1996 PW

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
1996 PW
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2457000.5)[1]
Établi sur 250 observations couvrant 506, U = 2
Demi-grand axe (a) (39,471 ± 0,041)×109 km[1]
(263,85 ± 0,28 ua)
Périhélie (q) (0,382 176 5 ± 0,000 001 4)×109 km[1]
(2,554 692 ± 0,000 009 ua)
Aphélie (Q) (78,560 ± 0,082)×109 km[1]
(525,14 ± 0,55 ua)
Excentricité (e) 0,990 32 ± 0,000 01[1]
Période de révolution (Prév) 1 565 412,6 ± 2 463,9 j[1]
(4 285,87 ± 6,75 a)
Moyen mouvement (n) 0,000 230 0 ± 0,000 000 4°/j[1]
Inclinaison (i) 29,686 35 ± 0,000 06°[1]
Longitude du nœud ascendant (Ω) 144,652 03 ± 0,000 02°[1]
Argument du périhélie (ω) 181,763 2 ± 0,000 4°[1]
Anomalie moyenne (M0) 1,542 ± 0,002°[1]
Catégorie Petit corps transneptunien[1]
DMIO terrestre 1,543 88 ua [1]
Paramètre de Tisserand (TJup) 1,737 [1]
Caractéristiques physiques
Période de rotation (Prot) 1,476 7 ± 0,000 8 j[1]
(35,44 ± 0,02 h)
Classification spectrale
Magnitude absolue (H) 14,0[1]

Découverte
Date
Découvert par Eleanor F. Helin
Steven H. Pravdo
Kenneth J. Lawrence[4]
Programme Near Earth Asteroid Tracking
Lieu Observatoire du Haleakalā

1996 PW est un petit corps du Système solaire dont l'orbite héliocentrique est analogue à celle d'une comète à longue période mais qui ne montre pas de signe d'activité cométaire depuis sa découverte. Des simulations montrent qu'il vient probablement du nuage d'Oort. Il s'agirait soit une comète éteinte soit d'un objet rocheux dès l'origine.

1996 PW a été observé, pour la première fois, le [1],[2] à 12 h 1 min 54 s [1996 08 09.50133 TU[2]] par Eleanor F. Helin, Steven H. Pravdo et Kenneth J. Lawrence[4], du Near Earth Asteroid Tracking (NEAT), avec le télescope GEODSS de l'observatoire du Haleakalā, sur l'île de Maui à Hawaï. Sa découverte a été annoncée le par un communiqué de presse du Jet Propulsion Laboratory[3]. Il est le premier objet qui n'est pas une comète active à avoir été découvert sur une orbite analogue à celle d'une comète à longue période.

Avec un paramètre de Tisserand relatif à Jupiter (TJ) inférieur à 2 (TJ = 1,737), 1996 PW serait un damocloïde.

Sa taille est estimé à 8 kilomètres s'il a un albédo de 0,04 caractéristique des comètes éteintes et à 15 kilomètres, s'il a un albédo de 0,15 caractéristique d'un astéroïde rocheux. Sa période de rotation est de 35,44 ± 0,02 heures. Son spectre est analogue à celui d'un astéroïde de type D ou d'un noyau de comète nu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s (en) 1996 PW [html] sur la base de données JPL Small-Body Database du Jet Propulsion Laboratory (consulté le 3 avril 2015)
  2. a b c et d (en) 1996 PW [html] sur la base de données du Centre des planètes mineures (consulté le 3 avril 2015)
  3. a et b (en) Jane Platt, « New object moves like a comet but look like an asteroid » [html], sur Jet Propulsion Laboratory, (consulté le 3 avril 2015)
  4. a et b (en) MPEC 1996-P03 : 1996 PW [html] sur Centre des planètes mineures, (consulté le 3 avril 2015)
  • (en) D. Rabinowitz et al., « Astrometric and photometric observations of 1996 PW, a very eccentric asteroid » [« Observations astrométriques et photométriques de 1996 PW, un astéroïde très excentrique »], Bulletin of the American Astronomical Society, vol. 28, no 3,‎ , #10.01, p. 1096 (Bibcode 1996DPS....28.1001R, lire en ligne [PDF])
    Les coauteurs de l'article sont, outre D. Rabinowitz : E. Helin, S. Pravdo et K. Lawrence.
  • (en) Paul R. Weissman et Harold F. Levison, « Origin and évolution of the unusual object 1996 PW: Asteroids from the Oort Cloud? » [« Origine et évolution de l'objet inusuel 1996 PW : des astéroïdes du nuage d'Oort ? »], The Astrophysical Journal, vol. 488, no 2,‎ , p. L133-L136 (DOI 10.1086/310940, Bibcode 1997ApJ...488L.133W, lire en ligne [html])
    L'article a été reçu par la revue The Astrophysical Journal le , accepté par son comité de lecture le et publié le .
  • (en) Michael D. Hicks et al., « Physical observations of 1996 PW and 1997 SE5: Extinct comets or D-type asteroids? » [« Observations physiques de 1996 PW et 1997 SE5 : comètes éteintes ou astéroïdes de type D ? »], Icarus, vol. 143, no 2,‎ , p. 354-359 (DOI 10.1006/icar.1999.6258, Bibcode 2000Icar..143..354H, résumé)
    Les coauteurs de l'article sont, outre Michael D. Hicks : Bonnie J. Buratti, Ray L. Newburn et David L. Rabinowitz.
    L'article a été reçu par la revue Icarus le , révisé le et mis en ligne le .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]