & Max Freelance Police »,‎ 3 mars 2004 (consulté le 3 avril 2013)
  10. (en) Dr. Chocapic, « Sam & Max : teasing et jeu gratuit », sur Gamekult (consulté le 3 avril 2013)
  11. (en) monokoma, « Full Throttle 2: Payback [PC PS2 - Cancelled »], sur Unseen64 (consulté le 3 avril 2013)
  12. (en) Sam Parker, « LucasArts cancels Full Throttle », sur GameSpot,‎ 7 août 2003 (consulté le 3 avril 2013)
  13. (en) « Full Throttle 2 cancelled », sur Gamershell,‎ 7 août 2003 (consulté le 3 avril 2013)
  14. (en) « Fiche du jeu Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Crista », sur Gamekult
  15. (en) Thierry Nguyen, « Star Wars KOTOR MMO Announcement Liveblog », sur 1UP.com,‎ 21 octobre 2008 (consulté le 21 octobre 2008)
  16. (en) Klepek, =Patrick, « LucasArts, BioWare Confirm MMO 'Star Wars: The Old Republic' », sur MTV Multiplayer,‎ 21 octobre 2008 (consulté le 30 septembre 2009)
  17. (en) Bryn Williams, « Additional LucasArts' Classics Might be Coming Back », sur GameSpy,‎ 18 juin 2009 (consulté le 3 avril 2013)
  18. « Focus Home Interactive annonce un accord de distribution avec l’éditeur américain Telltale Games », sur AFJV (consulté le 3 avril 2013)
  19. (en) « Disney to acquire Lucasfilm ltd », sur The Walt Disney Compagny,‎ 30 octobre 2012 (consulté le 30 octobre 2012)
  20. « RSS Mickey s'empare de Dark Vador », sur Lepoint,‎ 30 octobre 2012 (consulté le 30 octobre 2012)
  21. « Disney rachète Lucasfilm et prévoit un nouveau "Star Wars" pour 2015 », sur Lepoint,‎ 30 octobre 2012 (consulté le 30 octobre 2012)
  22. (en) Jason Schreier, « Disney Shuts Down LucasArts, Cancels Star Wars 1313 And Star Wars: First Assault », sur Kotaku,‎ 3 avril 2013 (consulté le 3 avril 2013)
  23. (en) Poischich, « Disney ferme LucasArts », sur Gamekult,‎ 3 avril 2013 (consulté le 3 avril 2013)
  24. (en) Eddie Makuch, « LucasArts closed », sur GameSpot,‎ 3 avril 2013 (consulté le 3 avril 2013)
  25. « Disney ferme "LucasArts", mythique studio de développement », sur Allociné,‎ 3 avril 2013 (consulté le 3 avril 2013)
  26. (en) Yannick Lejacq, « Disney shuts down LucasArts, 'Star Wars 1313' fate unknown », sur NBC News,‎ 3 avril 2013 (consulté le 3 avril 2013)
  27. La rédaction, « Disney ferme LucasArts », sur Jeuxvideo.com,‎ 3 avril 2013 (consulté le 3 avril 2013)
  28. The Walt Disney Company and EA Announce Multi-Year Star Wars Games Agreement
  29. EA AND DISNEY TEAM UP ON NEW STAR WARS GAMES
  30. EA And Disney Enter 10 Year Deal For ‘Star Wars’ Gaming Rights
  31. Disney Interactive and LucasArts have announced Star Wars: Attack Squadrons, coming to PC in early 2014
  32. (en) Sean, « LucasFan Games Creates Maniac Mansion Deluxe », sur Filmjunk,‎ 3 janvier 2005 (consulté le 3 avril 2013)
  33. (en) « LucasFan Games », sur MobyGames (consulté le 3 avril 2013)
  34. http://www.gameinformer.com/b/news/archive/2013/04/03/lucasarts-rep-says-star-wars-1313-might-be-saved.aspx

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Rob Smith, Rogue Leaders: The Story of LucasArts, New York, Chronicle Books,‎ 26 novembre 2008, relié, 256 p. (ISBN 978-0811861847)

Liens externes[modifier | modifier le code]