French Bee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
French Bee
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
BFFBUFRENCH BEE
Repères historiques
Date de création 2016
Fondateur Jean-Paul Dubreuil
Généralités
Basée à Aéroport de Paris-Orly
Autres bases -
Alliance Aucune
Taille de la flotte 3
Nombre de destinations 3
Siège social Belleville-sur-Vie, Drapeau de la France France
Société mère Groupe Dubreuil
Société sœur Air Caraïbes
Effectif 227 (en 2018)
Dirigeants Marc Rochet
Site web www.frenchbee.com
Données financières
Chiffre d'affaires 149 034 800 € (en 2018)


French bee, anciennement French blue[1], est une compagnie aérienne à bas prix française créée en 2016. Elle exploite des vols long-courriers entre la France et des destinations touristiques. Sa base opérationnelle est située à l'aéroport Paris-Orly et son siège social est installé à Belleville-sur-Vie (Vendée).

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie commence ses activités en 2016. Elle est créée par le Groupe Dubreuil, propriétaire d'Air Caraïbes. L'A330-300 de French bee a effectué son premier vol commercial le 1er juillet 2016 pour le compte d'Air Caraïbes sous le code TX540, reliant Paris (France métropolitaine) à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe)[2]. Le premier vol commercial sous sa propre marque a eu lieu le 10 septembre 2016 à destination de Punta Cana (République dominicaine)[3]. Elle propose jusqu'à dix vols par semaine vers La Réunion depuis le 16 juin 2017[4]. Les vols de French bee sont assurés en partage de code avec Air Caraïbes[5].

Le premier Airbus A350-900, immatriculé F-HREU (en lien avec la desserte de la Réunion), est aussi le premier A350 exploité par une compagnie à bas prix. Son premier vol commercial a eu lieu le 22 août 2017 à destination de Saint-Denis (La Réunion)[6][1].

À la fin de novembre 2017, la compagnie est renommée provisoirement French (au lieu de French blue) en raison d'un possible conflit juridique avec une compagnie aérienne américaine ayant un nom proche[7]. Le 30 janvier 2018, la compagnie s'appelle désormais French bee afin d'éviter de longs échanges juridiques avec la compagnie aérienne américaine Jet Blue, qui contestait l'ancien nom[8].

Le 11 mai 2018, French bee a réalisé son 1er vol commercial entre Paris-Orly Sud et Papeete en Polynésie française, via San Francisco aux Etats-Unis[9].

Pour l'année 2018, French Bee aurait enregistré plus de 350.000 passagers, plus du double par rapport à l'année précédente (168.000)[10].

Destinations[modifier | modifier le code]

French bee dessert les destinations suivantes (Septembre 2018)[11]:

Base
Future
Saisonnière
Terminée
Ville Pays AITA OACI Aéroport Notes Réf.
Papeete Drapeau de la Polynésie française Polynésie française PPT NTAA Tahiti-Faaa [12],[13]
Paris Drapeau de la France France
ORY LFPO Paris-Orly Base
Punta Cana Drapeau de la République dominicaine République dominicaine PUJ MDPC Punta Cana Desservie à présent par Air Caraïbes. French bee appose son code sur ce vol. [14]
San Francisco Drapeau des États-Unis États-Unis SFO KSFO San Francisco [12],[13]
Saint-Denis Drapeau de la France La Réunion RUN FMEE La Réunion-R. Garros
[4]
New York Drapeau des États-Unis États-Unis EWR KEWR Newark-Liberty A partir de Juin 2020

Fin 2018, le président du Conseil départemental de Mayotte a appelé French Bee à desservir le département[15].

Le 11 avril 2019, lors de la présentation des résultats de French Bee de 2018, ses dirigeants ont annoncé vouloir ouvrir une nouvelle ligne par an.[16]

Airbus A330-300 de French Blue

Flotte[modifier | modifier le code]

La flotte de French Bee est composée des avions suivants (juin 2019)[11],[17],[18]:

Flotte de French Bee
Avion En service Commandes Passagers Notes
W Y Total
Airbus A350-900 3 1 35 376 411 F-HREU[19], F-HREV[20], F-HREY[21]
Airbus A350-1000 2 AC AC AC Livraison à partir de 2021[22]
Total 3 3
A350 French Bee sur l'aéroport de Papeete-Faaa

Flotte historique[modifier | modifier le code]

French Bee a exploité un Airbus 330-300 immatriculé F-HPUJ de 2016 à 2019. Il a été le premier appareil de sa flotte. Il a été transféré à Air Caraïbes en 2019[21].

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du 24 novembre 2017 modifiant l'arrêté du 28 juin 2016 portant octroi d'une licence d'exploitation de transporteur aérien au profit de la société French blue et l'arrêté du 7 juillet 2016 relatif à l'exploitation de services de transport aériens par la société French blue
  2. « French Bee: premier vol commercial pour Air Caraïbes », sur air-journal.fr, (consulté le 7 juillet 2016)
  3. « Air Caraïbes inaugure "French bee" sa compagnie low cost long courrier », sur la1ere.francetvinfo.fr,
  4. a et b « La low cost French Blue veut changer la donne à La Réunion » (consulté le 5 octobre 2016)
  5. « PARTENARIAT AÉRIEN », sur www.aircaraibes.com (consulté le 16 décembre 2016)
  6. François Duclos, « French bee pose son A350 à La Réunion », sur www.air-journal.fr, (consulté le 1er novembre 2017)
  7. Valentine Bluet, « FRENCH BLUE va changer de nom pour « FRENCH » », sur radio1.pf, (consulté le 5 décembre 2017)
  8. Bruno Tredevic, « French Blue se rebaptise French Bee pour desservir les Etats-Unis. », sur lesechos.fr, (consulté le 30 janvier 2018)
  9. « Le premier French Bee s'est posé à Tahiti », sur la1ere.francetvinfo.fr (consulté le 12 mai 2018)
  10. TREVIDIC Bruno, « French Bee applique sa recette du low cost long-courrier à la française », Les Echos,‎ (lire en ligne)
  11. a et b « Nos destinations », sur www.frenchbee.com (consulté le 24 mai 2018)
  12. a et b Fabrice Gliszczynski, « La low-cost long-courrier French Blue se lance sur Tahiti », sur www.latribune.fr,
  13. a et b « French Blue veut se faire appeler "French" », sur www.deplacementspros.com, (consulté le 5 décembre 2017)
  14. Thierry Blancmont, « Air Caraïbes renforce son programme estival », sur www.air-journal.fr, (consulté le 22 mai 2017)
  15. DUPUIS Alain, « French Bee troisième compagnie à Réunion Roland-Garros », Clicanoo,‎ (lire en ligne)
  16. GEORGES Pierre, « French Bee veut grandir au rythme d'une nouvelle ligne chaque année », TourMag,‎ (lire en ligne)
  17. « French bee, la première low cost long-courrier française »,
  18. « Air Caraïbes lance French Bee à l'assaut du low-cost long-courrier »
  19. Alain Dupuis, « Le premier A350 de French Bee se fait une beauté à Toulouse », sur www.clicanoo.re, (consulté le 19 juin 2019)
  20. « French Bee communique sur son arrivée en Polynésie à partir de mai 2018 », sur www.tntv.pf,
  21. a et b Thierry Blancmont, « French bee mise sur sa flotte 100% A350 », sur air-journal.fr,
  22. « French Bee veut grandir au rythme d'une nouvelle ligne chaque année », sur www.tourmag.com,