Air Atlantique (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Air Atlantique (Royaume-Uni)
Air Atlantique
Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
KI APB Charente
Repères historiques
Date de création 1964
Date de disparition avril 2004
Fondateur Jaques Mossé
Généralités
Basée à Aéroport du Havre
Autres bases Aéroport de La Rochelle
Aéroport de Tours
Taille de la flotte 5 ATR en 2001
Siège social Aéroport du Havre
Effectif 68 (en 2001)

Air Atlantique est une ancienne compagnie aérienne française. Elle était basée au Havre en 2002, auparavant à La Rochelle depuis sa création en 1964.

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie fut créée en 1964 et débuta ses activités avec le transport de fret et la publicité aérienne.
En 1989, la compagnie lance sa première ligne régulière. Son réseau comptera à son apogée 5 lignes régulières dont Orly/Royan. En 1993, le développement de la ligne Cherbourg/Paris amènera la compagnie à faire l'acquisition de son premier ATR 42.

En 1997, la compagnie recentre ses activités sur son métier de base : l'affrètement. Son premier contrat d'affrètement sera réalisé avec la compagnie Air Liberté. En 1998, deux nouveaux contrats d'affrètement signés avec Air Liberté amènent la compagnie à créer une base opérationnelle à Tours. Elle accueillera deux nouveaux ATR 42. En 1999, un nouveau contrat d'affrètement est signé avec la compagnie régionale française Proteus Airlines.

En 2002, le conseil général de la Seine-Maritime prend 70 % des parts de l'entreprise, mais le déclin d'Air Liberté va entraîner une baisse significative de ses affrètements.

En , cette situation entraine une cessation de paiement et l'arrêt immédiat de toute activité aérienne de la compagnie. Quelques mois plus tard, en , le tribunal de commerce du Havre entérine la mort de la compagnie en prononçant sa liquidation judiciaire.

ATR42-300 F-GPIA de la compagnie sur le tarmac de l'aéroport de La Rochelle en 2001.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]